08/04/2013

L’Apothéloze de l’opportunisme ou comment s’approprier les mérites d’autrui

Notre inénarrable conseiller administratif verniolan socialiste Thierry Apothéloz s’est fendu d’un billet sur son blog le 5 avril, pour vanter la baisse de la criminalité à Vernier…et s’en attribuer le mérite, fidèle à une stratégie éculée qui semble continuer à faire ses preuves.

Lorsque les Socialistes balbutiaient encore quelques éructations inaudibles en parlant de « sentiment d’insécurité », le MCG déjà, et le premier, faisait dès le 1er juin 2007 lors de son entrée au Municipal de Vernier, du rétablissement de la sécurité dans la commune sa priorité.

Depuis lors, les élus MCG n’ont cessé de demander l’augmentation des effectifs de la police municipale, se heurtant à l’opposition systématique des partis en place, Les Verts, PLR et Socialistes, dont le précité, qui voudrait aujourd’hui, candidature au Conseil d’Etat oblige, voudrait se présenter comme le chantre de la sécurité, qu’il n’est point, n’a jamais été, et ne sera jamais.

Grâce au MCG, à sa pugnacité et à sa persévérance, les effectifs de la police municipale sont passés de 11 à 19, ce qui est encore insuffisant, notre objectif étant d’atteindre 24 agent-e-s, répartis en 6 groupes de 4, permettant d’assurer une présence policière 7 jours sur 7, de 6 heures à 2 heures du matin (horaire à revoir pour le vendredi et le samedi soir).

Une sécurité efficace doit impérativement passer par des femmes et des hommes bénéficiant non seulement d’une formation spécifique de police, mais disposant également d’une légitimité et de prérogatives liées à cette fonction.

Certains doux rêveurs, dont les objectifs ne sont toutefois pas aussi purs qu’il n’y paraît de prime abord, veulent faire croire à la population de Vernier, mais de Genève également, que des correspondant-e-s de nuit sans formation ni compétence sécuritaire pourraient se substituer à des agents en uniforme. Et tout cela pour un coût d’un demi million de francs annuel, qui permettrait précisément d’engager les 5 agent-e-s municipaux réclamés par le MCG !

La sécurité est un thème sérieux et n’a pas à être traitée par une rhétorique racoleuse. Thierry Apothéloz, travailleur social lui-même, préfère en réalité les correspondants de nuit car il sait pouvoir compter sur ces personnes pour soutenir sa campagne électorale personnelle auprès des jeunes, comme certains travailleurs  hors murs l’ont fait lors des dernières élections municipales (n’est-il pas vice-président de cette association  ?).

Le MCG sait que la sécurité est un thème cher au cœur de tous les citoyens et habitants du canton, et ne permettra pas que certains se l’approprient sans une volonté sincère d’y contribuer.

Faut-il rappeler (oui il le faut) qu’avec ma collègue Christina Meissner nous sommes à l’origine du projet POL-POP, dont nous pouvons être fiers, et qui a été repris et rebaptisé par le Conseil d’Etat GE-VEILLE ?

Nous attendons avec impatience que Thierry Apothéloz fasse pour un fois quelque chose par lui-même plutôt que de reprendre à son compte le travail d’autrui.

Ecoute, Dialogue, Respect, Solidarité et Action !

ce sont ces valeurs qui nous rassemblent.

Je les porte à la Mairie de Vernier

 

VERNIER.jpg

 

Thierry CERUTTI

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.