STOP à l'augmentation du prix de la place de crèche à Vernier - la classe moyenne en a marre !

LES ELUS DU MCG AGISSENT !

 

Les autorités de la ville de Vernier veulent modifier la base de tarification du coût de la place en crèche pour nos enfants. Nous le contestons vivement.

En effet, jusqu’à ce jour le tarif est calculé sur la base de la déclaration d'impôts et il est tenu compte des déductions générales du ménage, « RDU ».

Dès la rentrée 2021, le conseiller administratif a pris la décision de modifier cette base de calcul et prendra en compte uniquement les revenus provenant d’une activité lucrative sous déduction des cotisations sociales habituelles. Donc, sans tenir compte des charges et autres frais, notamment les assurances maladies, le loyer, les impôts, dettes etc.

Le groupe MCG conteste vivement ce mode de calcul, que nous considérons totalement antisocial et inique pour les familles de la classe moyenne.

Comme à l’accoutumé, se sont encore les mêmes contribuables qui passeront à la caisse, ceux qui financent déjà la construction, l'aménagement et les infrastructures pour réaliser des crèches ainsi que le personnel pour l'administrer, soit :

 

LA CLASSE MOYENNE

 

Elle étouffe par les impôts, les assurances, les loyers, pour ne nommer que ces charges, c’est aussi elle qui n’a souvent le droit à aucune subvention.

Que fait le conseil administratif de notre ville pas commune pour la soutenir, il procède à une révision du calcul de tarification qui va amener pour certaines familles à une augmentation oscillant les 40%.

 

Inadmissible ! Où allons-nous nous arrêter ?

 

Cette augmentation de tarif péjore violemment notre pouvoir d'achat et notre qualité de vie de nos familles, qui est déjà bien entaillé par les problèmes liés au COVID.

Qui va en payer le prix, probablement les femmes, qui se verront peut-être dans l’obligation de diminuer ou d’arrêter leur activité professionnelle pour garder leurs enfants parce que le coût de la crèche sera bien trop élevé.

C’est un impôt déguisé sous la forme d'une augmentation du prix de la place de crèche

 Nous demandons au conseil administratif de revoir sa copie et de revenir sur mode de calcul du tarif des pension équitable, qui tient compte des lourdes charges qui pèsent sur les familles.  

Au bénéfice de ces explications, nous vous recommandons, Mesdames et Messieurs les Conseillers municipaux, l’acceptation du projet de délibération ci-après.

Vu l’article 38 du règlement du Conseil municipal de Vernier ;

le Conseil municipal

décide

 

  • Que le conseil administratif ne doit pas changer le mode de calcul pour le tarif des pensions des crèches

 

Pour le groupe MCG Vernier

Thierry Cerutti, Ana Roch

 

Vernier, le 09.03.2021

SOUTENEZ NOTRE PETITION A VERNIER

 

Pétition au Conseil Administratif et au Conseil municipal de la Ville de Vernier

 

NON au nouveau barème et au nouveau modèle de calcul de pension de la place en crèche

 

Mesdames et Messieurs les conseillers municipaux,

 

Les autorités de la Ville de Vernier veulent modifier la base de tarification du coût de la place en crèche pour nos enfants. Nous le contestons vivement.


En effet, à ce jour le tarif est calculé sur la base de notre déclaration d'impôts et il est tenu compte des déductions générales du ménage.

 

Aujourd'hui, le conseiller administratif socialiste veut modifier cette base de calcul et prendre le revenu net du salaire, sans tenir comptes des charges et autres frais des parents, notamment les assurances maladies, les impôts, les formations, les frais professionnels, etc…

 

Nous sommes des habitants de la Ville de Vernier et environs, qui contestons cette nouvelle méthode de calcul totalement antisociale et inéquitable pour les familles de la classe moyenne. Une fois n'est pas coutume, ce sont encore les mêmes contribuables qui passeront à la caisse, ceux qui financent déjà la construction, l'aménagement et les infrastructures pour réaliser des crèches ainsi que le personnel pour l'administrer. Nous sommes étouffés par l'augmentation des impôts, des assurances, des loyers voici que les autorités de la ville de Vernier veulent maintenant modifier le barème des crèches, où est-ce que nous allons nous arrêter !

 

L'augmentation indirecte du tarif des crèches péjore violemment notre pouvoir d'achat et notre qualité de vie au sein de notre quartier et commune. Nous, citoyens de Vernier et environs, n'approuvons pas,

  • Cet impôt déguisé sous la forme d'une augmentation du prix de la place de crèche
  • Cette nouvelle base de calcul qui omet de prendre en charge nos frais fixes

 

Nous demandons simplement que nous soyons entendus au sein de notre commune afin que les mesures précitées soient modifiées, car elles ne correspondent pas à nos attentes et besoins quotidiens, tout en prenant en considération les besoins de nos enfants avant tout.

 

Nom

Prénom

Adresse

Signature

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toute personne domiciliée à Genève, quelle que soit sa nationalité (permis C par exemple), peut signer cette pétition. Elle peut être retournée même avec une signature.

 

A retourner par voie postale ou à mettre dans la boîte aux lettres de :

DA COSTA Marina – Rue François-Durafour 9 – 1220 Les Avanchets

CERUTTI Thierry – chemin des Vidollets 59 – 1214 Vernier

Lien permanent 0 commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel