30/07/2013

Courrier à M. Kunzler, toutes les vérités sont bonnes à dire !

 

Thierr

Chem

1214

 

     

 

Madame

Michèle KÜNZLER

Conseillère d'Etat

D I M E

Rue de l'Hôtel de Ville 2

1204 Genève

 

 

 


 

Genève, le 25 juillet 2013.

Concerne :    Mon courrier du 2 juillet 2013 et votre réponse du 9 juillet 2013.

 

___________________________________________________________________________

 

 

Madame la Conseillère d'Etat,

 

 

Vous me savez compter parmi vos admirateurs les plus inconditionnels.

 

Il ne passe pas un jour sans que je ne sois amené à confirmer vos mérites.

 

La grâce de votre action et l’excellence de vos résultats sont reconnus par tous et contestés par personne de bon sens.

 

Cet auguste ascendance contraint à l’humilité, et c’est avec mon béret, serré bien fort entre mes mains et la gorge nouée, que je vous fais part de mon désarroi.

 

Oui, je vous l’avoue, votre réponse du 9 juillet à mon courrier du 2 juillet 2013, n’a fait que renforcer mon profond sentiment de solitude.

 

En effet, vos hautes fonctions vous chargent notamment, en qualité de Ministre de tutelle du Service de surveillance des communes, de l’égalité de traitement (art. 4 CF) des diverses formations politiques, afin que celles-ci puissent travailler dans la sérénité et la meilleure des humeurs possibles.

 

Or tout semble ne pas aller pour le mieux, car depuis le 1er juin 2011, en Ville de Vernier, la majorité ‘Rose Vert de Gris’ se permet d’afficher une hostilité ouverte, sous forme de ‘mobbing’ envers le très apprécié Mouvement Citoyens Genevois, et envers moi-même, ouvrant ainsi une brèche dans notre environnement, par ailleurs, des plus démocratiques.

 

Cela est d’autant moins acceptable que, comme vous en êtes vous-même convaincu, le MCG est un parti de progrès, qui a le vent en poupe, et que cela n’est probablement pas sans raison.

 

Pardonnez-moi, mais entre le respect que je vous dois et le doute qui me torture, je me dois de vous interroger sur votre éclatante inaction.

 

Votre obstination à ne pas ouvrir une enquête en avril 2011 concernant les élections du pouvoir exécutif de la ville de Vernier, ne saurait, à l’évidence, être mise en relation avec le fait que les auteurs de diverses indélicatesses électorales soient apparentés à votre famille politique, tout comme votre non-entrée en matière dans la flagrante violations du secret de commission en 2013, toujours en ville de Vernier, par le magistrat vert, votre propre parti politique.

 

Aucunement, évidemment, mais n’empêche, le doute continue à perturber la paix intérieure qui m’est habituelle…

 

Par ailleurs, les amendes annulées de manière surprenante par le très rose Thierry Apothéloz, en 2010, font partie de ce cortège de doléances que nous persistons à vouloir soumettre à votre autorité lumineuse afin que justice soit enfin rendue.

 

Tous droits réservés, naturellement.

 

Dans l’attente de votre détermination sur ce qui précède, je vous prie de croire, Madame la Conseillère d’état, à l’assurance de mes sentiments les plus respectueux.

 

                                                                                  Thierry CERUTTI

                                                                                  Maire de Vernier 2009-2010

                                                                                  Député au Grand Conseil

                                                                                  Conseiller municipal




Ecoute, Dialogue, Respect, Solidarité et Action !

  ce sont ces valeurs qui nous rassemblent.

  Je les porte à la Mairie de Vernier

 

VERNIER.jpg

 

 Thierry CERUTTI

   Député Au Grand Conseil de Genève

  Ancien Maire de la ville de Vernier

12:59 | Lien permanent | Commentaires (1) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |

Commentaires

Tu fais partie des privilégiés en recevant une réponse sous 7 jours. Moi j'attends au minimum 2 mois.
Tu pourrais tout de même faire corriger l'orthographe lorsque tu t'adresses à une ministre, non ?

Écrit par : Pierre Jenni | 30/07/2013

Les commentaires sont fermés.