03/07/2010

Le Vrai Visage des Verts

Jeudi au Grand Conseil, les Verts ont proposé un amendement à un projet de loi concernant  les déclassements en zone agricole pour des constructions. Ils avaient proposé de faire passer de 15% à 20% la taxe sur la vente de terrains. Mais voyant que leur amendement avait une chance de passer, les Verts se sont abstenus, ce qui est pour le moins curieux.

On constate donc que ce parti tient un discours de gauche pour ratisser ses électeurs. Mais au final, il se met à appliquer une politique de droite. Quelle hypocrisie !

Les Verts sont une fois de plus inconséquents. Ils lancent de grandes idées mais les retirent quand elles peuvent se réaliser. C’est un petit attrape-nigauds, un de plus.

Quand on voit ce parti donner des leçons à longueur d’années aux autres et s’ériger en pseudo-défenseur de la République, on a grand envie de lui demander un peu plus de modestie. Quand on écoute un député, autrefois jardinier, qui nous débite ses salades contre le MCG, on peut lui demander de balayer d’abord devant sa porte. Mais on cherche toujours, sans le trouver, le respect des électeurs.

Véritable parti démocratique, puisque la démocratie réside bien évidemment dans le peuple des électeurs – et non dans les groupuscules de casseurs que soutiennent les Verts - , le MCG a une vision de la politique. Nous défendons des idées, parfois vives, mais nous ne nous perdons pas dans la politique à la petite semaine que défendent les Verts.

On constatera à la fois le manque de courage des Verts et la petite critique mesquine basée sur du vent. A croire que les Verts devraient se rebaptiser le parti des éoliennes.

Ecoute, Dialogue, Respect,

ce sont ces valeurs qui nous rassemblent.

Je les porte à la Mairie de Vernier

VERNIER.jpg
Thierry CERUTTI
Député Au Grand Conseil de Genève
Conseiller Administratif de la ville de Vernier

14:19 | Lien permanent | Commentaires (1) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |

Commentaires

Comme quoi l'idéologie s'efface aussi face à la finance !

Écrit par : Corto | 04/07/2010

Les commentaires sont fermés.