25/10/2012

La Cour des comptes - copain comme cochon !

J'affirme que la Cour des comptes est clairement manipulée par les partis politiques qui mettent en place leurs pions, tel machiavel, savamment le PS-VERT-PLR s'accaparent de l'unique autorité de contrôle élue par le peuple afin de pouvoir continuer à œuvrer dans les méandres des forces obscurs qui les habitent.  


Avec une Cour des comptes à leurs bottes, le PS-VERT-PLR pourront ainsi continuer, sournoisement leurs vils et basses manœuvres afin de réduire Genève au chaos et ainsi se partager richesse, pouvoir et bonne fortune entre amis et nantis de cette république qui devient de plus en plus "bananière" voir politiquement "exotique".

 

 

Citoyens, citoyennes de cette belle république, de Genève,

 

vous voulez que cela change et que cette mascarade cesse !

 

 

réveillez vous, mobilisez vous et allez ce dimanche 4 novembre VOTER.

 

VOTER POUR LE CHANGEMENT ! LA TRANSPARENCE ! LA RESPONSABILITE ET L'HONNETETE

 

VOTER POUR L'INDEPENDANCE

 

 

VOTER juste, VOTER la liste no 2

 
 
SAPIN.jpg
 
 
 

 

 

 

COMMUNIQUE DU MOUVEMENT CITOYENS GENEVOIS

 Face à l’Omerta de la Cour des comptes

Les députés MCG refuseront la levée de l’immunité du juge Devaud

 

Nous dénonçons l’action disproportionnée et maladroite du Procureur général.

 

Connaissant bien le magistrat Daniel Devaud, juge d’instruction courageux, qui s’est fait remarquer par sa rigueur et son intégrité, nous sommes consternés par la cabale dont il est l’objet.

 

Par conséquent, le MCG est outré de la précipitation avec laquelle le Procureur général a décidé de perquisitionner et de poser les scellés sur le bureau du magistrat Daniel Devaud, juge à la Cour des Comptes. Celui-ci a eu le tort de dénoncer une affaire hautement politique puisqu’elle concerne la mauvaise gestion de biens immobiliers dans une fondation étatique. A ce propos, le Procureur général serait bien avisé d’investiguer sur le fond de cette affaire qui « pue ».

 

Réunion d’urgence du Bureau du Grand Conseil

 

Les députés MCG refuseront catégoriquement la levée de l’immunité du juge Daniel Devaud, tant qu’une enquête parlementaire n’aura pas lieu au préalable. Le MCG a demandé une réunion d’urgence du Bureau du Grand Conseil.

 

Nous reprochons au Grand Conseil de ne pas avoir pris ses responsabilités, suite à l’avis de droit demandé au professeur Grisel de l’Université de Lausanne qui recommandait la création d’une commission d’enquête. Il s’agissait de faire toute la lumière sur ce dossier ultra-sensible, qui a débouché sur un conflit relationnel entre magistrats de la Cour des comptes.

 

Malheureusement, le Grand Conseil a refusé de mettre sur pied une telle commission. Ce refus orchestré par les Verts, le PDC et le PLR est une défection grave du Parlement dont la mission est de régler des situations de crises institutionnelles d’une telle gravité.

 

Le juge Devaud n’ayant plus d’autre possibilité de dénoncer ces dysfonctionnements graves, s’en est remis aux députés qui sont chargés de la haute surveillance de la Cour des comptes, en faisant parvenir le rapport qui pose problème. Dans ce dossier, nous pouvons émettre des doutes sur l’acharnement du PLR et de son Procureur général à l’encontre d’un des rares juges qui posent des questions dérangeantes.

 

Odieuses agressions physiques

 

En l’absence de juges MCG au Palais, nous ne pouvons que féliciter et remercier le travail de qualité et d’honnêteté du juge Daniel Devaud, mais surtout d’avoir répondu aux attentes de la population pour un meilleur contrôle des institutions.

 

D’autre part, nous le soutenons sur le plan moral face aux odieuses agressions physiques venant de son rival de l’Entente PLR-PDC, qui avaient pour but d’intimider un juge.

 

Roger GOLAY - Président du MCG

 

Ecoute, Dialogue, Respect, Solidarité et Action !

 ce sont ces valeurs qui nous rassemblent.

 Je les porte à la Mairie de Vernier

 VERNIER.jpg

 Thierry CERUTTI

 Député Au Grand Conseil de Genève

 

 

06:00 | Lien permanent | Commentaires (2) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |

16/10/2012

Le MCG, au service des citoyens, répond aux extrémistes du PS et des Verts!

porc chat.jpgle plus moche.png

 

 

Voici que nos deux compères Vert et PS de Vernier, plus connus pour leurs contre-vérités que pour leur efficacité s'en prennent de façon virulente à la décision de 3 groupes politiques qui ont renvoyé le budget de l'Etat à ses concepteurs afin de le présenter équilibré.

Une décision responsable et sensée de la part du MCG, mais aussi du PLR et de l'UDC qui ne sont pas comme ces deux anarchistes PS-Verts extrémistes. Rappelons qu'à Vernier le MCG était placé au Conseil municipal à l'extrême gauche de l'échiquier, alors que les socialistes et les Verts occupent la droite.

 

Cela leur déplaît fortement, à nos deux pieds nickelés et ils l'expriment. Ils oublient simplement un petit détail qui me fait sourire aujourd'hui. Il n'y a pas si longtemps de cela, d'ailleurs et afin de garantir leur propre réélection, ils n'avaient, tous les deux, pas hésités à faire alliance avec ce parti qu'ils traitent aujourd'hui de vil, incompétent et incohérent: le PLR.

 

D'ailleurs, ils n'étaient pas aussi loquaces nos deux compères... surtout le vert avec ses  misérables 11%. Ils prônaient la collégialité…. La belle blague! Eh bien, il sera heureux le Rouget de vous lire et d'apprendre, ô combien! il est incompétent et incohérent, selon le tandem rose-vert (bien que, pour notre part, nous le savions déjà, et bien avant 2011.)

 

Après moultes tromperies et fourberies, quel crédit pouvons-nous accorder à ces critiques non constructives et tellement populistes du Vert et de la Rose?

 

Il est vrai que ces deux-là préféreraient que l'Etat dilapide les deniers publics comme ils le font eux-mêmes joyeusement et allègrement à Vernier.

 

En lieu et place de pousser la réflexion sur ce qui est nécessaire voire urgent et de se mettre à réfléchir comment faire mieux voire autant avec moins.

 

Le budget de Vernier a été augmenté ces 2 dernières années de près de 15% alors que la population, elle, n'a augmenté que de 3%, chercher l'erreur ?

 

Ces deux grands gestionnaires ont plombé les comptes de la commune qui a la dette la plus importante du canton. Ils rigolent – je pleure !

 

Grâce à ces deux amateurs, le taux de chômage à Vernier n'a cessé d'augmenter et est aujourd'hui  le plus élevé du pays. Ils chantent – je rage !

 

Avec l'appui de ces deux visionnaires du chaos,  le taux de précarité à Vernier est toujours aussi important, son taux est le plus haut du pays. Ils sont heureux – je suis malheureux !

 

En appliquant la politique irresponsable des Verts et du PS, nous jouons à l'autruche qui refuse d'affronter les défis de demain et d'assumer cette responsabilité. Il est vrai que le Vert et la Rose de Vernier préfèrent tuer la poule aux œufs d'or en lieu et place de se remettre en question.

 

Ils préfèrent la langue de bois à la vérité et jouer à "SIM CITY" dans leur salon feutré avec les deniers publiques en lieu et place de ne dire que la vérité et faire confiance aux entrepreneurs de la région genevoise.

 

Heureusement qu'à Genève, il y a encore des hommes et des femmes qui ont les idées claires, qui croient en l'avenir de Genève et qui veulent construire un futur sain et positif pour les générations à venir.

Le MCG est un parti populiste car proche des gens et donc populaire, il est progressiste aussi, raison pour laquelle il a renvoyé le budget au Conseil d'Etat afin que ce dernier revoie sa copie !

En renvoyant le budget au Conseil d'Etat, ces élus de droite et du centre (MCG) ont agi avec responsabilité et clairvoyance.

 

 

Ecoute, Dialogue, Respect, Solidarité et Action !

 

ce sont ces valeurs qui nous rassemblent.

 

Je les porte à la Mairie de Vernier

 

 

 

VERNIER.jpg

 

Thierry CERUTTI

 

Député Au Grand Conseil de Genève

 

ancien Maire de la ville de Vernier

07:38 | Lien permanent | Commentaires (1) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |

11/10/2012

Je défends VERNIER, je me bats pour VERNIER

La commission des transports s'est décidée d'étudier les 2 Résolutions que j'ai déposées en 2008 pour la R561

R 561 : Résolvez les problèmes de circulation et de mobilité à Vernier
http://www.ge.ch/grandconseil/data/texte/R00561.pdf

 

et en 2010 la R657

R 657 : La population de Vernier-Village prise en otage par la DGM/DIM
http://www.ge.ch/grandconseil/data/texte/R00657.pdf

Enfin, les habitants de la ville de Vernier et plus particulièrement ceux du village vont être entendus.

 

Il n'y a plus qu'à espérer que le bon sens va primer sur les intérêts dogmatiques de certains, et primer sur les "ayatola" rose-vert de Vernier qui ont ouvert la guerre aux transports privés, en bloquant ces derniers, usant toutes sortes d'artifices simplistes.

 

Aujourd'hui, la mobilité n'est plus qu'une affaire douce... il ne faut en aucun cas prétériter les usagers privés

 

A Vernier le PS et ses alliés PLR ainsi que les Verts ont comme unique objectif de construire des autoroutes à vélo, fermer des rues et bloquer le maximum d'accès routiers au détriment des véhicules privés.

 

Le MCG se battra contre toutes ses mesures !

 

 

Ecoute, Dialogue, Respect, Solidarité et Action !

 

ce sont ces valeurs qui nous rassemblent.

 

Je les porte à la Mairie de Vernier

 

 

 

VERNIER.jpg

 

Thierry CERUTTI

 

Député Au Grand Conseil de Genève

 

ancien Maire de la ville de Vernier

21:56 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |

09/10/2012

Le MCG est contre la nouvelle constitution !

Le Mouvement Citoyens Genevois, réuni démocratiquement, a décidé de s’opposer à la Nouvelle Constitution, qui présente de graves dangers.

 

La nouvelle Constitution va nous faire perdre un ensemble de libertés auxquelles nous sommes attachés.

 

1. Perte de souveraineté et de notre liberté

2. Une régression démocratique

3. Moins de droits, moins de libertés

 

1. Perte de souveraineté et de notre liberté

L’actuelle constitution reconnaît la souveraineté de la République, qui réside dans le peuple.

Avec la nouvelle constitution, nous allons perdre cette souveraineté qui sera conditionnée à la Confédération suisse.

C’est en fait très dangereux, parce que le peuple va perdre cette souveraineté, qui est conditionnée à la Confédération, qui elle-même se soumet de plus en plus aux accords internationaux.

Nous nous retrouverons ainsi pieds et points liés à la mondialisation de Bruxelles (Union européenne) et de l’Empire américain.

 

L’ancienne Constitution genevoise disait :

« La République de Genève forme un des cantons souverains de la Confédération suisse. La souveraineté réside dans le peuple; tous les pouvoirs politiques et toutes les fonctions publiques ne sont qu’une délégation de sa suprême autorité. »

Genève gardait ainsi l’entier de sa souveraineté.

 

La nouvelle Constitution indique clairement :

« Elle (la République de Genève) est l’un des cantons souverains de la Confédération suisse et exerce toutes les compétences qui ne sont pas attribuées à celle-ci par la Constitution fédérale. »

Cela signifie que la République genevoise ne gardera que des miettes de souveraineté, une souveraineté résiduelle, dont l’essentiel sera géré par la Constitution fédérale et les accords internationaux.

Ce sera une perte de notre liberté, obtenue par la ruse, que nous ne retrouverons pas.

 

2. Une régression démocratique

a. Les législatures seront de 5 ans au lieu des 4 ans actuels. Le contrôle des citoyens se retrouvera ainsi réduit.

b. Le système actuel d’une élection des exécutifs (Grand Conseil et Conseils administratifs des communes) permet à des minorités d’être représentées ; la barrière des 50% laissera la porte ouverte à des alliances contre-nature comme nous les connaissons à Vernier entre la gauche et le PLR. Après la loi anti-Stauffer, c’est une disposition clairement anti-MCG.

c. L’augmentation du nombre de signatures pour les droits populaires empêchera les groupes de citoyens de réussir les référendums et initiatives. Seuls les structures disposant de grands moyens financiers réussiront à faire aboutir ces référendums et initiatives.

 

3. Moins de droits, moins de libertés

Trop de droits précis ont été supprimés par la nouvelle constitution (logement, travail), pour garder des principes généraux, qui n’ont pas de nature contraignante. Cela aurait dû se concevoir avec des droits opposables et contraignants, ce que ne propose pas le projet de Constitution.

En l’état, la perte de droits précis n’est pas défendable, alors que l’ajout de nouvelles dispositions trop imprécises qui n’apportent pas suffisamment de progrès. Au lieu d’obtenir une progression, nous assistons à une énumération de principes tellement vagues, qu’ils vont se solder par une perte de droits et de libertés.

De manière résumée, ce sont trois éléments essentiels principaux qui nous incitent à rejeter le projet de Constitution.

Ecoute, Dialogue, Respect, Solidarité et Action !

 

ce sont ces valeurs qui nous rassemblent.

 

Je les porte à la Mairie de Vernier

 

 

 

VERNIER.jpg

 

Thierry CERUTTI

 

Député Au Grand Conseil de Genève

 

ancien Maire de la ville de Vernier

08:20 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |

06/10/2012

Vernier : batifolage aux frais du contribuable !

le plus moche.png

 

Restaurants et hôtels de luxe pour le Conseil municipal

Nous sommes tout à fait scandalisés par l’attitude du président socialiste du Conseil municipal de Vernier, Denis Chiaradonna.

Alors que de nombreux habitants de notre commune souffrent des difficultés économiques et que nos finances sont incertaines, il ne trouve rien de mieux que d’aller batifoler et dilapider l’argent du contribuable de Vernier en Italie, à Ravenne plus précisément.

Au programme : restaurants de luxe, hôtels de grand luxe.

 

C’est se moquer des habitants de Vernier, d’autant plus que le Conseil municipal a voté une motion MCG demandant que l’on favorise les produits et services de notre pays. Quelle incohérence !!!

 

Le MCG n’est pas opposé aux sorties du Conseil municipal si elles se déroulent en Suisse et permettent de mieux connaître les très nombreux aspects de notre pays.

 

Le président rose, qui a toujours parlé de rassemblement pour la galerie, a en réalité organisé cette sortie pour exclure le MCG, qui n’y participera pas.

 

C’est tout à fait une politique de la gauche et de la douteuse alliance PS-PLR, qui sévit à Vernier. Ces élus se moquent des habitants de notre commune, qui sont nombreux à devoir se battre pour garder un emploi et chercher à vivre décemment.

 

 

Ecoute, Dialogue, Respect, Solidarité et Action !

 

ce sont ces valeurs qui nous rassemblent.

 

Je les porte à la Mairie de Vernier

 

 

 

VERNIER.jpg

 

Thierry CERUTTI

 

Député Au Grand Conseil de Genève

 

ancien Maire de la ville de Vernier

12:56 | Lien permanent | Commentaires (1) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |

05/10/2012

Carton Rouge à la gauche de Vernier !

 Vernier : La politique Sécuritaire de l'autruche !

ti0000000000000bec_autruche-e9aed4.jpg

  

C’est avec étonnement que j’ai lu l’étrange appel au Conseil d'Etat en charge de la sécurité de l’actuel socialiste de Vernier,  Apothéloz, dont la politique consiste  à mettre à mal la sécurité de la ville de Vernier après avoir faillit dans sa mission auprès de la FASE.

Si j’ai bien compris, ce magistrat allié au parti libéral, demande des ilôtiers soit 1 voir 2 de plus afin de contenir et endiguer la criminalité dans la ville de Vernier, ah bon !

Mieux encore, il demande que la police cantonale déserte des rues, des quartiers, des communes ou l'insécurité est moins présente afin de se concentrer là ou il y a des problèmes, comme cela est proposé par ailleurs par le PS français (et non cela n'est pas son idée !)

Une bien mauvaise bonne idée !

La réalité est toute différente, faut il encore que ce dernier reste plus souvent dans le canton et à Vernier en lieu et place d'aller en France batifoler.

Au final, il veut faire en sorte que les lieux ou règne paix et harmonie deviennent des ghettos et des nids d'insécurité. La population appréciera. La police cantonale aussi !

Il a pourtant les moyens de mener une politique sécuritaire digne de la 5ème plus grande ville latine de Suisse comme lui a suggéré le groupe MCG, tels que :

 

- Augmenter les effectifs de la police municipale afin que ces derniers puissent travailler 24h/24 - 7 jours sur 7

 

- Installer les vidéos de caméra de surveillance demandé ldans les lieux dit "sensible"

 

- Engager des habitants de Vernier afin de gérer les parkings et les déchêteries en lieu et place de mandater la fondation des parkings et ses frontaliers.

 

- Améliorer et installer des éclairages dans les rues, places et angles sombre.

 

Et ainsi proposer une vrai politique sécuritaire dont la ville de Vernier a grandement besoin.

 

La vérité est que Apotheloz est clairement incompétant dans cette thématique. La politique et les moyens qu'il a proposé son un ECHEC.

En lieu et place de construire positivement, il préfère dénigrer et détruire un concept tel que celui de la police-population qui pourtant à fait ses preuves chez nos amis vaudois en utlisant des arguments falacieux tels que la création de milice citoyenne ou mieux encore que la population va se substituer à la police et faire les shérifs....  Pathétique !

Notre "camarade" Apotheloz ferait mieux de prendre le temps d'aller consulter le site web de la police cantonale et prendre le temps de lire le concept police population avant d'aboyer des ignominies.

Est-ce pour mieux masquer son incompétence ? ou par peur du MCG ? 

En ma qualité d’ancien Maire, j’ai entamé une politique qui a porté ses fruits à Vernier, en favorisant l’implantation de sociétés qui amènent de l’emploi pour les résidents comme Ikéa, en multipliant les initiatives sportives et culturelles ainsi qu’en réussissant à maîtriser les finances de notre commune peu privilégiée. Ma seule préoccupation a été de défendre les Citoyens.

Sous l’impulsion de l’alliance PS-libéraux, Vernier est maintenant devenue une commune sinistrée en raison de sa politique irresponsable, à coup de subventions accordées pour des raisons politiques à certaines associations, et de projets inefficaces lancés dans le domaine de l’insécurité.

Le nouveau jeu de cette aliance nauséabonde est de " bâillonner" la minorité du Conseil municipal, en refusant de débattre sur le budget notamment ou d'étudier les propositions.

Ce type de démocratie fait plutôt penser à une dictature, ou au moins à un régime autoritaire.

Apotheloz devrait s’abstenir de donner des leçons, éviter de tenir un double langage et d’utiliser des procédés dépassant les limites lors de ses campagnes électorales.

Depuis les dernières élections, Vernier est devenue une commune sinistrée avec une progression inquiétante de l’insécurité, et ceci sur tout le territoire communale.

Les aménagements routiers pourrissent la vie des Verniolans ; les assistants sociaux – parfois travailleurs frontaliers et ne connaissant donc rien à nos conditions de vie – multiplient leur inefficacité.

L’alliance socialiste-libérale a démontré son incapacité à gérer une commune importante ou sa capacité à mal la gérer.

 

 

Ecoute, Dialogue, Respect, Solidarité et Action !

ce sont ces valeurs qui nous rassemblent.

Je les porte à la Mairie de Vernier

 

VERNIER.jpg
Thierry CERUTTI
Député Au Grand Conseil de Genève
ancien Maire de la ville de Vernier

06:16 | Lien permanent | Commentaires (1) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |