25/09/2010

Vernier : l’affront républicain.

C’est avec stupéfaction que j’ai découvert l’article de la « Tribune » du 23 septembre dernier. M. Von Burg donne des ordres au Procureur général, en lui intimant de classer une plainte que j’ai déposée à l’encontre de conseillers municipaux socialistes, verts et libéraux de Vernier. Ces derniers ont , rappelons-le, commis une grave violation du secret de fonction en publiant dans une interpellation des propos confidentiel. Ces procédés sont poursuivis d’office et relèvent du pénal, raison pour laquelle j’ai adressé une plainte au Procureur général.

L’intervention de M. Von Burg relève d’un procédé désagréable qui tente à faire pression sur un magistrat du pouvoir judiciaire, ce dernier devant juger en toute objectivité. Une objectivité qui faisait gravement défaut à cet article. Ainsi, par exemple, j’aurais moi aussi commis la même faute et rompu le secret de fonction, en étalant les débats de commission. Mensonge. J’ai uniquement fait savoir aux associations auxquelles la majorité socialiste-verte-libérale (belle alliance contre nature) refusait des subventions, que la décision n’avait pas été prise par moi-même mais par ces mêmes socialistes-verts-libéraux.  Ils doivent assumer leurs erreurs et arrêter de se moquer des électeurs !

C’est cela, la transparence démocratique. Il s’agit d’une cohérence aux antipodes de l’incohérence que me prête ce rédacteur. Que M. von Burg affirme dans son commentaire son intention de vouloir me ridiculiser c’est son droit de journaliste, mais il ne peut, pour ce faire, déformer une action cohérente.

Si un MCG avait commis  le dixième des infractions des conseillers municipaux socialistes-verts-libéraux, il aurait été sans doute exécuté par la « Tribune ». Quant à l’accusation d’électoralisme, elle frise carrément le ridicule puisque les partis de gauche, auxquels les libéraux se sont alliés, sont des champions toutes catégories en la matière.

Il reste deux façons de voir un Etat de droit. Celle des socialistes, des verts et des libéraux, qui préconisent une justice à la tête du client : deux poids deux mesures. Celle du MCG , qui réclame l’égalité de tous face à la loi. A Vernier, nous avons une majorité honteusement anti-démocratique : un véritable affront républicain !

Ecoute, Dialogue, Respect,

ce sont ces valeurs qui nous rassemblent.

Je les porte à la Mairie de Vernier

VERNIER.jpg
Thierry CERUTTI
Député Au Grand Conseil de Genève
Conseiller Administratif de la ville de Vernier

10:35 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |

24/09/2010

Les prétendus dessous de la plainte de Cerutti : réponse de l’intéressé

 

« Sous la plume de Dominique von Burg, la Tribune du 23 septembre, expose que je me présenterais en victime, alors que je serais à l’origine des faits dénoncés.

La vérité est bien différente.

En ma qualité de conseiller administratif en charge de la culture et des sports, je reçois régulièrement des demandes de soutien financier, auxquelles je ne peux donner suite au-delà d’une enveloppe financière globale annuelle de Frs 10'000.—pour les sports et d’un montant identique pour la culture, lorsqu’aucune subvention ne figure au budget.

Certains projets méritant d’être néanmoins soutenus, je m’en suis ouvert aux commissions chargées de la culture et des sports, qui, après avoir partagé mon intérêt, ont décidé d’entendre les intéressés,  dont les projets ont suscité l’enthousiasme de tous les membres. Cela fait, un scrupule quant à la légalité de la démarche ayant été exprimé par certains membres de la commission, une nouvelle séance fut consacrée à cet aspect, avec un avis favorable du service juridique. Contre toute attente, lors du vote en commissions, les subventions furent néanmoins refusées par les Socialistes, Verts, UDC, PDC et Libéraux en arguant puérilement qu’une décision favorable me servirait électoralement, ce qui, au-delà du fait que des projets louables étaient ainsi réduits à néant, méconnaissait le fait que les partis de l’alternative (socialiste-vert) avaient, quant à eux, abusé de manière éhontée de ce procédé.

Considérant que l’on n’avait pas été corrects à l’égard des personnes entendues, je l’ai fait savoir, ce d’autant que ces projets auraient bénéficié à toute la population de la commune. Devant porter le résultat de ce vote à la connaissance des intéressés, et dans la mesure où seuls les débats en commission sont couverts par le secret de fonction, à l’exclusion des votes eux-mêmes, il était de mon devoir de mentionner quels étaient celles et ceux qui s’étaient opposés aux subventions. Ne sommes-nous pas élus pour assumer nos choix et position politique devant la population ?

Le MCG est pour la transparence, contrairement à d’autres, qui tiennent un certain discours en période électorale, mais votent en sens inverse le moment venu. Cela n’a pas été du goût de ceux qui préfèrent ne pas assumer leurs choix, pour mieux tromper les électeurs, et qui m’ont reproché, non pas d’avoir dévoilé un quelconque secret, mais d’avoir communiqué sur la prise de position des divers partis au sein de la commission.

Ainsi, lorsque Dominique von Burg dicte au Procureur général ce qu’il doit faire et, de surcroît, m’accuse – en commentant lui-même son propre article, mettant en pratique l’adage selon lequel on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même – de faire précisément ce que je reproche à d’autres, non seulement il véhicule les contre-vérités qui lui sont soufflées, mais il signe une fois de plus l’animosité que la Tribune exprime systématiquement à l’égard des élus MCG, méprisant ainsi l’avis exprimé par bon nombre de ses lecteurs.

Est-ce que son article aurait pris la même direction si les rôles avaient été inversés ? 

Ecoute, Dialogue, Respect,

ce sont ces valeurs qui nous rassemblent.

Je les porte à la Mairie de Vernier

VERNIER.jpg
Thierry CERUTTI
Député Au Grand Conseil de Genève
Conseiller Administratif de la ville de Vernier

 

 

 

 

07:08 | Lien permanent | Commentaires (5) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |

08/09/2010

VERNIER FESTIVAL - UNE FETE MUSICALE PENDANT LE JEUNE GENEVOIS

 

Chers Habitants de Vernier, Amis du Vernier Festival, Passionnés de musiques,

 

Je vous souhaite la bienvenue à Vernier, ville de grande diversité qui aime la musique, langage universel par excellence.

 

C’est un plaisir et un honneur pour notre commune de vous accueillir à cette nouvelle édition du Vernier Festival.

 

Vous avez toutes et tous déjà découvert le programme et comme moi, vous vous réjouissez de partager des moments privilégiés avec ces artistes qui nous ferons vibrer aux sons de styles musicaux d’une rare variété.

 

Des artistes de renommée établie comme Dave ou Lââm ou à la renommée naissante comme Ramon sont entourés de groupes et de chanteurs genevois et verniolans de talent.

 

Il me tient vraiment à cœur en tant que magistrat en charge de la culture d’encourager les artistes de Vernier et de leur permettre d’exprimer leur art dans le cadre d’événements majeurs se déroulant dans notre ville.

 

Trop souvent, dans des villes suburbaines comme Vernier, on tend à négliger la vitalité du monde musical local. Les habitants ne connaissent pas les artistes locaux au succès grandissant alors qu’ils vivent parfois dans leur propre immeuble.

 

Les musiciens et musiciennes à Vernier composent un monde pluriel qui évolue souvent entre doutes et espoirs, entre passion d’amateur et désirs de professionnalisation.

 

Ils sont sans cesse à la recherche de locaux pour répéter sans générer trop de nuisances sonores, de lieux pour partager leur savoir-faire et encore de soutiens pour ne pas rester dans une trop grande précarité.

 

La musique, comme d’autres activités artistiques, est une passion qui reste coûteuse et pour laquelle il est vraiment difficile d’obtenir un statut de long terme rémunéré. Il faudrait sans doute plus de « pépinières » comme dans l’entreprenariat en général, pour aider artistes et groupes à éclore et à se lancer.

 

La musique locale est une activité sous-évaluée en termes d’outil de développement pour une collectivité et nous aimerions en faire un des axes forts de notre politique culturelle verniolane.

 

Un événement comme le Vernier Festival permet en effet d’enrichir la vie culturelle de notre municipalité en accueillant des stars tout en donnant plus de notoriété à notre ville et à ses musiciens amateurs chevronnés.

 

Ce festival est une occasion de faire vivre une culture locale et populaire, dans le sens noble du terme, parce qu’elle est accessible à chacun et gratuite. Je profite d’ailleurs de cette opportunité pour remercier vivement les sponsors publics et privés grâce à qui le Vernier Festival reste gratuit.

 

Je remercie aussi chaleureusement les organisateurs, les services communaux et les partenaires qui font un travail énorme en coulisses pour nous permettre de savourer ces soirées.


Mes derniers remerciements sont pour vous ici présents qui allez assister aux concerts et participer à cette fête musicale.

 

Par votre enthousiasme et votre plaisir lors des concerts, vous contribuez à donner du sens au travail de toutes celles et tous ceux qui se démènent pour rendre ces soirées possibles et aux innombrables heures de répétition et de création consenties depuis des années par les artistes présents ces prochains jours.

 

 

Vive le Vernier Festival

Vive la musique

Vive Vernier

 

 Le programme :

Vernier Festival - Open Air gratuit
Mercredi 8 de 18h00 à 02h00
20h00 Alsace Loraine
22h00 Dave

Jeudi 9 de 12h00 à 00h00
15h00 Shana P
16h15 T-Time
17h30 Papas Rojas
18h45 Hyren
20h00 Take me Home
21h15 Wind of Change
23h15 Sim-Kool

Vendredi 10 de 18h00 à 02h00
19h00 What About Penguins
21h00 Ramon
22h00 Lâam

Samedi 11 de 12h00 à 02h00
19h00 Gonzalo Prieto y su Barrio Latino
21h00 Rodry-Go
22h30 Los Bravos de la Salsa

Tous les jours dès l’ouverture Dj Rumba Stéréo

date : 8 sept. 2010 - 11 sept. 2010
lieu : Préau de l'école des Ranches
rue du Village 6
1214 Vernier
document : VernierFestival_Flyer_web.pdf (851.6 kB)

Ecoute, Dialogue, Respect,

ce sont ces valeurs qui nous rassemblent.

Je les porte à la Mairie de Vernier

VERNIER.jpg
Thierry CERUTTI
Député Au Grand Conseil de Genève
Conseiller Administratif de la ville de Vernier

20:57 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |