07/04/2011

A Vernier : Une campagne "tous terrains" originale


Une campagne « tous terrains » originale

Plutôt que de privilégier notre appartenance politique, moi-même, Christina Meissner et François Ambrosio, préférérons centrer notre message au niveau du terrain, à savoir  les habitants et les quartiers qui composent Vernier : Aïre-Le-Lignon,  Les Avanchets,  Cointrin, Balexert-Crozets, Châtelaine, Les Libellules, Vernier-Village. Nous dialoguons de manière spécifique, ce qui est une innovation.

« Nous menons la campagne sur le terrain et c’est sur tous les terrains que nous sommes présents et que nous nous présentons à la population de la commune de Vernier », . « Ainsi, nous avons exprimé un signal fort, prouvant que nous sommes les candidats de tous les habitants de tous les quartiers de notre commune. »

C’est au  niveau de l’aménagement du territoire et de tous les terrains qu’un des principaux enjeux se situe à Vernier, qu’ils soient construits ou non, qu’il s’agisse de zones industrielles, d’immeubles locatifs ou de zones villas.

Vernier a tout et c’est un atout. Mais notre commune doit faire face à de nouveaux défis. Elle est toujours et encore l’objet de toutes les convoitises du canton et elle concentre une bonne partie des risques industriels. De fait, les choix en matière d’urbanisation devront intégrer non seulement le bien-être mais aussi la sécurité des habitants.

Quand on construit en chassant les habitants des zones villas ou en mordant sur la zone agricole sans pouvoir compenser les dommages occasionnés, on est arrivé aux limites de notre territoire, aux limites d’une croissance raisonnable. Il faut apprendre à économiser le sol, à rationaliser son usage.

L’emploi, la sécurité et le logement, en priorité pour les résidents de Vernier, sont la préoccupation des trois candidats. Ils y travailleront avec fermeté.

Enfin, cette campagne « tous terrains » fait référence aux transports et à la mobilité (ou plutôt l’immobilité) qui pourrissent la vie des Verniolans.

Vernier se débat dans des problèmes de circulation insolubles à petite échelle et qui ne font que  prétériter les habitants alors que c’est au niveau de l’agglomération que se trouvent les solutions. Il faut être à l’écoute des habitants quand des solutions sont proposées et ne pas fermer de façon irréfléchie certains axes. Il convient donc de miser sur le train et d’obtenir une véritable desserte RER capable de désengorger Vernier de problèmes de trafic qui sont fondamentalement transfrontaliers.

En clair, l’avenir de Vernier passe par un Conseil administratif qui sera à l’écoute des citoyens, dynamique, déterminé et prêt à mener une politique courageuse au service des citoyens, à même de négocier résolument avec les autorités cantonales pour servir les intérêts de tous les habitants de la commune. C’est ce que nous vous proposons,  Thierry Cerutti, Christina Meissner et François Ambrosio.

LE 17 AVRIL 2011, HABITANTES ET HABITANTS DE VERNIER - NE VOUS TROMPEZ PAS - VOTEZ ET FAITE VOTER THIERRY CERUTTI,

Christina MEISSNER et François AMBROSIO, UNE EQUIPE D'ACTION à VOTRE ECOUTE POUR S'OCCUPER DE VOS PREOCCUPATIONS

Ecoute, Dialogue, Respect,

ce sont ces valeurs qui nous rassemblent.

Je les porte à la Mairie de Vernier

 

VERNIER.jpg
Thierry CERUTTI
Député Au Grand Conseil de Genève
Conseiller Administratif de la ville de Vernier

07:00 | Lien permanent | Commentaires (1) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |

Commentaires

Un peu prétentieux Monsieur CERUTTI.il n^y en a point comme lui.

Écrit par : chauffat albert | 07/04/2011

Les commentaires sont fermés.