13/07/2009

Vernier - Un petit jeu sans conséquence

Durant tout le mois de juillet, Vernier ville jeune et innovatrice organise comme toutes les années impaires son Théâtre en plein air. Cette année, l'excellent service culturel de Vernier fait la part belle à l’art dramatique avec « Un petit jeu sans conséquence », une pièce de Jean Dell et Gérald Sibleyras, donnée par la Compagnie du Tards dans le magnifique parc de la Maison Chauvet Lullin en plein coeur du village de Vernier.

Le mot du Maire

 

Rendre la culture accessible à toutes et à tous fait partie des ambitions de la Commune de Vernier; car elle n’a de sens que partagée par le plus grand nombre possible, en restant proche des Citoyennes et des Citoyens. Le vrai théâtre populaire qui n’est pas limité à certaines scènes élitistes du centre-ville ne peut que nous réjouir.

 

Cette année, Vernier accueille la Compagnie des Tards qui nous propose «Un petit jeu sans conséquence». L’œuvre, signée Jean Dell et Gérald Sibleyras, a obtenu 5 Molières en 2003, la plus haute distinction du théâtre francophone qui est gage à la fois de qualité et d’un succès incontestable auprès d’un large public.

 

Cette pièce, résolument contemporaine, trace le portrait de nos interaction  humaines, en explorant les subtiles relations au sein d’un couple ou avec des amis. On pourrait invoquer Marivaux, l’auteur du «Jeu de l’amour et du hasard», qui a également décrit sans concession les relations compliquées - mais tellement essentielles - entre les humains. 

 

De tout temps - et cela fait partie de ce jeu qu’affectionne l’espèce humaine - certains veulent en piéger d’autres. Ces cas de figure se retrouvent partout, à Vernier comme ailleurs, ce qui ne se limite pas - hélas - à des relations affectives et amoureuses.

 

Certains croient qu’ils ont réussi à jouer un joli tour alors qu’ils se retrouvent piégés. L’hypocrisie et le mensonge sont à coup sûr des jeux dangereux où certains se sont brûlé les doigts.

 

C’est toute la magie du théâtre, ce divertissement qui remonte à la plus haute Antiquité et nous permet de passer un bon moment ensemble. D’un marivaudage et d’une situation insolite, l’histoire qui commence par la comédie et l’amusement, peut aussi se montrer instructive et déroutante.

 

Au spectateur de choisir mais surtout de passer une bonne soirée, ce que je souhaite à tous et à chacun.

 

Thierry CERUTTI

Maire

Résumé de la pièce "Un petit jeu sans conséquence"

FLYER_A5_rectoverso.pdf

Quelques amis sont réunis autour d'un pique-nique pour profiter de la demeure familiale de campagne, appelée à être vendue. Alors que la journée touche à sa fin, Claire et Bruno, un couple sans histoires, ensemble depuis douze ans – image d'Epinal de l'amour qui dure - commencent à jouer un petit jeu dangereux aux conséquences inattendues.

Cette petite fable drôlement juste et fort bien écrite est le théâtre de manigances, complots et secrets qui rythment une fin d'après-midi d'été où même les parties de frisbee ne font pas diversion. La pièce se déroule entre cour et jardin. Lieux différents, lieux de rencontres, lieux de fuites, lieux où on apprend, où on se dévoile, où on murmure… La maison résonne, on y entre et sort pour la dernière fois. Mouvements de vie, mouvements d’approche entre tous les protagonistes de ce moment de rupture, de cette prise de conscience d’une existence qui passe trop vite. Espace d’émotions où les protagonistes sont à vifs. Ce petit jeu sans conséquence lève le voile sur l'hypocrisie humaine, mais d'une façon pleine d'humour.

A trop jouer avec le feu, on se brûle les ailes… du désir.

Dans ce marivaudage moderne, les personnages nous ressemblent, complexes, fragiles, contradictoires et vulnérables. Rien n’est tout blanc, ni tout noir. Claire et Bruno font figure de couple modèle ; couple remis en question par ce qui semblait n’être qu’un jeu. Ce petit jeu pourtant sans importance suscite un questionnement sur la séduction, la fidélité mais aussi sur l’amitié. Ce jeu dévoile alors celui des apparences trompeuses, des non-dits, dans cet univers où la vulnérabilité des uns n’a comme exécutoire que le comportement traître des autres. Cette pièce est une tranche de vie grandeur nature.

VENEZ NOMBREUX ASSISTER A CE MAGNIFIQUE SPECTACLE ET ENSEMBLE PASSER UN MOMENT DE CONVIVIALITE AU COEUR DE VERNIER-VILLAGE

Billets: Stand info Balexert et à l'entrée.

Renseignements: service de la culture 022 306 07 80

  

date : 1 juil. 2009 - 25 juil. 2009 21h, dimanche et lundi relâche

lieu : Parc Chauvet-Lullin

Rue du Village 57

1214 Vernier

organisateur : Service de la culture

contact : 022 306 07 80

 

 

 

Ecoute, Dialogue, Respect,

 

 

ce sont ces valeurs qui nous rassemblent.

Je les porte à la Mairie de Vernier

VERNIER.jpg
Thierry CERUTTI
Député Au Grand Conseil de Genève
MAIRE de la ville de Vernier

08:35 | Lien permanent | Commentaires (1) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |

Commentaires

Bravo pour votre démarche de culture accessible à tous! Vous devriez en parler à vos employées travaillant à la bibliothèque des Avanchets... je m'y suis rendu récemment et j'ai eu toutes les peines du monde à obtenir un renseignement de l’une des bibliothécaires qui était trop occupée à discuter avec sa collègue...difficile d'avoir envie de venir quand on est aussi mal accueilli...

Écrit par : Sandy | 14/07/2009

Les commentaires sont fermés.