29/07/2014

EN MATIERE DE DEMOCRATIE à VERNIER,LE KHMER VERT PASSE AU ROUGE

Suite à un blog précédent, certains se sont offusqué d’être comparés à des totalitaires. Nous avions dit, en réponse, que seule la vérité blesse.

Selon la méthode chère aux totalitaires, le conseil administratif, maire socialiste en tête, revendiquent volontiers un positionnement populaire. Un peu comme Marie-Antoinette qui, à la question « mais que veut ce peuple » s’entendit répondre « du pain » et qui dédaigneusement dit alors « qu’on lui donne des brioches », le khmer vert prétend être issu du peuple mais il s’ingénie à museler sa liberté d’expression à la première occasion venue.

Celle de la célébration de la Fête Nationale était rêvée. Imaginez un peu, un parti qui montre clairement son mépris de nos racines se trouve confronté, sur le territoire verniolan, à celle d’un parti d’opposition qui, lui, revendique fièrement ces racines en invitant les citoyens à venir célébrer, dans la joie, ce magnifique Pacte de 1291, fondement de notre belle Suisse !

Comme tout bon totalitaire, le «Paul Pote » du maire donne les instructions aux employés de mairie de retirer toutes les affiches MCG qui ont été placardées, réglementairement, sur les espaces prévus à cet effet.

En termes simples, comme tout bon totalitaire, le Khmer Vert est tout aussi gravement antidémocrate que le maire  et comme lui abuse de sa capacité de donner des ordres à des employés qui n’ont d’autre choix que d’obéir, comme d’autres à d’autres époques et confrontés au même dilemme face à un pouvoir qui ne respecte pas la réglementation. 

Il faut rappeler ici que c'est sous mon impulsion alors Maire de la ville de Vernier, que le nombre des panneaux d’affichages publics ont été largement augmentés notamment pour répondre au projet de loi voté par les députés visant à combattre l'affichage sauvage.

Un règlement avait même été rédigé et adopté par le conseil administratif de l'ancienne législature mettant une règle formelle sur la taille d'affichage maximum autorisée, équivalent à 4 feuilles A3.

Comme dans toute démocratie normalement constituée, le MCG fait abondamment usage de ces panneaux afin de communiquer avec la population notamment lors des différentes fêtes (Pâques, vacances scolaires, fête nationales, Nöel, Nouvel An) afin de souhaiter nos vœux aux habitantes et habitants de la ville de Vernier.

Comme tout totalitaire qui se respecte le Khmer Vert a ordonné de détruire nos affiches pourtant strictement réglementaires. Ainsi, nos affiches ne restent pas plus de 24h car dès le lendemain, les services communaux de la ville de Vernier (pour rappel, salarié avec de l'argent public) retire systématiquement toutes nos affiches. En clair, ce magistrat totalitaire enfreint la loi cantonale et le règlement communal lequel précise bien que ces panneaux sont à disposition des associations et sociétés communales ce qu'est, au demeurant le MCG, section VERNIER.

Nonobstant la petitesse du geste, à peine digne d’un préau d’école enfantine, cette violence à un coût purement matériel. Celui des affiches et du temps passé  par les militants, simples citoyens, qui se dévouent pour défendre la cause en laquelle ils croient et qui ne doit rien, en terme d’expression démocratique, à cet hooliganisme politique officiel prônée par un individu qui, à l’exercice se montre indigne de la démocratie par laquelle il est parvenu là où il est.

Sur le fond, nous ne pouvons que remercier ce magistrat de prouver, par ses actes ou ceux qu’il induit, qu’il est bel et bien un antidémocrate pathologique et pathétiquement minable.


 

Ecoute, Dialogue, Respect, Solidarité et Action !

 

 

 

ce sont ces valeurs qui nous rassemblent.

Je les porte à la Mairie de Vernier

 

 VERNIER.jpg 

 

Thierry CERUTTI 

 

Député Au Grand Conseil de Genève 

 

ancien Maire de la ville de Vernier

 

Lire la suite

00:27 | Lien permanent | Commentaires (10) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |

12/07/2014

L'église au milieu du village de Vernier !

En réponse à l'article mensonger du journal du matin, lequel a reconnu avoir utilisé un titre trompeur et avoir mis des propos dans ma bouche inexactes :

 

Dictature à Vernier !!!

 

Non, je n’ai pas traité mes collègues socialistes de « nazis », contrairement à ce qu’a mis dans ma bouche « Le Matin » (8 juillet 2014).

J’ai seulement dénoncé les pratiques dictatoriales du PS de Vernier, qui a exclu le MCG, deuxième parti de la commune, du Bureau du Conseil municipal.

J’analysais juste ces attitudes anti-démocratiques par le passé des idéologies socialistes (utopistes ou nationales) dont certaines nous ont conduits au pire.

 

Si les socialistes ont peur de leur ombre, c’est leur affaire.

En ce qui me concerne, je trouve inacceptable la haine exprimée à l’encontre du MCG et l’alignement du PLR ainsi que de l’UDC sur la dictature socialiste de Vernier.

La gauche tient ces partis comme des marionnettes dociles.

Quant aux attaques personnelles qui me visent, elles sont risibles.

Je continuerai à me battre pour ma commune de Vernier et pour les citoyens verniolans face à une politique désastreuse : fermeture de rues, insécurité, dysfonctionnements en tous genres, mépris des habitants, etc.

Vive le MCG, vive la démocratie helvétique, vive Vernier !!!

14:21 | Lien permanent | Commentaires (1) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |

08/07/2014

LE PS section Vernier, NOUS FAIT UN NOUVEL ÉPISODE DE « LA VÉRITÉ SI JE MENS »

Dans un Communiqué de presse enflammé le PS Vernier s’offusque de ce que j’affirme qu’il a des pratiques que seuls utilisent les totalitaires pour maintenir leurs pseudo élites au pouvoir.

Le PS, qui se prétend être le champion de la démocratie, semble surtout se spécialiser dans l’abus de naïveté de ses membres. Un parti qui édicte des règles claires limitant les mandats et qui se paie la tête de ses adhérents en contournant la règle, est un parti de nature totalitaire.

Ce n’est pas de ma faute si les partis qui ont inauguré cette pratique, sont tous anti-démocratiques. Qu’ils soient en Europe, en Amérique latine ou encore en Asie, aucun d’eux n’a laissé de bon souvenir aux peuples qui ont eu à les subir. Ce sont-là des faits.

Il est en revanche totalement mensonger d’interpréter mon propos au-delà de ce qui est dit quant aux méthodes de captation de la direction du parti. C’est pourtant ce que fait une certaine presse qui, curieusement ne réagit pas du tout lorsque le PS et sa direction traitent le MCG de « nazillon » ou de peste brune. Voilà qui en dit assez long quant à la partialité des auteurs.

Ce n’est pas non plus de ma faute si Léon Nicole, le plus célèbre des socialistes genevois enterré au panthéon genevois des Rois, a également fait l’apologie du régime de Joseph Staline après son voyage en URSS de 1939. A moins d'être d'une totale mauvaise foi, qui peut soutenir que le "petit père des peuples" était un démocrate. Ce n’est pas non plus de ma faute si le même « illustre » socialiste genevois, a soutenu au pire moment le III reich, c’est un fait.

Que le PS ne soit pas capable d’assumer ses errances passées ou celles de ses dirigeants, c’est son problème, pas le mien.

Bien évidemment le PS préfère pouvoir traiter en toute impunité, avec l’appui de la presse de boulevard, le MCG de parti « Populiste d’Extrême-Droite », autre vocable pour désigner les fascistes, que de se voir confronté aux réalités de son histoire tant sur le plan national qu’international.

Une bonne preuve de la fâcheuse tendance de M. Apothéloz à fonctionner en « potentat local » est le fait d’avoir caché aux conseillers municipaux la visite de la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga à Vernier, en violation manifeste avec les règles démocratiques en vigueur en Suisse. Son seul et unique but était de s’arroger les mérites d’une action d’intégration aux Libellules.

En vérité, sans le vote des crédits indispensables par le délibératif de la Commune, dans lequel le poids du MCG est majeur, jamais cette action n’aurait vu le jour. C’est donc bien dans une stratégie malsaine du culte de la personnalité et la captation des honneurs que fonctionne le PS Vernier et son chef de file en particulier.

Le PS Vernier est dès lors particulièrement mal venu de se plaindre du durcissement de ton du MCG Vernier, il en est le principal acteur.

Selon le PS de Vernier il aurait le monopole de vilipender son principal adversaire, en traitant le MCG de parti d’ « extrême droite populiste ». Nous ne réagissons jamais, même si ces amalgames sont nauséabonds pour prendre le même terme. Nous ne réagissons pas parce que notre action politique sur le terrain dément ces accusations. Si le PS estime devoir réagir c’est que, tout au contraire, son action sur le terrain est à ce point faible et théorique qu’il perd du terrain face à nous.

En réalité le PS adopte la posture « la meilleure défense est l’attaque » pour masquer la vacuité de ses propositions politiques. Par cette stratégie, le PS Vernier cherche à cacher que sont action politique, contrairement à celle du MCG n’est ni forte ni pérenne dans le pré carré qu’il tente de s’approprier, celui de l’intégration sociale.

Si Monsieur Apothéloz s’estime capable de s’opposer à moi sur le fond, que la TG nous ouvre ses colonnes et nous oppose. En démocratie directe, seuls les électeurs tranchent sur la base des actions effectivement entreprisent sur le terrain et non sur celles des promesses qui ne font de joyeux que les simples d'esprit.

11:18 | Lien permanent | Commentaires (8) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |

07/07/2014

LE POKER MENTEUR DU PS VERNIER

 

 

10392290_10203364658270717_6685824903807154326_n.jpg

CE BLOG A ETE CENSURE PAR LA TDG ALORS QUE CE DERNIER EST PARFAITEMENT CORRECT.

 

CELA DEMONTRE QUE LA TDG EST A LA BOTTE DES PARTIS POLITIQUES AU POUVOIR ET CONTRE LA LIBERTE D'EXPRESSION !

CELA MONTRE AUSSI LE VRAI VISAGE ET L'ESPRIT TOTALITAIRE DU PARTI SOCIALISTE A L'ENCONTRE DE CELLES ET CEUX QUI NE PARTAGENT PAS LEURS IDEES ET IDEOLOGIES NAUSEABONDES

 

LA LIBERTE D EXPRESSION EST AINSI BRIMEE PAR UN JOURNAL QUI DEFEND LA LIBERTE DE LA PRESSE !!!!

 10297756_10203364657710703_1945630124228007597_n.jpg

 

L'un des plus gros aveu de faiblesse en politique est de ne pas avoir la ressource nécessaire pour répliquer sur le fond à une attaque de l'adversaire.
Si le PS s'estime injustement comparé à des machines de partis qui l'ont précédé, qu'il démonte l'argumentation de Thierry Cerutti et prouve l'incohérence de la comparaison. Et quand bien même le ferait-il qu'il n'aurait toujours pas prouvé que l'objectif de l'attaque était autre que de critiquer l'accaparement des commandes du parti par un cercle restreint de phagocyteurs patentés.
Par ailleurs, je crois me souvenir que les éloges de Léon Nicole, tant à propos du régime soviétique qu'allemand de l'époque visée, sont consignées dans un ouvrage de Jean Vincent. On est au moins certains que, venants de cet illustre défenseur de la cause ouvrière et grand parlementaire genevois, ces références ne peuvent qu'être exactes.
Je comprends bien que cela puisse fâcher certains et en dépiter d'autres, mais de là à vouloir y trouver autre chose qu'un rappel historique non contesté, seule une stratégie de victimisation peut le prôner. Le peuple n'aime pas ceux qui ploient mais ceux qui se déploient contre vents et marées pour le défendre.

 

 

Thierry Cerutti, un puriste adroit!

C'est avec beaucoup de bon sens et de modération que M. le député Thierry Cerutti a néanmoins osé quelque critique à l'encontre du diamant blanc-bleu socialiste verniolan.

Il faut en effet préciser que le personnage est dénué de toute impureté, ou inclusions, et que la déférence qui lui est due est, en sus, pleinement méritée.

Cela étant légitimement précisé, on ne doit pas s'offusquer d'un excès de bonne volonté de la part du très talentueux député MCG. Ses intentions sont louables et comme le précise Voltaire dans ses Lettres anglaises: 'Il ne sert à rien de disputer avec un enthousiaste'.

Car enthousiaste M. Cerutti l'est, avec de solides convictions et un verbe qui trahit joyeusement ces deux mérites.

'Noms d'oiseaux' pour 'noms d'oiseaux' préconisait déjà la très juste loi du Talion.

Il n'y a pas là de quoi gaspiller l'argent du contribuable en vaines querelles judiciaires.

 

Ronald Zacharias, député

21:30 | Lien permanent | Commentaires (5) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |

01/07/2014

Les aînés de la ville de Vernier ne sont pas respectés par nos autorités exécutives !

 

 

Le comité du club des aînés de la ville de Vernier a acquis ses lettres de noblesse par le dévouement, son implication et son dynamisme envers ses membres. A ce titre il mérite la considération de toutes et tous

Les élus du groupe MCG mettent un point d’honneur et saisit l’occasion de cette interpellation pour le relever et remercier ses membres.

Malheureusement ce qui devrait unir l’ensemble des autorités de la commune échappe totalement au conseil administratif qui, drapé dans son arrogance, adopte avec un naturel déconcertant l'attitude et le comportement des 3 singes "je ne dis rien, je ne vois rien, je n'entends rien" 

Après les jardiniers, les sportifs, les citoyens lambda, voilà donc Le club des aînés de Vernier-village qui subi le diktat méprisant des 3 compères de l'exécutif verniolan à l’endroit de celles et ceux qui ne partagent pas leurs opinions politiques. Sans parler des propriétaires de villas ou encore des usagers de la routes qui eux ont droit à une traitement de faveur puisque le conseil administratif, dans leur cas, va jusqu’à ne pas respecter la constitution.

A croire que notre triumvirat s’inspire de celui qui succédait à l’assassinat de César pour mieux contrer le sénat romain ou encore la politique de la terre brulée. Ce que fait cet Exécutif c’est détruire afin de ne pas construire. 

Je m’explique, le mercredi matin, nos aînés de Vernier-village et leurs amis ont pour habitude de se réunir à l'école des Ranches et de préparer un poulet à la broche. L’idée ma foi fort sympathique est de partager le repas du midi et permettre ainsi à ces personnes de conservant un liant social et pour d’autres de rompre une solitude pesante. En fait c’est exactement  ce que vendent les Verts et les Roses durant leurs campagnes électorales mais qu’ils s’empressent de ne pas faire une fois élus !.

En fait de poulet rôtis, nos aînés seront les dindons d’une bien vilaine et honteuse farce, à la prochaine rentrée scolaire, l'école aura également lieu le mercredi matin. 

Anticipant cette nouvelle situation, le Comité du Club des Aînés a demandé au conseil administratif Yvan Rochat et Thierry Apotheloz respectivement en charge des écoles pour le 1er et des aînés pour le second une solution de rechange.

C'était sans compter avec le mépris du service après-vente des promesses électorales de nos deux loustics ! 

Sans courage, c’est l’une de leurs caractéristiques, ils se envoient la patate chaude « pour les préaux, il faut voir avec le directeur, car les préaux dépendent du DIP et non de la commune alors que ces bâtiments sont ceux de la Commune et, à moins que le DIP ne soit , en plus du reste, prompt à rompre le lien social, cette excuse est pathétique puisque les préaux sont sous la juridiction de la commune et quand ça les arrange, ils dépendent du DIP… Cherchez l’erreur !

Pour ma part, je sais bien que les préaux dépendent de l’utilisation qu’en font les écoles, notamment les jours d’école, et ce jusqu’à la fin du parascolaire, soit jusqu’à 18h – ce que notre conseil administratif multicolore mais monocorde n’a, évidemment, jamais voulu reconnaître. 

Toujours est-il que le poulet grillé n'est pas prêt de se faire rôtir et nos aînés n'ont toujours pas de réponse alors que des solutions, lorsqu’on veut en trouver il y en a toujours !

Il en va de même pour une toute autre thématique, posant un réel problème à nos aînés, c'est celui de la liberté de se déplacer, notamment en prenant en compte la mobilité réduite de certains de nos aînés. 

Une nouvelle démonstration de publicité électorale mensongère de nos conseillers administratifs, ils refusent de laisser un bout du parking de l'école des Ranches aux aînés de la commune les quelques fois où ils se rencontrent. L’alternative proposée est trop éloignée le parking des containers à côté de l’école de Ranches. C’est juste parfaitement méprisable comme attitude et totalement irrespectueux. Il faut que tout l monde connaisse le vrai visage de ce trio de pacotille !

Cela me fait étrangement penser au hasard à  une interview de Jean d’Ormesson l’autre soir (89 ans déjà) ; il disait : « le monde est une merde, il faut savoir s’en accommoder ! ». Il n’a certainement pas tort, mais si le monde en est une, c’est justement à cause de ce genre d'attitude adopter par de élus pas communs dans une ville pas commune.

 

Cela m'amène à poser les questions suivantes :

 

-          Est-ce que le conseil administratif monocolor de gauche de la ville de Vernier va faire le nécessaire auprès du DIP via le directeur de l'école des Ranches afin de trouver une solution pour que nos aînés puissent continuer à cuisinier le poulet à la broche ?

-          Est-ce que ce m^me conseil administratif peut raisonnablement envisager de mettre à disposition de nos aînés des places de parking dans l'école des Ranches, à proximité de leur local de réunion ?

 

 

                                                                   Thierry CERUTTI

                                                                 Conseiller municipal

                                                       Ancien Maire de la ville de Vernier

15:50 | Lien permanent | Commentaires (2) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |