18/03/2012

Thierry APOTHELOZ - Le Pinocchio à la langue de bois !

apoth.jpg

Il a fini de nous faire rire le Pinocchio officiel de Vernier, l'Apothéloz taillé dans le bois de l'hypocrisie.

Combien de propos inexacte va-t-il encore essayer de nous faire avaler, lui enfant du patronat qui n'a jamais été bercé dans le milieu ouvrier.

Le plus choquant chez cet homme ce sont les propositions qu'il vient de déposer ( en ce mercredi 14 mars 2012) sur One FM et la semaine dernière dans un quotidien genevois, usant pour les défendre de la plus belle des langues de bois.

1) Il commence par proposer de redistribuer et de revoir les départements, soit de mettre ensemble l'économie et l'emploi. L' idée peut se défendre, mais alors pourquoi à Vernier lorsque votre serviteur a été élu, le même magistrat est resté de bois en refusant ma proposition et de faire en sorte que le service de l'emploi-jeunesse soit en main du responsable des finances, de l'économie et de la promotion économique, soit un élu MCG représenté par la soussigné ?

2) Puis le voilà qui dénonce l'inégalité du partage des départements au sein du conseil d'Etat en 2009. Et pourtant une situation similaire au sein du Conseil Administratif de la Ville de Vernier en  2008 n'a pas semblé déranger ce candidat à la candidature, puisque  45% des départements étaient sous sa responsabilité,  35% pour son acolyte Vert et le solde, soit 20 %, était dévolu au soussigné ainsi minorisé.

3) Cet homme ose déclarer avoir un esprit d'ouverture à l'égard des autres y compris de ces adversaires politiques incluant bien naturellement le MCG et l'UDC avec qui il sait travailler (selon lui en bonne intelligence et en toute collégialité) on doit se retenir de rire.

Il a décidemment la mémoire courte notre bon Pinocchio.  Aurai- il déjà oublié les années 2007-2011 à Vernier ?

La réalité est tout autre, mais «  l'Apotheloz-Pinocchio » n'est plus à une absurdité près pour se faire passer pour un rassembleur. La vérité est bien plus cruelle Ce politicien sans charisme préfère saboter, dénigrer, voire balayer un bon projet, et surtout les bonnes propositions émanant du MCG ou de l'UDC, propositions en général  permettant d'améliorer le quotidien des gens voire d'apporter des solutions aux différents problèmes rencontrés par la population. Son but unique réside de pénaliser ses adversaires politique en les empêchant d'avoir  un bilan positif.

Le plus fâcheux dans ces actions contre-productive pour le peuple genevois, c'est que l'intérêt public et le bien être de notre population passe au second plan,  - mais l'homme n'en a cure ! Seul le pouvoir l'intéresse et pour le garder, « l'Apotheloz-pinocchio » peut tout faire y compris l'impensable. Sa doctrine se limite à « MOI, MOI et encore MOI »  et les autres après !

Décidemment, on n'est plus à une incohérence près.

Le plus pathétique dans toutes cette cacophonie farcie de contre-vérité, c'est que l'homme en question vient se gargariser d'avoir apporté des propositions innovantes dans le domaine de la sécurité et de l'urbanisme - Ah bon, lesquels ? L'autorisation des gitans de venir s'installer sur le territoire de la commune de Vernier ? ou les mendiants de venir faire la manche devant nos centres commerciaux ? ou encore inciter les jeunes des Avanchets et des Libellules à avoir et tenir des propos douteux à l'égard des membres et élus MCG ? A stimuler la haine des gens les uns contre les autres en fonction de ses préférences politiques ? Voire aussi à inviter les TSHM à faire sa campagne politique ? Et pire encore à avoir soutenu la fermeture de la route de Vernier et de l'avenue de Crozet aux résidents ? Sans oublier ses efforts pour soutenir la réalisation de la  centrale chaleur force pour qu'elle s'implante à Vernier ? Et pour terminer, son mépris pour les habitants des Avanchets demandant des places de jeux pour les enfants, etc. Une liste loin d'être exhaustive.


Il évoque ses succès, notamment celui de la création de crèches. Etonnant, il m'a toujours semblé que les derniers succès en la matière émanaient d'avant 2007,  et qu'on les devait à la droite verniolane.

Par contre, étrangement,  le pinocchio ne parle pas de la fermeture de la crèche des Libellules, il ne parle pas non plus de son échec d'ouvrir une crèche à Vernier-Village  et encore moins de son échec concernant l'extension de celle des Avanchets. Trou de mémoire ou mémoire sélective ?

Côté sécurité, rions ensemble sur sa merveilleuse thématique de la sécurité. En effet, la criminalité n'a jamais cessé d'augmenter depuis qu'il a repris ce service et les succès enregistrés au sein de Vernier afin de diminuer; non pas le sentiment d'insécurité en mode socialiste; mais belle et bien l'insécurité dans ce sens réel est l'oeuvre de la police cantonale, plus particulièrement  du poste de gendarmerie de Blandonnet qui ne cesse d'œuvrer sur le terrain par sa présence, sa persévérance, et son efficacité. Merci à ces femmes et ses hommes qui travaillent 24h sur 24 et 7 jours sur 7 afin de veiller à la sécurité des habitantes et habitants de la ville de Vernier. La police municipale effectue très bien son travail de proximité, mais s'il est un des maillons de la chaîne, il ne peut à lui seul être à l'origine d'un quelquonce succès.

Mais comment peut-il vraiment mettre en avant "ses pseudos succès" alors qu'il a la majorité absolue depuis 2007 au sein de l'exécutif et du législatif de Vernier, alors que ce n'est en aucun cas le travail d'un seul homme mais celui d'un pouvoir exécutif suivi par le législatif. Il est urgent qu'il rende à César ce qui est à César.

Une fois de plus, le pseudo  ténor du PS ne dit que des contre-vérités, il fait de la désinformation au sein de la population afin de se mettre en avant et s'octroyer la paternité de projets qui ne sont clairement pas les siens ; car tout le monde le sait,  jamais un bilan d'un exécutif  n'a été le succès ou la défaite d'un seul homme.

L'humilité ne semble pas être sa qualité première, personne dans ce cas ne s'étonnera alors de voir que son égo s'allonge sans fin, tout comme son nez qui lui ne trompe personne : celui de Pinocchio !

 

 



 

 



15:52 | Lien permanent | Commentaires (2) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |

Commentaires

Désolé, Pinocchio est déjà incarné par Muller, en 2012.

Écrit par : Grégoire Barbey | 16/03/2012

Il faut espéré qu'il soit élu au CE et ainsi Vernier sera libéré...

Écrit par : Ivan Skyvol | 16/03/2012

Les commentaires sont fermés.