13/03/2013

Education sexuelle très particulière !

Interpellation présentée par le député:
Thierry CERUTTI

Date de dépôt: 11 mars 2013
Messagerie

 
Un bordel dans une des résidences de l’université de Genève

L’Hebdo du jeudi 7 mars 2013 nous apprend que la résidence universitaire des Epinettes (Avenue de l’industrie 5, Acacias) abrite un salon de massage alors que cet immeuble est censé être réservé «exclusivement» aux étudiants. Le magazine révèle également que l’appartement en question, situé dans un immeuble géré par la Fondation universitaire pour le logement des étudiants (FULE) sur un terrain appartenant au canton de Genève, est occupé depuis 2008 par différentes maisons closes. La dernière porte le nom d’Enjoy club. Le magazine a également donné la parole à des étudiants qui se sont plaints du dérangement causé par le voisinage des prostituées et de leurs clients. L’université a promis d’intervenir auprès de la fondation qui gère le bâtiment pour corriger cette situation pour le moins dérangeante.

Mes questions au Conseil d'Etat sont les suivantes :

- Est-ce que la fondation (FULE) est au courant qu’un lupanar se trouve au sein de son immeuble ?

- Depuis quand ce lupanar occupe-t-il cet appartement dans cette résidence universitaire ?

- Est-ce que la FULE a fait un prix aux responsables de cette maison close ?

- Qui sont les responsables de ce bordel ?

- Les responsables de ce bordel ont-ils trompé la fondation en installant ce lupanar en douce ?

- Quelle est la nature de ce bail ?

- Est-ce que le Conseil d’Etat a entamé une procédure de résiliation du bail ?

- Est-ce que le Conseil d’Etat va mieux contrôler l’occupation de ces résidences universitaires à l’avenir ?

- D’autres résidences universitaires sont-elles également occupées par des maisons closes ?

- Est-ce la nouvelle politique du PS Charles BEER d’enseigner la sexualité de proximité ?$

 


 

Ecoute, Dialogue, Respect, Solidarité et Action !

 

 ce sont ces valeurs qui nous rassemblent.

 

 Je les porte à la Mairie de Vernier

 

 

 

VERNIER.jpg

 

Thierry CERUTTI

 

 Député Au Grand Conseil de Genève

 

Ancien Maire de la ville de Vernier

 


18:46 | Lien permanent | Commentaires (1) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |

Commentaires

J'aime bien la dernière question.
A part ça, de la part d'un épicurien, je m'étonne de cette posture austère et bien pensante. A moins que ces lieux soient subventionnés. Auquel cas je me joindrais à la démarche. Si l'Etat, en déficit chronique, se permet de cautionner des entreprises lucratives de ce genre sur le dos des contribuables alors oui, le coup de gueule est le bien venu.
C'est juste que j'éprouve un certain malaise, une impression de récupération par le MCG qui se profile sur tous les coups qui lui donnent de la visibilité.
Mais je serais ravi de pouvoir revisiter cette impression subjective.

Écrit par : Pierre Jenni | 12/03/2013

Les commentaires sont fermés.