23/02/2013

Le PS-VERTS-PDC-PLR contre la transparence !

Le MCG a déposé un projet de loi



demandant de revoir le mode électif pour les exécutifs en prenant comme exemple le model zurichois et surtout en s'appuyant sur 3 pilliers :

- la transparence de l'appartenance politique des candidats

- le respect des électeurs

- l'application de la vrai volonté démocratique

 

Malheureusement pour la population genevoise, la majorité des députés dit "gouvernementaux" ont refusé ce projet de loi en utilisant des arguments aussi faux que irrespectueux pour les électrices et électeurs genevois.


http://www.ge.ch/grandconseil/data/texte/PL10963A.pdf


L'ultime et la seule vrai raison de se refus, est que autant pour les Verts que pour le PDC, ces derniers verraient leurs magistrats fondrent comme neige au soleil. 

En effet, sans l'appui de leurs cousins politiques PS et PLR ils auraient beaucoup de peine à avoir des élus dans les exécutifs des communes urbaines.

Pour le PLR et le PS, la raison est autre, il est plus simple pour eux d'avoir des alliés dociles et féodés pour gouverner et éviter ainsi de se remettre en question, tout en continuant leurs vils politiques de coquins en prenant les citoyens pour des imbéciles.

Le MCG est pour une politique transparente, proche des revendications de la population, loins des salons mondains que se partage ardemment la gauche et la droite genevoise !


 

Ecoute, Dialogue, Respect, Solidarité et Action !

ce sont ces valeurs qui nous rassemblent.

Je les porte à la Mairie de Vernier

 

VERNIER.jpg

Thierry CERUTTI

 Député Au Grand Conseil de Genève

Ancien Maire de la ville de Vernier

 

 

18:33 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |

21/02/2013

Apprentis sans papiers engagés par la Ville, nos jeunes apprécieront !

 


COMMUNIQUE

DU MOUVEMENT CITOYENS GENEVOIS

 

Apprentis sans papiers engagés par la Ville


Le MCG envisage de lancer un référendum !


C’est un véritable scandale ! Alors que les enfants des Suisses et des étrangers légaux ne trouvent pas de places d’apprentissage, la Ville de Genève va engager des apprentis sans papiers. Cette proposition aberrante du PDC, appuyée par la gauche, a trouvé une majorité au Conseil municipal de la Ville de Genève.

 

C’est une mauvaise solution, qui ne va créer que des problèmes. Comment justifier qu’une collectivité publique se met hors la loi au nom de principes prétendument humanitaires, alors qu’on laisse au bord de la route des jeunes, qui sont légalement établis à Genève.

Cela va créer un appel d’air pour tous les nouveaux clandestins qui vont créer une pression sur les étrangers établis légalement à Genève et bien sûr les Suisses.

 

Sur les 80 places disponibles pour l’apprentissage dans les services de la Ville de Genève, 30 à 40 places vont être réservés pour les clandestins. Cherchez l’erreur !

 

Le MCG est favorable à une solution au niveau fédéral pour le problème des fils et filles de clandestins nés en Suisse ou ayant fait leur scolarité obligatoire, mais ce n’est pas à la Ville de Genève de mettre la charrue devant les bœufs.

 

Le MCG Ville de Genève envisage de lancer un référendum au cas où le Conseil administratif donnerait suite à la motion du PDC. Nous devons défendre les fils et filles des Suisses et des résidents qui ont fait la prospérité de notre Ville, comme les communautés espagnoles, portugaises, italiennes et autres, qui aujourd’hui ne trouvent pas de place de travail.

 

 

 

21:54 | Lien permanent | Commentaires (1) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |

20/02/2013

72 millions pour Daniel Vasella, une prime indécente !

 

MCG-.jpg

COMMUNIQUE

DU MOUVEMENT CITOYENS GENEVOIS

 

72 millions pour Daniel Vasella

Une prime indécente

Daniel Vasella reçoit 72 millions pour son départ à la retraite. Alors que le chômage frappe de plus en plus de familles en Suisse, cette annonce est tout simplement scandaleuse.

La Suisse connaît le prix des médicaments le plus élevé d’Europe, grevant le budget des ménages par des primes insupportables. Pourtant les entreprises pharmaceutiques osent prétendre qu’il s’agit de rentabiliser les frais de recherche investis dans ce domaine. Sans doute le salaire et les primes de Daniel Vasella sont-ils inclus dans ces frais de recherche !

Aujourd’hui, même l’opportuniste Economiesuisse réagit. Initiative Minder oblige.

Pourtant, ces mêmes milieux économiques sont restés bien silencieux ces dernières années, lorsqu’il aurait fallu mettre de l’éthique et de la décence dans ce domaine.

Ainsi, le 12 mars 2012, Daniel Vasella était invité au Bellevue Palace à Berne, afin de vanter ses mérites, et accessoirement ceux de Novartis, devant un parterre de parlementaires conquis et béats.

Un seul homme, au milieu des éloges unanimes, a eu le courage de se lever et, rappelant à l’orateur ses propos sur la prétendue mission humanitaire de l’entreprise pharmaceutique, lui a demandé, jetant un froid dans l’assistance, si c’était le message qu’il voulait donner à ces centaines de milliers de malades indiens, auxquels Novartis voulait interdire l’accès à des médicaments génériques abordables pour lutter contre le cancer (le Glivec par exemple, médicament anticancéreux coûte entre 25'000 et 50'000 dollars par année pour un malade). Cet homme n’est autre que notre Conseiller national Mauro Poggia.

Daniel Vasella nous promet qu’il en fera profiter des œuvres charitables. Tiens donc, la bonne conscience s’achète aussi. Qu’il s’engage à en verser le 90% à des associations et fondations actives dans la recherche médicale et l’aide aux patients ! Avec 7,2 millions, il lui en restera toujours assez pour compléter sa modeste retraite et les jetons de présence que lui versent toutes les sociétés dont il est membre du conseil d’administration.

 

Malgré cette situation intolérable, et conscient qu’il s’agit de lutter efficacement contre les rémunérations abusives des dirigeants de sociétés suisses cotées en bourse, le MCG reste d’avis que l’initiative Minder, tout en ayant l’immense mérite d’avoir porté le débat public sur cette question importante, a aussi le défaut majeur d’aller trop loin dans les restrictions, ce qui risque tout simplement, dans une économie mondialisée, d’inciter certaines sociétés à mettre leur siège ailleurs pour être justiciables d’un autre Etat. C’est pourquoi la loi fédérale qui a été préparée, et qui constitue le contre-projet indirect à l’initiative Minder, doit être préférée, malgré la tentation de réagir sévèrement face à de tels abus.

Bureau directeur du MCG

 

 

Ecoute, Dialogue, Respect, Solidarité et Action !

 ce sont ces valeurs qui nous rassemblent.

 Je les porte à la Mairie de Vernier

 

VERNIER.jpgThierry CERUTTI

   Député Au Grand Conseil de Genève

  Ancien Maire de la ville de Vernier

 

17:24 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |

19/02/2013

Sauvons l’un de nos fleurons à croix blanche !

 

MCG-.jpg

 

COMMUNIQUE

DU MOUVEMENT CITOYENS GENEVOIS

 

Le MCG soutient la Patrouille Suisse

Le Mouvement Citoyens Genevois, comme une majorité des citoyens suisses, a été outré de la décision d’Ueli Maurer, Président de la Confédération, de vouloir supprimer à l’horizon 2016 la Patrouille Suisse. Depuis cinquante ans, cette patrouille aérienne fait la fierté de notre pays. Elle démontre le savoir-faire de nos pilotes et relève le sérieux ainsi que la précision qui contribue à la renommée de la Suisse.

Nous estimons qu’Ueli Maurer a fait une grossière erreur de prétendre vouloir supprimer cette prestigieuse patrouille. En supprimant les éléments les plus populaires de notre Armée, comme ce fut le cas de la mise en cause de la Patrouille des glaciers, est une grossière erreur, puisqu’on sépare cette institution importante du peuple. Une résolution a été déposée au Grand Conseil genevois, ouverte à la signature des députés de tous partis (lire ci-dessous).

 

Roger GOLAY

Président du MCG

 

 

Secrétariat du Grand Conseil

Proposition présentée par les députés :
Roger Golay ….

Date de dépôt : Lundi 18 février 2013

R Numéro d’objet

Proposition de résolution

Patrouille Suisse : sauvons le fleuron de notre Armée !

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève
considérant :

Que la Patrouille Suisse, créée en 1964 pour l’exposition nationale, représente le fleuron des Forces aériennes de notre pays ;

Que le la Patrouille Suisse symbolise le savoir-faire de nos pilotes ;

Que cette patrouille est l’une des vitrines de notre armée en Suisse et à l’étranger ;

Que la Patrouille Suisse contribue largement à attirer et enthousiasmer des dizaines de milliers de visiteurs à chaque meeting aérien ;

Que la décision de Monsieur Ueli Maurer, Président de la Confédération helvétique, de supprimer cette patrouille acrobatique a déclenché un tollé général à travers toute la Suisse ;

 

invite le Conseil fédéral et les Chambres fédérales

 

A maintenir et promouvoir la Patrouille Suisse au-delà de l’horizon 2016 en conservant ses couleurs.


EXPOSÉ DES MOTIFS

 

 

Mesdames et
Messieurs les députés,

Vous avez tous pris connaissance de la décision de Monsieur Ueli Maurer, Président de la Confédération helvétique, de vouloir supprimer la prestigieuse Patrouille Suisse à l’horizon de 2016, lorsque les avions F-5 E Tiger seront retirés des Forces aériennes suisses. Cette décision, comme une onde de choc, a provoqué un véritable tollé à travers tout le pays. En effet, cette patrouille créée en 1964 pour l’exposition nationale est devenue depuis, l’une des vitrines de notre armée. Elle symbolise le savoir-faire de nos vaillants pilotes militaires aussi bien en Suisse qu’à l’étranger. Cette patrouille contribue largement au succès de nombreux meetings aériens en Europe. Elle attire et enthousiasme des dizaines de milliers de visiteurs à toutes ses représentations. A chaque passage aérien, elle déclenche pour une grande majorité de nos concitoyens des sentiments de fierté.

Arrêtons de briser tous nos idéaux, symboles et autres éléments qui ont porté haut les couleurs de notre pays. Nous devons par cette résolution inviter le Conseil fédéral et les Chambres fédérales à maintenir et promouvoir notre prodigieuse Patrouille Suisse.

Pour les motifs susmentionnés, je vous invite, Mesdames et Messieurs les députés, à soutenir cette résolution pour sauver l’un de nos symboles à croix blanche.

 

 

 

17:40 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |