10/09/2012

Violences à Vernier, au Lignon, aux Libellules et aux Avanchets

Insécurité : grave échec de l’alliance gauche-PLR !
La politique en matière de sécurité, menée à Vernier par le socialiste Apothéloz à grand renfort de campagnes de pub trompeuses, est un échec. Il partage cette responsabilité avec la gauche, les verts et le PLR, qui, en lieu et place d’augmenter drastiquement les effectifs de la police municipale, ont privilégié la multiplication des postes de travailleurs sociaux « fantômes ».
 
La réalité !
 
Aujourd’hui, ils ne peuvent plus cacher la réalité.
 
Ces solutions angéliques ont démontré leur échec total, comme le prouve une augmentation de l’insécurité dans la commune de Vernier.
 
Au Lignon, deux jeunes ont été blessés au fusil à grenaille par d’autres jeunes.
Dans le quartier des Libellules, un homme s’est fait agresser dans son appartement.
Aux Avanchets, des scènes de violence ont eu lieu sur une terrasse de café.
A Vernier-Village d’importantes dépradations ont été commises, etc. etc.
 
Une politique de bisounours
 
 
Cette explosion de violences démontre le peu d’efficacité des « travailleurs sociaux hors mur » mis en place par les socialistes. La présence de vidéo-surveillance permettrait d’éviter ce genre d’affaires ainsi que les tournées d’APM que nous avons réclamées.
 
Le MCG n’a cessé de faire des propositions pour la sécurité à Vernier, sans être suivi par les dangereux utopistes du Conseil administratif gaucho-libéral.
 
Clairement le socialiste Apothéloz, responsable de la sécurité à Vernier, n’assume pas ses responsabilités ni son échec politique dans la mise en place de sa politique sécuritaire digne des bisounours. Ce n’est jamais sa faute mais celle des autres.
 
Le MCG a des solutions
 
Une aberration supplémentaire de sa part, un quémandant un ilôtier de plus, comme si ce dernier allait tel Hercule faire place au malaise qui règne à Vernier depuis que le MCG n’est plus à l’exécutif
 
Pour agir efficacement en faveur des citoyennes et citoyens, nous avons récemment proposé un concept police-population qui intègre la participation d’ habitants de Vernier, sur le modèle qui a fait ses preuves dans les communes vaudoises depuis de nombreuses années.
 

Ecoute, Dialogue, Respect, Solidarité et Action !

ce sont ces valeurs qui nous rassemblent.

Je les porte à la Mairie de Vernier

 

VERNIER.jpg
Thierry CERUTTI
Député Au Grand Conseil de Genève
ancien Maire de la ville de Vernier
Ana ROCH
Cheffe du groupe MCG au Conseil municipal de Vernier

21:50 | Lien permanent | Commentaires (1) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |

Commentaires

Je suis rarement d'accord avec le MCG et avec M. Cerutti mais il est certain que :

La FASe :
- est protégée par les médias (tout va bien à la FASe et ils font un travail merveilleux ?!?!)
- est protégée par la gauche
- est inefficace au niveau du travail d'éducateur de rue
- les communes n'osent pas dénoncer les disfonctionnements de cette institution et celles qui osent le faire sont vite rappelées à l'ordre
- les communes paient mais ne décident pas
- les TSHM sont des électrons libres et le retour de leurs actions très approximatives
- il serait plus rentable d'engager des travailleurs sociaux directement employés par les communes

La police subit les attaques des médias et de la gauche concernant son action face aux incivilités.

Quand est-ce qu'un journaliste osera se pencher sur les réels résultats de la FASe ?

Est-il normal que dans certaines maisons de quartier on laisse diffuser de la musique incitant à la haine et traitant les femmes comme des moins que rien ?!?!

Écrit par : Lopez | 12/09/2012

Les commentaires sont fermés.