02/02/2012

Centrale Chaleur Force à Vernier - L'hypocrisie du PS et du PLR de Vernier

 

 

pinocchio1.jpg
Tel le Coq dans la brume, les pieds dans le purin, voilà la diva du PS de Vernier caqueter et nous infliger son cocorico. Une fois de plus, il s'arroge le mérite d'une victoire qui n'est pas la sienne.

La vérité est tout autre. JAMAIS, la diva du PS de Vernier n'a contré la venue de la Centrale Chaleur Force ni non plus, par ailleurs le Rouget de Vernier qui depuis 2007 est devenu le toutou bien éduqué du Parti Socialiste de Vernier suivant au doigt et à l'œil les instructions données par son nouveau maître. Droit dans ses bottes le Rouget, il obéit comme un bon soldat: un petit libéral mercenaire - que dis-je un laquais - au service de l'état-major rose.

Et pour cause.... le Parti Socialiste et le PLR soutenaient et ont soutenu la possibilité d'implanter la Central Chaleur Force à Vernier. Dont Acte !

Par contre, il est vrai que depuis 2008. le MCG, les radicaux historique de Vernier, qui sont à l'origine de l'opposition, le PDC et partiellement les Verts ont refusé que le projet SIG de Centrale Chaleur Force soit implanté dans la ville de Vernier.

Cette victoire est la nôtre. Victoire pour le bien-être des habitantes et habitants de Vernier.

Et ceci malgré la basse-cour socialo-libérale. Ils avaient sans doute confondu le bio-gaz, issu du recyclage des déjections animales avec le gaz industriel de la centrale des SIG. Il est vrai qu'avec l'équipe actuelle, en installant une centrale de biogaz à la Mairie, on aurait enfin quelque utilité. De toutes façons, ils n'ont fabriqué que du vent, dont nous n'avons pas analysé la contenance, depuis leur arrivée...

 

Ecoute, Dialogue, Respect, Solidarité et Action !

ce sont ces valeurs qui nous rassemblent.

Je les porte à la Mairie de Vernier

 

VERNIER.jpg
Thierry CERUTTI
Député Au Grand Conseil de Genève
ancien Maire de la ville de Vernier

 

 

 

12:08 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.