30/07/2013

Courrier à M. Kunzler, toutes les vérités sont bonnes à dire !

 

Thierr

Chem

1214

 

     

 

Madame

Michèle KÜNZLER

Conseillère d'Etat

D I M E

Rue de l'Hôtel de Ville 2

1204 Genève

 

 

 


 

Genève, le 25 juillet 2013.

Concerne :    Mon courrier du 2 juillet 2013 et votre réponse du 9 juillet 2013.

 

___________________________________________________________________________

 

 

Madame la Conseillère d'Etat,

 

 

Vous me savez compter parmi vos admirateurs les plus inconditionnels.

 

Il ne passe pas un jour sans que je ne sois amené à confirmer vos mérites.

 

La grâce de votre action et l’excellence de vos résultats sont reconnus par tous et contestés par personne de bon sens.

 

Cet auguste ascendance contraint à l’humilité, et c’est avec mon béret, serré bien fort entre mes mains et la gorge nouée, que je vous fais part de mon désarroi.

 

Oui, je vous l’avoue, votre réponse du 9 juillet à mon courrier du 2 juillet 2013, n’a fait que renforcer mon profond sentiment de solitude.

 

En effet, vos hautes fonctions vous chargent notamment, en qualité de Ministre de tutelle du Service de surveillance des communes, de l’égalité de traitement (art. 4 CF) des diverses formations politiques, afin que celles-ci puissent travailler dans la sérénité et la meilleure des humeurs possibles.

 

Or tout semble ne pas aller pour le mieux, car depuis le 1er juin 2011, en Ville de Vernier, la majorité ‘Rose Vert de Gris’ se permet d’afficher une hostilité ouverte, sous forme de ‘mobbing’ envers le très apprécié Mouvement Citoyens Genevois, et envers moi-même, ouvrant ainsi une brèche dans notre environnement, par ailleurs, des plus démocratiques.

 

Cela est d’autant moins acceptable que, comme vous en êtes vous-même convaincu, le MCG est un parti de progrès, qui a le vent en poupe, et que cela n’est probablement pas sans raison.

 

Pardonnez-moi, mais entre le respect que je vous dois et le doute qui me torture, je me dois de vous interroger sur votre éclatante inaction.

 

Votre obstination à ne pas ouvrir une enquête en avril 2011 concernant les élections du pouvoir exécutif de la ville de Vernier, ne saurait, à l’évidence, être mise en relation avec le fait que les auteurs de diverses indélicatesses électorales soient apparentés à votre famille politique, tout comme votre non-entrée en matière dans la flagrante violations du secret de commission en 2013, toujours en ville de Vernier, par le magistrat vert, votre propre parti politique.

 

Aucunement, évidemment, mais n’empêche, le doute continue à perturber la paix intérieure qui m’est habituelle…

 

Par ailleurs, les amendes annulées de manière surprenante par le très rose Thierry Apothéloz, en 2010, font partie de ce cortège de doléances que nous persistons à vouloir soumettre à votre autorité lumineuse afin que justice soit enfin rendue.

 

Tous droits réservés, naturellement.

 

Dans l’attente de votre détermination sur ce qui précède, je vous prie de croire, Madame la Conseillère d’état, à l’assurance de mes sentiments les plus respectueux.

 

                                                                                  Thierry CERUTTI

                                                                                  Maire de Vernier 2009-2010

                                                                                  Député au Grand Conseil

                                                                                  Conseiller municipal




Ecoute, Dialogue, Respect, Solidarité et Action !

  ce sont ces valeurs qui nous rassemblent.

  Je les porte à la Mairie de Vernier

 

VERNIER.jpg

 

 Thierry CERUTTI

   Député Au Grand Conseil de Genève

  Ancien Maire de la ville de Vernier

12:59 | Lien permanent | Commentaires (1) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |

26/07/2013

BONNET BLANC - BLANC BONNET

 

 

J'ai appris avec stupéfaction que le Conseil d'Etat dans son point de presse du 19 juin 2013 ne souhaitait pas entrer en matière sur la pétition déposée par les habitants de Vernier concernant la fermeture du trafic automobiles sur la route de Vernier, décision prétéritant fortement les résidants et riverains mais aussi les autres acteurs du village de Vernier.

 

Je constate que le Conseil d'Etat utilise la même suffisance et arrogance que le conseil administratif de la ville de Vernier à l'égard du peuple verniolan.

 

La même langue de bois, les mêmes contre-vérités, bref, bonnet blanc-blanc bonnet ne sont ils pas du même bord politique !

 

Ces élus refusent nettement d'entendre le peuple, mais est-ce que du haut de leur tour d'Ivoire y ont ils déjà songé ?

 

Pourtant, ce peuple a lancé le 1er juin 2013 une initiative populaire afin de contrer cette décision prise unilatéralement par les trois ayatollahs de gauche,Thierry Apotheloz – Yvan Rochat et Pierre Ronget, sans oublier, la complicité de la conseillère d'Etat Michelle Kunzler

 

Vont-ils essayer d'écouter la population genevoise qui quotidiennement crie son ras-le-bol ?

 

Je n'en suis pas persuadé et encore moins convaincu, tellement ces élus se croient au dessus du peuple, car entre les discours et les promesses qu'ils font et les actes qu'ils accomplissent, il y a encore un énorme chemin à parcourir.

 

Habitantes et habitants de Vernier, je ne peux que vous inviter à signer l'initiative et la faire signer par les membres de votre famille, vos amis, vos voisins, engagez vous avec nous afin que le 1er octobre nous puissions déposer non pas 2500 signatures mais 7000.

 

Vernier : des mesures pour dissuader le trafic de transit

 

Le Conseil d'Etat a répondu à un courrier de pétitionnaires demandant la réouverture de la route de Vernier, à son accès depuis la ville et à sa sortie en direction de Genève.

 

Il indique que les difficultés de progression des transports publics sur la route de Vernier sont une préoccupation de l’Etat depuis plusieurs années et que les mesures mises en place en décembre 2010 ont été élaborées conjointement avec les autorités de Vernier. Elles ont permis une amélioration significative de la progression des transports collectifs dans le secteur.

 

Parmi ces mesures, figurent la réouverture de l'ancienne route de Vernier aux bus et aux mobilités douces, et l’interdiction de tourner à droite pour les véhicules individuels motorisés depuis la route de Vernier village vers Genève, cette dernière mesure étant destinée à dissuader le trafic de transit à travers Vernier village.

 

Cette solution implique, pour une partie des habitants de Vernier qui se rendent en direction de Genève en moto ou en voiture, un détour par l’avenue Louis-Pictet. En revanche, elle a permis d’éviter l’allongement de la voie bus à la charge de la commune.

 

Le Conseil administratif de la Ville de Vernier s’est fondé sur les analyses menées par la direction générale de la mobilité et les services de la Ville pour confirmer, après une pesée d’intérêts, le schéma de circulation mis en place.

 

Pour toute information complémentaire : M. Thierry Messager, direction générale de la mobilité, DIME, ( 022 546 78 19.

Ecoute, Dialogue, Respect, Solidarité et Action !

ce sont ces valeurs qui nous rassemblent.

Je les porte à la Mairie de Vernier

 

VERNIER.jpg

Thierry CERUTTI

 Député Au Grand Conseil de Genève

Ancien Maire de la ville de Vernier

 

10:56 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |