18/12/2008

NON au Mobbing Politique

Suite à un article paru dans la TDG déformant la vérité à mon encontre, lequel se fait le porte-parole de mes adversaires politiques, le journal a rédigé son sujet sans tenir compte des remarques et commentaires de certains groupes en ma faveur.

Et voici comment on fait du « Mobbing » politique

Une instrumentalisation de la presse écrite par certain milieu politique

Mardi 16 novembre 2008, le conseil municipal de la ville de Vernier a traité cette motion en séance plénière, en l’absence du journaliste auteur de l’article dirigé.

Comme par hasard, personne n’a pris la parole pour défendre cette motion

Ce qui n’a pas été mon cas et voici mon intervention :

Mesdames et Messieurs les conseillers municipaux,

Comment appeler votre projet de motion ? La motion des revanchards ?

C’est en tout cas l'impression qu'elle donne à ceux qui l'examinent de loin. Ou BIEN la motion des mauvais perdants?

Hier encore, le mot d'ordre des partis auxquels vous appartenez,  vous les signataires de la motion, était : Tout Sauf Cerutti.

Auriez vous viré vite votre cuti pour venir avec un nouveau slogan  : Pas Une Minute sans Cerutti.

Eh bien Mesdames, Messieurs les Conseillères et Conseillers municipaux,  le conseil administratif se sent flatté. Je suis heureux d'apprendre que votre haine d'hier s'est transformée en fruit de la passion.

Cependant, ma joie s'arrête là, car l'intention réelle de certains partis co-signataires de cette motion n'avaient pour dessein que de faire du mobbing politique, en  prenant un prétexte futile.

VERNIER LE RESPECT.jpgVous parlez de Respect.

Avant de rédiger cette motion, vous auriez pu prendre contact avec le Conseil administratif ou avec moi-même, pour tenter d'améliorer les éventuels problèmes. Vous ne l'avez pas fait. Immédiatement, vous déposez une motion au ton désobligeant, sans écouter ni comprendre.

La commune de Vernier a d'autres problèmes plus importants à régler.

J’aurais pu également vous informer et vous apprendre Mesdames, Messieurs les Conseillères et Conseillers municipaux que le Conseil Administratif n’a pas besoin d’être invité aux séances plénières du conseil municipal puisqu’il siège de droit et qu’il n’a aucune obligation de suivre les débats du début à la fin et encore moins d’y participer lorsque les objets traités ne le concernent pas.

Je suis d'autant plus surpris de lire ce matin un article dans la Tribune qui évoque une prétendue remise à l'ordre, un article qui vient "du bas". Or c'est le même journaliste qui a pris de mon temps lors de la séance du budget, et il  vient me reprocher dans son article ces mêmes minutes passées en sa compagnie. On croit rêver.

Si la Tribune de Genève en vient à créer de toutes pièces l'événement, on croit vraiment rêver.

Mais je vais revenir sur deux points importants.

D'abord, la séparation des pouvoirs.

Nous vivons dans un système où devrait régner la séparation des pouvoirs. Mais je vois qu'il y a un grave déficit d'instruction civique qui, étrangement, provient d'un auteur de motion qui est lui-même enseignant. Pour sa gouverne, le Conseil Administratif n'est pas lié au règlement du conseil municipal et ce dernier n'a aucun outil contraignant à sa disposition à l'encontre du Conseil Administratif.

De plus, je tiens à préciser que l'époque de l'esclavage est révolue depuis bien longtemps et que les systèmes politiques totalitaires très chers à certains  également.

Ce n'est pas au Conseil administratif de donner des ordres au Conseil municipal. Ce n'est pas non plus au Conseil municipal de donner des ordres au Conseil administratif.

Nous devons communiquer par le dialogue. Oui, Mesdames et Messieurs: le DIALOGUE.

Cette motion ne relève que d'un esprit de mobbing et de dispute stérile. Pire, elle cherche à dénigrer l'autre de façon gratuite.

L'auteur de la motion a fait des attaques personnelles à mon encontre, dans la Tribune de Genève sur la base d'une seule séance du Conseil administratif. Cette personne me reproche de manquer de respect et me discrédite dans un quotidien, en me mettant en cause sur la base d'une seule séance alors que je venais d'arriver. En déclarant que cette motion me visait expressément, ce conseiller municipal m'attaque personnellement.

Si je me refuse en général aux attaques personnelles, je suis obligé là de lui répondre.

J'apprends qu'il est question de respect, selon l'auteur de la motion. Eh bien, qu'il commence par montrer l'exemple...

On comprend mieux certains problèmes de l'école genevoise. Au lieu de faire des attaques primaires, elle devrait chercher à avoir une vision plus constructive. Et il y a du travail puisque nous avons le bonnet d'âne de la Suisse, comme le démontre l'étude Pisa. Et dire que cette personne se mue en donneur de leçon!

Je crois qu'il est temps de mettre fin à ces polémiques stériles, créées de toutes pièces. Cela n'aide pas notre commune de Vernier. J'estime que nous devons être unis tout ensemble pour agir en faveur de Vernier. Cette motion est génératrice d'exclusion et de haine, elle est inacceptable, elle mérite de finir dans les corbeilles de l'Histoire.

Un peu de respect pour vos adversaires: c'est ce que nous devons tous avoir. Cette mentalité de délation ne doit plus exister dans notre commune, elle a fait trop de dégâts.

Travaillons pour le bien de notre commune, dans un esprit d'harmonie et non de guéguerre stérile.

Que dit la Loi :

En application de l'article 22 LAC, l'exécutif communal a le droit d'assister aux séances du conseil municipal, ainsi qu'au séance de commission. Ni la loi, ni le règlement ne prévoient et n'obligent l'exécutif à assister aux séances in corpore et pendant toute leur durée.

L'article 48 litt. g LAC indique que l'exécutif communal doit exécuter les délibérations votées par le conseil municipal, il ne traite pas des autres types d'intervention qui varient dans chaque commune. L'exécutif n'a donc pas d'obligation de donner suite aux autres types d'intervention du conseil municipal tel que les motions, questions, etc.

 

Ecoute, Dialogue, Respect,

ce sont ces valeurs qui nous rassemblent.

Je les porte à la Mairie de Vernier

VERNIER.jpg
Thierry CERUTTI
Député Au Grand Conseil de Genève
Conseiller Administratif de la ville de Vernier

 

10:00 | Lien permanent | Commentaires (6) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |

Commentaires

Salut Thierry, un petit lien sur l'article concerné ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 18/12/2008

Je suis allé à la séance du municipale et je peux vous dire que ceux qui ont attaqué Thierry ne sont pas très courageux.

Bravo aux groupe UDC et à un jeune libérale qui s'est désolidarisé de son groupe dans ces attaques puériles et qui ont tous condamné l'hyprocrisie de la gauche, qui a rédigé cette bêtise démocratique et surtout à trompé certains motionnaire en expliquant que ce "torchon" concernait les 3 Conseillers administratif

Comme d'habitude le groupe PDC sans son Mentor, l'excellent avocat Maître Magnin, était égal à lui même, vide

Bravo à vous, Monsieur Cerutti pour votre rhétorique

Vous avez démontré, une fois n'est pas coutume que le Respect sa change la vie

et je peux vous dire, Vous avez remis le conseil municipal à l'Ordre et, je vous prie, avec les formes

Écrit par : Michel | 18/12/2008

Coucou Thierry,

Quel bonheur de relire ton blog! Tu as bien fait de parler du mobbing politique, qui sévit trop souvent aussi dans le domaine professionnel.

Etrange comme tu es encore persécuté malgré ton éclatante élection !

Bien à toi.

Écrit par : Micheline Pace | 18/12/2008

Cher Thierry, chers-ères lecteurs-trices,

Personnellement, je ne saurais cautionner une telle démarche peu élégante formulée par certains membres du Conseil Municipal de Vernier, quelle que soit la personne visée ou son appartenance politique. Je relèverais au passage que l’article de presse relatait ce fait avant même qu’il soit traité lors du Conseil Municipal du même jour, ce qui est d’autant plus inacceptable pour ma part.

Le manque de courage des signataires qui n’ont, pour la plupart, pas formellement assumé leur démarche commune m’a profondément déçu. L’affaire est entendue…

Cela étant, je souhaite très sincèrement qu’à l’avenir tant l’ensemble des membres du Conseil Municipal que les Conseillers Administratifs de Vernier oeuvrent pour les intérêts de nos citoyens et concentrent toutes leurs énergies principalement à leur mandat.

Cela se résume par plus d’actions concrètes, un respect mutuel entre toutes les représentations politiques et non pas par de vaines guerres dignes de « la maternelle », d’échanges de vociférations stériles dans les parutions mensuelles de l’Actu Vernier.

Certes, notre hémicycle n’est pas un salon de thé, mais pourrait tout du moins être un lieu de synergies constructives.

Avec mes meilleurs messages

Écrit par : Valérie Cuenca, Conseillère Municipale à Vernier | 18/12/2008

En cas de mobbing, mon cher Thierry, il faut en appeller à l'ONU. Pour les informations pratique il faut en référer à ton cher Eric.

Écrit par : Djinius | 18/12/2008

Salut Thierry,

On a bien vu sur Léman Bleu comme tu n'étais pas soutenu par tes deux collègues. C'est vraiement étrange! Tu es légitimement élu et on ne te fait pas meilleur accueil?

On se demande quel a été l'issue de ton procès, après l'audition du début octobre ... Le mobbing politique est à combattre dans nos contrées; il est si fréquent et détestable!

Bon vent dans tes projets!

Écrit par : césar jules | 20/03/2009

Les commentaires sont fermés.