04/09/2008

Insécurité à Vernier: une grave dérive

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Insécurité à Vernier: une grave dérive

En mai 2008, trois agents de la sécurité municipale ont été suspendus par le Conseil administratif provisoire de Vernier.  Le MCG par la voix de Thierry Cerutti a depuis le début dénoncé cette action de rétorsion.

Il avait raison puisque la Mairie vient d'être désavouée par le Tribunal administratif qui demande la réintégration immédiate des trois employés de la commune. L'un des trois employés est également élu d'un parti (l'UDC) dans une autre commune genevoise, mais il est reconnu pour ses qualités et proche de la retraite.

Pendant tout l'été trois employés communaux sur les 11 que compte la Sécurité municipale ont été retirés de l'effectif. A cause de l’aveuglement de ce Conseil administratif provisoire, l'insécurité s'est développée dans la commune de Vernier. L’autorité, par sa propre faute, n’a pas pu répondre aux attentes légitimes de la population et l’a exposée au danger de façon inutile.

Cette crise de la Sécurité municipale empoisonne la vie des habitantes et habitants de Vernier, qui ont pourtant droit à un minimum de sécurité et de respect.

Cette affaire met en lumière une suite de dysfonctionnements.

- D'abord, un élu municipal a été mis en cause de manière imprudente par le Conseil administratif, laissant planer le doute qu'il s'agit d'un règlement de comptes politiques.

- Au lieu de se montrer prudent dans le traitement des accusations envers un fonctionnaire municipal, l’exécutif de Vernier a préféré suivre ce qui s’avère, dans certains cas, des ragots malveillants.

- Le bon fonctionnement de la Sécurité municipale a été perturbé par le traitement inapproprié de cette crise, au détriment de la commune.

- Les habitants de la commune ne veulent plus des blocages politiciens, notamment  en relation avec Ikea. Dans ce cas cela n'a qu'une conséquence: faire souffrir les Verniolans, à la fois par un schéma de circulation mal conçu et par la menace pour des emplois destinés aux chômeurs. 

- Il est par ailleurs inadéquat que l'avocat de la commune de Vernier soit un militant politique socialiste, Me David Lachat, qui a, selon son habitude, a politisé le dossier à outrance, perdant toute l'objectivité suffisante, laissant parler ses opinions politiques plutôt que de se livrer à une observation objective des faits. Ce faisant, il a agit contre les intérêts de la Commune de Vernier qui se trouve, à cause de cet entêtement, désavouée par la justice. On ne confie pas les dossiers d’une commune selon le militantisme de l’avocat mais en raison de sa compétence. Il est démontré qu’un militant socialiste ne peut objectivement traiter d'une affaire visant ce fonctionnaire-conseiller municipal uniquement par vindicte politique. C’est une mauvaise gestion des affaires de la commune.

- La lutte contre l'insécurité doit être la priorité

Le MCG et moi-même agissons

Nous avons demandé au Conseil municipal à deux reprises d'augmenter les effectifs des ASM (Agent de Sécurité Municipale) et des commis administratifs afin de renforcer la visibilité des ASM dans les rues de la commune de Vernier et de dynamiser la présence de l'administration communale dans les divers quartiers de la commune.

Nous avons également demandé d'ouvrir un poste de la Sécurité municipale à Châtelaine afin que les citoyennes et citoyens de cette partie de la commune ne soient plus laissés pour compte.

Ces trois motions ont été refusées autant par la gauche que par les libéraux qui prétendent pourtant régenter, entre eux, la Commune de Vernier.

A croire que ces partis politiques ne se sentent pas concernés par la sécurité et le bien vivre des habitantes et habitants de la ville de Vernier.

Ces gesticulations aussi malheureuse qu’inopportunes prouvent qu’en réalité ces partis politiques ne sont pas réellement concernés par la sécurité et le bien vivre des habitantes et habitants de la ville de Vernier, mais tiennent à concentrer les pouvoirs pour mieux abuser les verniolans.

C’est pourquoi, après concertation et plusieurs réunions que nous avons organisées avec les habitantes et habitants des Avanchets, des Libellules et de Châtelaine, nous avons lancées ensemble 2 pétitions demandant l’augmentation des effectifs des ASM et l’ouverture d’un poste de Sécurité municipale à Châtelaine.

Merci de laissez vos commentaires et suggestions

Ecoute, Dialogue, Respect, ce sont ces valeurs qui nous rassemblent. Je les porterai à la Mairie de Vernier.

 

VERNIER.jpg
Thierry CERUTTI
Député au Grand Conseil Genève
Conseiller municipal - ville de Vernier
Candidat au Conseil Administratif de Vernier du 28 septembre 2008

 

21:41 | Lien permanent | Commentaires (10) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |

Commentaires

Magnidique cette conférence de presse à 14 h 30 !!!!!! Bon vent à Cerutti......

Écrit par : Juliette de C. | 04/09/2008

UNIS DANS L'ACTION, LE RESPECT ET L'ECOUTE DES VERNIOLANS...

VOTEZ THIERRY CERUTTI...LISTE 1 ( NUMBER ONE !!)

A BIENTOT M. CERUTTI..LES CITOYENS DES CITES DE VERNIER VOUS AIMENT..ILS VOTERONT POUR VOUS !!

Écrit par : PEOPLE | 04/09/2008

bravo Monsieur Cerutti pour votre prise de position, enfin une personne qui se réveille et pense à la sécurité des habitants de la commune

en effet, depuis que le conseil administratif est monocolore - on peut constater qu'un réeel dysfonctionnement existe au sein de notre commune de Vernier

Et ce n'est pas le candidat Libéral qui va apporter un changement. Bien au contraire, il n'a rien fait pendant 30 ans, c'est pas aujourd'hui qui'il va commencer à se bouger

Tenez bon Monsieur Cerutti, la population est avec VOUS - UNIS pour le changement

Écrit par : antoine | 06/09/2008

Le libéral n'est qu'un conservateur égoïiste et inerte. Rongez-le jusqu'à l'os! Le socialo de service un fieffé menteur. Carbonnisez-le!

Vive Cerutti! Au fait, les 3 ASM de Vernier ont-ils pu reprendre leur service?

Vivement que ces magouilles politisées cessent avec votre prochaine élection!

Écrit par : antigone | 06/09/2008

Quelques slogans de campagnes pour Vernier, à l'attention du candidat:

Votez le MCG Thierry Cerutti, soutenu par son chien Ricky

Votez le libéral Ronget, dit le Rongeur masqué

Votez le socialiste Charbonnier, un dépité qui va à la mine

Bon, je doute que ces excellentes idées soient reprises par les candidats. Mais avec la crise des ASM, Ikéa, Vernier devient la commune avec la gôche la moins adroite et la droite la plus gauche.
Et une salade politicienne à la table du fond, et une salade...

Écrit par : Dudule | 06/09/2008

Bonjour à toutes et à tous,

Bonjour Thierry,

c'est officiel, j'ai reçu l'arrêté du Conseil d'Etat, nous serons bientôt collègues.

Voilà, je passais juste te dire ça et aussi que j'espère qu'Ikéa verra bientôt le jour, et que nos ASM retrouveront la voie de de nos rues.

Bien à toi Thierry,

Stéphane

Écrit par : Stéphane | 06/09/2008

Libéral-Socialiste : même langage, même combat, mêmes ornières, même manichéisme hypocrite! Vive Thierry Cerutti au CA de Vernier.

Écrit par : antigone | 06/09/2008

Antoine Baertschy est l'élu UDC en question...chef de service...et employé par la commune de Vernier, comme ASM...
Après Christoph Blocher, le 13.12.2007...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 10/09/2008

Bonjour Victor,

Je crois que vous vous fourvoyer, Monsieur Bertschy n'a jamais été employé de la commune de Vernier...

Écrit par : Patou | 10/09/2008

Patou, ce n'est pas ce qu'écrivait François Baertschi, le 12 juin 2008, dans le GHI ...

3 agents de sécurité municipaux (ASM) de Vernier, dont le chef de service, ont été suspendus en mai dernier pour un motif non divulgué.
Pourtant, le 1er mars 2005, la société Habilis Conseil présentait un «audit de la Sécurité municipale», qui est resté caché jusqu'ici notamment aux conseillers municipaux.
L'étude décrit «un service qui fonctionne très bien», en indiquant l'existence de «très bonnes relations au sein de toute la Sécurité municipale» avec de «bons chefs».
Dans ce qui allait moins bien, Habilis Conseil relève le nombre excessif de tâches annexes attribuées à la Sécurité municipale (cartes CFF, courrier du Conseil administratif, etc.).

«Promesses non tenues»

En revanche, l'audit se montre plutôt sévère envers le Conseil administratif de 2005, dont Thierry Apothéloz (Parti socialiste) est le seul à avoir survécu aux dernières élections.
Ce texte indique qu'ils «ne connaissent pas le travail des ASM, ne donnent pas suite aux demandes, ne tiennent pas leurs promesses».

L'actuel maire de Vernier, l'écologiste Yvan Rochat, qui n'était pas en fonction à l'époque, indique néanmoins que «le but était de faire un audit pour réfléchir sur l'organisation de la Sécurité municipale, afin de donner une ligne aux tâches du service.
Nous avons obtenu des mesures de confirmation, notamment pour avoir un adjoint au chef de service.»
Concernant la suspension des 3 agents, Yvan Rochat affirme que le Conseil administratif «ne communique ni sur les reproches ni sur les délits», en attendant que les faits soient établis ou que les accusations soient démenties.

«Incurie»

Cet audit commence à circuler dans certains cercles politiques.
Le conseiller municipal Yves Magnin (PDC) se dit «inquiet de l'incurie de l'actuel Conseil administratif, pour gérer pareille situation.
On ne peut pas enlever un quart des effectifs de la police municipale.
Et tout ceci se déroule sans transparence.»
Pour le conseiller municipal Thierry Cerutti (MCG), «c'est une fois de plus la preuve que le Conseil administratif provisoire cache la vérité et fait des règlements de compte pour asseoir son pouvoir par tous les moyens.»

L'affaire déborde largement sur le terrain politique, avec sa suite de questions et de rumeurs, dues à un manque de transparence évident.

Chaude ambiance pour le 3e tour!

Le chef de la Sécurité municipale de Vernier, conseiller municipal UDC dans une autre commune genevoise, doit-il sa suspension à sa couleur politique? S'agit-il d'un règlement de compte?
«C'est la responsabilité de ceux qui l'affirment», répond le maire Yvan Rochat.

Le conseiller municipal Antoine Bertschy (UDC) estime qu'«il y a un climat extrêmement malsain depuis septembre 2007. Je le ressens comme une sorte de revanche de la gauche qui vient de retrouver la majorité au Municipal, même si elle reste toujours minoritaire en nombre de voix.»

Et c'est pas près de retomber, puisqu'un troisième tour aura lieu pour le 3e siège au Conseil administratif.
Le Tribunal fédéral a en effet rejeté, le 29 mai, le recours de Thierry Cerutti contre la décision du Tribunal administratif qui cassait son élection de juin 2007.
Le candidat du MCG (Mouvement citoyens genevois) se retrouvera face à Pierre Ronget (libéral) et à Alain Charbonnier (PS).

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 10/09/2008

Les commentaires sont fermés.