29/01/2013

Vernier - la vérité sur le licenciement du responsable de la Culture !

LICENCIEMENT POLITIQUE, OU SE CACHE LA VERITE ?

 

Dans sa réponse à la QE 252 déposée en octobre 2012, Pierre Ronget pratique la langue de bois et l'art de cacher la vérité et de désinformer la population de Vernier.

 

Soyons fair-play, il a raison sur un élément, il faut malheureusement déposer 5 fois la même question pour obtenir des réponses, au demeurant insatisfaisantes.

 

Ce qui ne fait aucun doute désormais, c'est que l'ancien responsable du service de la culture a bien été licencié par Pierre Ronget pour des raisons politiques. . Dont Acte !

 

Mais revenons en détail à sa réponse fallacieuse et montrons à l'entier de la population de notre commune le visage obscur de ce personnage qui n'a pas hésité entre 2007 - 2011 (et à ce jour, il continue dans la même direction - pour la petite histoire, lors du budget 2013, il s'est permis de remettre en place une conseillère municipale Libéral car elle votait avec son groupe et la droite en lieu et place de voter avec la gauche) à trahir son électorat de droite et libéral en tournant le dos aux valeurs libérales qu'il devrait pourtant représenter et défendre pour accéder à la place qu'il occupe aujourd'hui. Pierre Ronget a non seulement commis un hold-up démocratique mais il n'a clairement pas été plébiscité par la population de Vernier et de ce fait n'a qu'une légitimité douteuse à exercer ses fonctions actuelles.

 

La population de Vernier ne manquera pas, en 2015, de sanctionner comme il se doit pareil comportement.

 

Ce faisant, il a trahi les électeurs libéraux, il a trahi son parti, ses électeurs.

 

En ce qui concerne les allégations légères de Pierre Ronget sur la politique culturelle mise en place lors de l'ancienne législature, il a clairement la mémoire sélective à moins que cela n'ait une origine physiologique, ce qui serait plus inquiétant encore.

 

J'ai clairement mis en place les 3 piliers suivants :

 

-        faciliter l'accès de la population à la culture

-        encourager la création artistique

-        soutenir la formation culturelle

 

et ceci dès 2009, bien que le budget avait déjà été voté et les propostions faites par un autre Libéral, le bailli ADM.

 

Pierre Ronget prétend que Mme Girardot a mis en place le programme culturel de 2009 et 2010. Bien naturellement, cela est totalement faux. Les programmes ont été mis en place par moi-même et M. Stettler pour 2010 et 2011 et très largement repris par P. Ronget pour 2012 et planifiés pour 2013, alors qu'il avait vaillamment combattu toutes les propositions faites par pure motivation revancharde.

 

Des faits :

 

-        Festival AntiGel, Pierre Ronget a toujours été contre ce projet, étrangemment il le soutient aujourd'hui

-        Vernier-sur-Rock - Pierre Ronget a toujours voulu supprimer ce festival, aujourd'hui il le soutient et augmente même son budget

-        BAL Libellules - Pierre Ronget était également contre ce projet, aujourd'hui il perdure (accès de la population à la culture)

-        Veat Libellules (encourage la création artistique)

-        Music Art (encourager et soutenir la formation culturelle)

-        Festival d'été (accès de la population à la culture)

-        Exposition à Chauvin Lullin (accès à la population - encourage la création  artistique)

-        Danse

-        Ouverture au Monde

-        Opéra Orphée avec les enfants

 

Il critique très maladroitement 3 projets pour essayer vainement de donner une certaine crédibilité à ses écrits tels que :

 

-        le ballet folklorique mexicain qui a fait salle comble à toutes ses représentations - Que dire du concept BAROQUE où les salles se sont retrouvées vides? (accès de la population à la culture)

-        il parle de manière dénigrante du concept bateau de l'alchimie (qui au demeurant était en droite ligne avec les 3 concepts de la politique culturelle0 mise en place par moi-même et repris lamentablement par Pierre Ronget), lequel présentait la science de manière ludique et pédagogique afin que toutes et tous puissent la comprendre et la rendait accessible aux enfants. Le plus remarquable est qu'il y avait également un partenariat public - privé avec Givaudan. Question de pédagogie...!

 

Si il y a bien une personne qui est expert dans l'art de la récupération, du dénigrement, de la manipulation des faits et du revirement de veste c'est Pierre Ronget.

 

Etrangement, dans sa réponse, il parle de vide culturel, alors qu'il reprend point par point tout ce qui a été proposé avant lui et refusé par lui. Nous avons beau chercher quelles sont les nouveautés apportées, il n'y en a point ! Faut-il en déduire que sa vision personnelle de la culture n'est que viduité?

 

Pierre Ronget peut certes tenter de chanter tel un coq, la vérité le rattrape bien vite et met en lumière son incompétence.

 

Pierre Ronget n'a décidément pas d'autre choix que de reconnaître qu'il n'a fait que récupérer ce que j'ai mis en place avant lui, et malgré lui, alors qu'il tente aujourd'hui de s'en adjuger la paternité, en usurpant mon travail.

 

Non, Pierre Ronget ne peut pas se contenter de reprendre mes citations à bon compte. Certes, comme il le dit si bien, il a une autre idée du débat politique. Il faut croire que sa stratégie se bâtit sur les intrigues, les contre-vérités, la désinformation, et les viles manipulations.

 

Le MCG, comme moi - même poursuivons une politque loyale, basée sur la politique et le respect, quoi qu'en disent nos adversaires. Ce n'est pas en martelant des mensonges qu'on parvient à les transformer en vérité.

 

En conclusion, je rappelle à Pierre Ronget qu'il est tenu de respecter le règlement et qu'il a l'obligation de répondre à toute question qui lui est posée par un conseiller municipal

 

Pierre Ronget n'est pas au-dessus des lois, bien qu'il en soit convaincu.

 

 

Ma questions au Conseil Administratif est dès lors la suivante:

 

-        Quel sentiment cela procure de voir l'incontournable vérité exposée au grand jour et d'avoir été pris la main dans le sac ?

 

                                                                                                     Thierry CERUTTI

                                                                                                 Conseiller municipal

                                                                                    Ancien Maire de la ville de Vernier

Vernier, le 29 novembre 2012


 

Ecoute, Dialogue, Respect, Solidarité et Action !

 

 

 

 

 

 

 

ce sont ces valeurs qui nous rassemblent.

 

 

 

 

 

 

 

Je les porte à la Mairie de Vernier

 

 

 

 

 

 

 

VERNIER.jpg

 

 

 

Thierry CERUTTI

 

 

 

 Député Au Grand Conseil de Genève

 

 

 

Ancien Maire de la ville de Vernier

 

 

07:48 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.