30/01/2009

Grande étude sur le football et la violence à Vernier

Lundi 2 février à 20h00, aux restaurants scolaires du Lignon (sous la Salle des fêtes),

sera présentée au public une étude sur les clubs de football de Vernier, confrontés à l'incivilité et à la violence.

Cette étude, menée conjointement par la Ville de Vernier et la FASe (Fondation genevoise pour l'animation socioculturelle), a donné la parole à tous les intervenants. Les joueurs, les parents et les clubs de football ont pu participer à cette enquête.

C'est suite au constat d'une montée de l'incivilité et de la violence, que cette étude a été lancée. Il est vrai que certains événements médiatisés ont révélé certains problèmes laissés dans l'ombre. Dans cette étude, on trouve des statistiques, dans certains cas inquiétantes et dans d'autres plus rassurantes.

Selon les « résultats qualitatifs et pistes d'actions », publiés après un sondage sur les violences et incivilités, « entre 25% et 33% en ont entendu parler (70% pour les juniors des Avanchets) ». Ils sont entre 25% et 33% (38,50% aux Avanchets) des juniors à avoir répondu en avoir été témoins. « Et environ 10% (20% environ pour les Avanchets) des juniors ont déclaré avoir été victimes ».

Ces chiffres démontrent qu'il y a un réel problème. Nous ne trouverons de solutions efficaces qu'en agissant ensemble dans un esprit positif. Si des pistes d'action sont proposées par les auteurs de cette enquête, elles seront étudiées afin de déterminer leur efficacité.

Mais avant tout, il faut souligner l'aspect éducatif et social du football, qui est rendu possible grâce à l'engagement incessant des clubs sportifs, qu'il convient de féliciter. On remarquera également le désir largement exprimé d'aller en direction du respect de l'autre tout en mettant fin à la violence.

A notre connaissance, cette étude est une première dans une commune genevoise. Si chacun se plaint du développement de la violence et des incivilités, même dans le sport, la commune de Vernier dispose maintenant d'un outil.

C'est ensemble, tous unis pour réduire la violence, que nous arriverons à ce but, en fédérant toutes les énergies pour le bien du football et de Vernier.

Je vous invite à vous rendre à l'adresse ci-dessous pour lire l'article du GHI du jeudi 29 janvier 2009 : http://www.ghi.ch/live/1/home/infos/au_sommaire/geneve/geneve.php?

 

Ecoute, Dialogue, Respect,

ce sont ces valeurs qui nous rassemblent.

Je les porte à la Mairie de Vernier

VERNIER.jpg
Thierry CERUTTI
Député Au Grand Conseil de Genève
Conseiller Administratif de la ville de Vernier

17:37 | Lien permanent | Commentaires (3) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |

Commentaires

Bravo belle initiative ! On va venir écouter ça !

Écrit par : Vincent | 30/01/2009

Bravo Monsieur Cerutti,

enfin une action positive pour le sport et les jeunes en particulier

Enfin, un politicien qui ne fait pas des promesses dans le vent mais qui AGIT

Bien à vous Monsieur le Conseiller administratif grâce à vous et à vos actions la politique commence à devenir crédible

Écrit par : vive le football | 31/01/2009

Bravo Thierry Cerutti! Votre initiative couronne bien les actions menées pendant votre campagne dans ces quartiers... L'escalade des violences et des incivilités n'a fait qu'augmenter depuis fin '80! Elle va de pair d'ailleurs avec la détérioration de la maîtrise du langage. Le manque de mots tendrait à recourir à plus de comportements physiques... d'autant plus violents. Avec les méthodes "socialistes bobo", propres à maintenir les gens dans le besoin et la difficulté d evivre afin que leurs sbires continuent à avoir du travail, le fait s'est encore aggravé : l'ascenseur social en panne, il n'y a plus que des exutoires immédiats!

En deçà d'un niveau de respect de la langue, il n'y a plus de compréhension possible! Le respect des règles sociales passe aussi par là. Quand on arrive plus à nommer, à se parler, à s'exprimer autrement que par des coups, des invectives, des borborygmes, le phénomène devient social, car il se propage à grande échelle en développant des signes de reconnaissance qui n'ont plus rien à voir avec les conventions établies usuelles!

Pour une fois qu'un politicien en poste exécutif fait quelque chose, ça mérite d'être salué comme tel! Pourvu que d'autres en prennent de la graine.

Écrit par : Micheline Pace | 31/01/2009

Les commentaires sont fermés.