01/09/2014

Le conseil administratif de Vernier se ridiculise, une fois de plus !

"cessons de nous ridiculiser aux yeux des autres"


 

Suite à l'article paru dans la TDG du 29.08.2014, ou nous avons pu lire que l'un des conseillers administratifs de la ville de Vernier, se larmoyait du fait que la république et canton de Genève et plus précisément le DIP dirigé par une socialiste, ne paie plus les billets de bus TPG des élèves de l’École primaire de Châtelaine pour aller aux cours de natation à l’École des Ranches, à Vernier-Village. Ceci afin d’économiser 6500 francs par an.

Indépendamment des raisons fixés par la Direction générale de l’enseignement obligatoire (DGEO) laquelle a désormais comme principe, valable dans tout le canton, que les déplacements n’excédant pas 1,5 kilomètre pouvaient être faits à pied par les écoliers et que nos chérubins de Châtelaine devront par conséquent, suivre le cours de natation à la piscine du Lignon en lieu et place de celle des Ranches.

Précisons que le dit trajet Châtelaine - Lignon à pieds prends 10 minutes pour un adulte et 15 avec un groupe d'enfants. Cette mesure a tout de même un point positif, nous donnerons à nos jeunes le goût de la marche qu'ils ont un peu oublié et cela participe pleinement à la mobilité douce.

Depuis l'école de Châtelaine il y a un hors carrefour à passer qui est sécurisé et ensuite tout est dans des petits chemins. Pour le groupe MCG, ce n'est effectivement pas au canton de Genève de tout payer et la ville de Vernier à les finances pour suppléer le canton. N'oublions pas que dans le nouveau quartier de l'étang, la ville de Vernier à prévu un bassin de natation couvert pour les écoles.

Pensons aussi aux enfant d'ailleurs qui font souvent  plusieurs kilomètres par jour pour aller à l'école et non pas à la piscine. Pensons aussi que nos enfants sont proche d'une génération d'obèse car ils ne font plus assez d'effort. Oui l'abandon de l'état est un souci, mais le MCG va profiter de cette situation ubuesque pour dynamiser notre jeunesse.

Le plus humiliant et surtout le plus ridicule dans cette triste "Genferei" résulte de la réaction du conseiller administratif Vert, lequel ne veut pas participer au financement du dit transport, alors qu'il n'hésitait pas à donner CHF 400.-- au 150 premiers acquéreur de vélo électrique, budgétant ainsi le montant de CHF 60'000.-- afin de promouvoir sa politique démagogique de l'immobilité ou de dépenser des dizaines de milliers de francs afin de fermer des rues, des chemins et des routes dans un but de tracasserie à l'encontre des automobilistes.

Le groupe MCG agit en lieu et place de discourir et pleurnicher auprès de la presse afin de dénoncer le "trop injuste" d'une décision cantonale, prise par une socialiste.

La ville de Vernier a les moyens financiers d'assumer le coût relatif au transport de nos enfants, raison pour laquelle nous demandons au conseil municipale de voter une ligne budgétaire d'un montant de CHF 6500. -- afin de couvrir les frais inhérent à ce service de transport estudiantin.

De fait,  les élus MCG ont déposé une résolution municipale ce jour et demandé l'urgence pour la plénière de demain mardi déclarant :

 

1                Prévoir dans le cadre du budget 2015 le montant nécessaire pour financer l'achat des billets de bus TPG pour les élèves de l’école primaire de Châtelaine afin qu'ils se rendent aux cours de natation à l’école des Ranches, à Vernier-Village ;

2                étendre cette offre aux élèves des autres quartiers de la ville de Vernier rencontrant le même problème ;

3                pérenniser cette offre dans les budgets futurs aussi longtemps que cela soit jugé indispensable.

et

une délibération municipale ce jour demandant :

1. demander au Conseil administratif de présenter un crédit budgétaire de CHF 6'500.- afin de financer l'achat des billets de bus TPG pour les élèves de l’Ecole primaire de Châtelaine afin qu'ils se rendent aux cours de natation à l’Ecole des Ranches, à Vernier-Village.

2. étendre cette offre aux élèves des autres quartiers de la ville de Vernier rencontrant le même problème.

3. compléter le règlement d'application.

4. pérenniser cette offre dans les budgets futurs aussi longtemps que cela soit jugé indispensable

Les élus MCG agit ! On dit ce qu'on fait et on fait ce qu'on dit !



coute, Dialogue, Respect, Solidarité et Action !

 ce sont ces valeurs qui nous rassemblent.

 Je les porte à la Mairie de Vernier

 

 VERNIER.jpg

 Thierry CERUTTI

 Député Au Grand Conseil de Genève

 Maire de la ville de Vernier 2009-2010

14:46 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.