27/06/2009

Vernier à Castro Verde, au sud du Portugal

 

RESPECT.jpgUne fois n'est pas coutume, Vernier est une ville qui bouge.

Ce matin, 3 ressortissants portugais domiciliés à Genève sont partis du préau de l'école de Vernier-Place pour rejoindre la ville de Castro Verde au Portugal en vélo (2'180 km à travers la France, l'Espagne et le Portugal).

Cet effort sportif est réalisé dans le but d'obtenir des fonds pour l'association APADIJ de Castro Verde qui gère un centre de prise en charge des troubles du développement chez les enfants.

Les autorités de la Ville de Vernier soutiennent ce projet. 

Maire de la ville de Vernier, j'étais présent ce matin à 10h00 pour encourager ces 3 remarquables sportifs et donner le départ de cette extraordinaire aventure .

MON INTERVENTION

 

Chers sportifs,

Chères habitantes et chers habitants de la Ville de Vernier,

 

Mesdames et Messieurs,

 

C’est avec un énorme plaisir que nous sommes réunis aujourd’hui pour souhaiter bonne chance à José, Jacinto et Nuno, qui vont partir pour un périple de plus de 2'000 kilomètres à vélo jusqu’à Castro Verde, au Portugal, leur région d’origine. Ils associent Vernier, deuxième commune du canton de Genève, à cette formidable aventure.

 

Messieurs,

 

Au nom de la Commune de Vernier, je tiens à vous exprimer mon admiration mais aussi celle de tous les habitantes et habitants.

 

Vous relevez en effet avec enthousiasme un remarquable défi sportif.

 

Mais au-delà de l’exploit, cette initiative est aussi une très belle aventure humaine qui force le respect.

 

Vous avez choisi de donner un sens encore plus large à ce périple, qui va requérir un important engagement physique.  En effet, vous récoltez des dons pour l’association APADIJ qui gère à Castro Verde un centre de prise en charge des troubles du développement chez les enfants. 

 

Vous avez choisi d’exprimer votre générosité non seulement par le sport mais par une action très concrète en faveur d’une cause généreuse.

 

Vous apportez la preuve que l’activité sportive ne se limite pas à une pratique de loisirs ou à quelques champions. Elle permet de mieux se connaître se limites, de se tester,  mais pas uniquement. Le sport nous pousse également à nous ouvrir sur les autres, à partager ces moments forts.

 

Grâce au sport, les gens participent: ils jouent, dirigent, entraînent et soutiennent leurs athlètes et équipes préférés. Mais tout reste lié. Sans sportif d’élite, il n’y a pas de sport amateur. Et sans un grand vivier de sportifs, on ne trouve pas champion,  mais on retiendra aussi son incroyable "pouvoir rassembleur".

 

Bien évidemment, la performance, le défoulement sont des passages obligés de la pratique sportive mais il ne faut pas la réduire à ceci. Au-delà de ses bienfaits pour la santé, il permet un précieux rapprochement entre les Citoyennes et les Citoyens, entre les individus, et entre les pays. Votre périple entre Vernier et Castro Verde, entre la Suisse et le Portugal, en est une preuve supplémentaire.

 

Vous tissez un lien entre deux villes dont vous portez un peu les couleurs : Vernier et Casto Verde. Je souhaite que ces liens se renforcent encore entre ces deux villes amies.

Votre projet sportif contribue à bâtir une culture de tolérance, de compréhension et de respect, par delà les frontières nationales, entre deux pays intimement liés comme la Suisse et le Portugal.

Tous unis, nous pourrons réaliser de grands projets. Et c’est pour cela que je tiens aussi à féliciter tous les gens qui vous soutiennent avec un peu d’argent, de temps ou de matériel.

Merci au Club Amateur de Cyclisme Alentejo qui vous accompagne dans la démarche et sur la route…. à vos familles qui vous entourent et vous épaulent…. aux particuliers et aux entreprises qui ont fait des dons …..et enfin à toute la population de Vernier qui vous encourage !

 

Merci de nous offrir un peu de votre rêve et surtout de le partager avec des enfants et des jeunes en difficulté.

 

Vive Vernier, Vive Castro Verde et surtout vivent Nuno, Jacinto et José !

 

Je vous souhaite une bonne route et un énorme succès !

 

Thierry Cerutti

Maire de la ville de Vernier

 

La tribune de Genève, dans son édition du vendredi 26 juin 2009, sous la plume de Eric Budry, leur a également consacré l'article ci-dessous :

Fous de cyclisme, trois Portugais de Vernier partent samedi pour rejoindre leur région d’origine et aider une association de Castro Verde.

Nuno, Jacinto et José ont le mollet musclé et le cœur bien grand. Les trois copains du club amateur de cyclisme Alentejo enfourcheront ce samedi matin leur monture pour une sacrée balade: 2180 kilomètres de route entre Vernier et Castro Verde, au sud du Portugal.

«L’idée est née lors d’une soirée d’été entre copains, explique Nuno Fatana. Nous ne voulions pas faire ce grand voyage juste pour l’exploit sportif, mais surtout pour soutenir une association qui, dans notre région d’origine, s’occupe d’enfants.» Le choix est tombé sur Apadij, une association qui gère un centre qui prend en charge les troubles du développement.

Objectif: 10 000 euros

Les trois compères ont lancé leur projet, l’ont fait savoir le plus largement possible et ont commencé à récolter des dons. «Actuellement, nous avons réuni environ 6000 euros, poursuit Nuno. Mais la cagnotte va encore grossir. Nous espérons bien avoir 10 000 euros à remettre à notre arrivée à Castro Verde.»

Bien entendu, les trois amis n’en sont pas vraiment à leur première bicyclette. Chaque dimanche, ils roulent avec la trentaine de membres de leur club amateur. Sans compter les kilomètres avalés en semaine. Il n’empêche! Près de 2200 kilomètres à parcourir en quinze jours, soit près de 150 kilomètres par jour, c’est un bel exploit.

Leur caravane sera légèrement moins fournie que celle du Tour de France, puisqu’elle sera constituée d’un camping-car, loué pour l’occasion. Deux accompagnateurs du club le conduiront et s’occuperont de la cuisine et de la logistique.

Nuno, qui est installateur sanitaire, tout comme José (mécanicien sur auto) et Jacinto (chauffeur de taxi) sacrifient une partie de leurs vacances pour réaliser leur rêve. Si les deux derniers resteront ensuite quelque temps au Portugal, José est obligé de rentrer: «Ma femme est enceinte de notre deuxième enfant. Je reprendrai donc tout de suite la route avec le camping-car pour la rejoindre.»

Eric Budry  - In www.tdg.ch

Vous avez la possibilité de suivre cette aventure par internet : http://verniercastroverde.blogspot.com

 

                                                      Ecoute, Dialogue, Respect,

ce sont ces valeurs qui nous rassemblent.

Je les porte à la Mairie de Vernier

VERNIER.jpg
Thierry CERUTTI
Député Au Grand Conseil de Genève
MAIRE de la ville de Vernier

 

18:03 | Lien permanent | Commentaires (3) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |

Commentaires

bonjour

bravo M. le Maire, vous avez été remarquable ce matin. La communauté portugaise s'en souviendra.

Il est regrettable que l'autre Thierry, celui de la rose a voulu se faire passer pour le Maire afin de recevoir toute les louanges

Écrit par : citoyen | 28/06/2009

oui, merci beaucoup Monsieur Cerutti, Maire de Vernier

merci pour votre présence et pour votre soutien

nous sommes avec vous et votre mouvement

nous savons que vous êtes proche des gens et à l'écoute des autres

enfin, un politicien qui fait ce qu'il dit et n'a pas la langue de bois

bon dimanche

Écrit par : antonio | 28/06/2009

Joli défi sportif, loin du sport business et de ses dérives! Ca c'est du Vélo!

Écrit par : Riro | 29/06/2009

Les commentaires sont fermés.