16/04/2013

Modification de la circulation - rue fermée ou bloquée cela suffit !

On constate que la verte Michelle Kunzler avec l'appui inconditionnelle des socialistes et de la gauche dans le sens large, n'ont d'autres solutions pour améliorer la circulation et fluidifier le trafic que de bloquer et fermer les rues, modifier le sens de circulation afin de prétériter les automobilistes. Non mais allo, allo quoi, fermer des rues aux automobilistes c'est comme avoir une voiture sans roue !



On constate que les Verts ont de la suite dans les idées puisqu'à Vernier, nous avons les mêmes qui ne proposent absolument rien d'innovant pour résoudre le problème de la mobilité. Mieux, ils intensifient le dit problème en utilisant les mêmes procédés de fermeture et de blocage.

 

Les socialistes et les Verts avec la complicité du PLR ont fermé à Vernier une pléiade de routes, chemins et Avenues (Avenue de Crozet, chemin de Poussy, route de Vernier - pour ne nommer que les plus importants)bloquant ainsi leur accès à la population résidente et à la population ouvrière sans pour autant améliorer les conditions de vie des riverains. Pire, cela est devenu un enfer pour ces gens là qui doivent déployer une énergie d'ingéniosité pour accéder à leur domicile ou leur travail tout en évitant les nombeux bouchons et blocage que ces mesures ont causé.


Et bientôt le chemin Mouille-Galant va subir le même sort.

C'est les habitants qui vont être content lorsqu'ils voudront se rendre à Meyrin ou pour ceux qui seront de l'autre côté de la barrière et souhaiteront se rendre au Village de Vernier.

Bref, nos autorités monocolore de Vernier, vont devoir fermer également les rues voisines du chemin Mouille-Galant à savoir chemin de Crotte-au-loup et la route de Montfleury, équité oblige…….
 

Le MCG se battra et ne laissera pas cette gauche caviard emprisonné et empoisonné le peuple genevois et ses résidants.

 

COMMUNIQUE DU MOUVEMENT CITOYENS GENEVOIS

 

Rue de l’Ecole-de-Médecine bloquée

Le MCG dépose une résolution contre la gabegie organisée

Peu avant Pâques, la rue de l’Ecole-de-Médecine a fait l’objet d’une restriction de circulation désastreuse qui n’a pour effet que d’exaspérer les habitants et les commerçants ainsi que les usagers des transports privés et professionnels.

La décision prise par les autorités cantonales et communales n’a pour objectif que de s’attaquer de manière sectaire et dogmatique au trafic automobile, sans aucun discernement

La volonté et l’esprit du donateur qui a financé le pont, la fondation Hans-Wilsdorf, ont été gravement bafoués.

Le MCG dépose une résolution pour rétablir la circulation dans les deux sens sur l’entier de la rue de l’Ecole-de-Médecine et de rétablir une deuxième voie de circulation automobile au boulevard Carl-Vogt.

Roger GOLAY
Président du MCG et député-chef de groupe



Secrétariat du Grand Conseil

Proposition présentée par les députés :

Roger Golay et les 16 autres députés MCG

Date de dépôt : le 13 avril 2013

R Numéro d’objet

Proposition de résolution

Supprimons les restrictions de circulation à la rue de l'Ecole-de-Médecine: la gabegie ça suffit!

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève
considérant :

– Que la Fondation Hans-Wilsdorf a gracieusement offert un pont franchissant l’Arve entre la rue Hans-Wilsdorf et la rue de l’Ecole-de-Médecine ;

– Que le but de ce pont était de relier deux quartiers, pour la circulation automobile, cycliste et piétonnière ;

– Que le pont Hans-Wildorf n’est pas conçu pour la circulation des bus TPG de la nouvelle ligne 27 le plus souvent vides, qui n’arrivent pas à croiser ;

– Que la rue de l’Ecole-de-Médecine a été placée en double sens unique, ce qui obstrue la circulation et empêche les habitants du quartier ainsi que les commerçants de se déplacer normalement ;

– Que le boulevard Carl-Vogt a été artificiellement rétréci au carrefour de la rue de l’Ecole-de-Médecine, avec une seule voie de circulation, ce qui crée de nombreuses nuisances au carrefour (embouteillages, klaxons, pollution) et empêche des centaines de voitures de sortir normalement d’un grand parking souterrain ;

– Que les habitants et les commerçants du quartier voient leurs conditions de vie détériorées ;

– Que le Grand Conseil s’est déjà prononcé contre cette restriction de circulation, en classant en juin 2011 la pétition (1725) qui proposait une circulation à double sens unique sur la rue de l’Ecole-de-Médecine ;

– Que les médias ont fait part du mécontentement incessant des habitants du quartier et des usagers du pont et du lancement d’une pétition auprès des citoyens de ce quartier ;

– Que cette restriction de circulation n’a pour objet que de décourager les automobilistes pour tous les moyens, tombant ainsi dans un intégrisme anti-bagnole ;



invite le Conseil d’Etat

– A rétablir la circulation automobile dans les plus brefs délais, sur les deux sens, à la rue de l’Ecole-de-Médecine ;

– A rétablir la deuxième voie de circulation automobile sur le boulevard Carl-Vogt entre la rue Du Bois-Melly et la rue de l’Ecole-de-Médecine.


EXPOSÉ DES MOTIFS

Mesdames et
Messieurs les députés,

A fin mars, nous avons pu constater que les autorités cantonales et municipales ont mis en œuvre une nouvelle restriction de circulation dans un axe important de Genève, c’est-à-dire reliant le pont Hans-Wilsdorf et l’avenue du Mail.

En effet, il a été instauré un double sens unique sur la rue de l’Ecole-de-Médecine, obligeant les automobilistes à faire un vrai gymkhana pour rejoindre soit l’avenue du Mail soit le pont Hans-Wilsdorf. Cette situation provoque des embouteillages monstres sur tout le boulevard Carl-Vogt, allant même jusqu’à retenir de manière abusive sur de longues durées les automobilistes qui sortent d’un grand parking souterrain.

Il est évident que cette mesure entraîne des circuits inutiles et fortement polluants pour rejoindre soit l’avenue du Mail, soit le pont, soit le quartier de la Jonction.

Ces mesures de restriction de circulation n’ont pour but que de mener une politique « antibagnole » qui ne correspond en aucun point à la complémentarité des modes de transports stipulée dans la Constitution genevoise.

N’oublions pas que Genève a pu bénéficier de la générosité de la Fondation Hans-Wilsdorf qui a gracieusement offert ce pont à la collectivité afin de relier deux quartiers de la Ville. La volonté exprimée par le donateur n’est plus respectée, ce qui est absolument indigne des autorités genevoises.

Par conséquent, nous exigeons que la circulation à la rue de l’Ecole-de-Médecine puisse se faire dans les deux sens sur tout le tronçon de cette artère. De plus, il est demandé de rétablir la deuxième voie de circulation au boulevard Carl-Vogt (dont l’une permettant de rejoindre directement le pont Wilsdorf).

Nous vous prions, Mesdames et Messieurs les députés, de faire bon accueil à la présente résolution


 

Ecoute, Dialogue, Respect, Solidarité et Action !

 

ce sont ces valeurs qui nous rassemblent.

 

Je les porte à la Mairie de Vernier

 

 

 

VERNIER.jpg

 

 

 

Thierry CERUTTI

 

 

 

 

17:22 | Lien permanent | Commentaires (1) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |

Commentaires

Je vous soutiens pour le coup, une vraie honte. Tout comme ces boulevards qui finissent en cul-de-sac (Carl-Vogt et St-Georges). Reprise en main de la circulation à Genève, et vite!!

Écrit par : JDJ | 22/04/2013

Les commentaires sont fermés.