20/04/2015

A Vernier, Le 19 avril 2015, un jour noir pour la démocratie !

La victoire par le mensonge se paie tôt ou tard. Notre voisine nous le montre tous les matins lorsque son président, normal, accomplit le moindre acte officiel qui n’est autre chose que le renoncement de ses engagements électoraux.

 

Le trio gagnant n’est, comme tout ticket de jeu de hasard, qu’une illusion pour le peuple, car c’est toujours l’organisateur de loterie qui gagne !

 

Observez bien les prochains votes au Grand Conseil et vous pourrez constater l’état de cette sainte alliance de façade lorsque le vétéran PLR votera contre ses alliés qui ne sont pourtant pas des oies blanches.

 

En toute logique certains commentateurs sont ravis de pouvoir faire de ce résultat une lecture partiale. Elle leur donne, l’apparence de génies de l’analyse politique alors qu’il s’agit d’un trompe l’œil du système électoral.

 

La réalité est toute différente puisque seul et sans alliance le MCG fait tout de même plus de 30% à Vernier, ce qui ne ressemble pas à une défaite mais constitue bel et bien à une progression.

 

Notre échec n’est que la conséquence des arrangements entre amis qui permettent de protéger le mur de la forteresse du scrutin majoritaire. C’est purement mathématique. Il suffit que, comme à Vernier, les forces opposées sur le fond s’allient pour bloquer l’entrée de ce qu’ils considèrent comme un intrus et le tour est joué. Il n’en demeure pas moins qu’à trois ils ne totalisent que 2/3 de notre force électorale.

 

Comme tout revers électoral il nous démontre une fois de plus qu’en politique rien n’est simple lorsqu’on dénonce des jeux peu compatibles avec ce qu’est une démocratie qui se veut transparente.

 

Ce trompe-l’œil leur a permis de faire passer un canasson pour un étalon tirant vers la victoire une citrouille miraculeusement transformée en carrosse, soudain remplie de réussites mirobolantes alors qu’il ne s’agit en fait que de bouillie pour chats à peine réchauffée.

 

Les verniolans ont donc été dupés et le vainqueur n’est certainement pas la démocratie Les 5 prochaines années seront donc faites de désillusions qui ne satisferont que la minorité, devenue majoritaire par la grâce d’un abstentionnisme culminant à près de 70%. L’immobilisme sera le compagnon de route et dans 5 ans Rien ‘aura changé à Vernier.

 

Ainsi est faite la démocratie et il faut savoir accepter son verdict, même si c’est le résultat d’un mensonge.

 

Les candidats du MCG peuvent être fiers d’avoir fait une campagne impeccable, engagée, visible et honnête. Un grand merci à nos militants, bénévoles, et surtout à mes deux co-listiers. Cette campagne nous a permis de nous rapprocher de nos électeurs, d’être à l'écoute des autres, loin des dogmes et des magouilles qui font le lit électoral des partis dit traditionnels qui sont passés maître en la matière.

 

 

 

18:46 | Lien permanent | Commentaires (8) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |