30/03/2008

NON à la haine

460912883.jpgNon à la haine !



J'ai lu dans la Tribune de mardi dernier une excellente lettre de lecteur envoyée par Jean-François Duchosal dont voici la reproduction ci-dessous pour celles et ceux qui l'auraient manqué :

 

Combat injuste!


Genève, 23 Mars. — Pour l’élection prochaine du procureur général de notre République, deux candidats se livrent une «guéguerre» inutile, ridicule et souvent indigne, pour accéder à un poste pourtant très respectable. Il est demandé au peuple genevois de choisir non pas entre deux personnalités mais entre la gauche et la droite politique. Le débat est faussé au départ, car les responsables de notre justice (procureurs ou juges) sont présentés par les partis politiques. Il serait souhaitable et plus juste de proposer plusieurs personnalités neutres, libres et reconnues pour leurs seules compétences professionnelles et qualités humaines, sans tenir compte de leur appartenance ou non à un parti politique. Espérons que notre prochaine constitution permettra de corriger le tir.
Jean-François Duchosal

Ce texte  mérite d'être méditée et rejoint tout à fait les préoccupations exprimées par le MCG:  

La justice et les magistrats doivent être indépendants des partis politiques ce qui n'est pas le cas aujourd’hui.

 

Le plus choquant c’est que les partis politiques ont créé une commission totalement informelle se nomment « l’interpartis » afin de nommer les futures magistrats sans que ces derniers passent devant le peuple comme le demande notre constitution et nos lois. De cette manière les partis politiques traditionnels gardent un contrôle sans faille sur le pouvoir judiciaire et surtout empêchent la population de choisir leur magistrat de manière totalement indépendante.

 

 

1557692963.jpg

De voir Françoise Paychère, un candidat au poste de procureur de la république avoir un comportement aussi méprisant pour son patron et son adversaire politique est simplement intolérable et très grave pour la sauvegarde de nos institutions, de notre démocratie, de nos libertés et de nos droits.


L'agressivité du candidat et militant socialiste François Paychère crée un véritable trouble dans notre République genevoise. Au lieu de débattre normalement avec son adversaire Daniel Zappelli, il le dénigre et l'attaque de façon très limite avec une certaine arrogance.


Il est inquiétant que le candidat socialiste Paychère exploite pour se faire élire l'affaire de Vernier - où j'ai été injustement « éjecté » du Conseil administratif et injurié de façon indécente.

 

Il se permet d'attaquer le jugement d'un autre magistrat, Daniel Zappelli, alors que ce dernier se refuse d'apporter pareilles attaques sur le jugement de M. Paychère.

 

M. Zappelli a raison et pour ce seul motif il mérite d'être élu parce qu'il dispose de la sérénité suffisante.


Il est insupportable pour notre système démocratique que de telles attaques haineuses soient portées. Ma famille a été victime de ces procédés inqualifiables - elle en a profondément souffert - et il est temps d'y mettre fin.

 

 

 

639160643.jpg


L'objectivité nous pousse à conclure:

 

1. il faut un changement des procédés du parti socialiste et des mouvements qui lui sont proches, afin d'éviter ces mouvements de haine.

2. le procureur général Daniel Zappelli a su rester digne face aux attaques dénigrantes de son ennemi, auxquelles il n'a fait que répondre.

3. la lettre de Jean-François Duchosal nous incite à changer ces pratiques politiques inacceptables et à dépolitiser la justice.

 

Merci de laisser vos commentaires

 

Bien à vous


Thierry CERUTTI

Député

Conseiller administratif Elu - Ville de Vernier

23:00 | Lien permanent | Commentaires (18) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |

24/03/2008

Notre Democratie est en Danger et nos droits bafoués - chapitre 1

Heureusement qu’en politique l’hypocrisie, la sournoiserie et la mesquinerie ne tuent pas !
 

Les socialistes pris la main dans le sac

Le MCG apporte des preuves : l’affaire des armoiries !


De tout temps, les armoiries communales ont été utilisées par des partis politiques traditionnels genevois lors de campagnes électorales. Voilà que les socialistes genevois nous ont préparé un coup fourré dont ils ont le secret.

Décidément, les socialistes genevois n’ont pas peur de mettre en danger nos institutions. Ils attaquent le MCG avec des procédés qui sont inacceptables dans un régime démocratique. Sommes-nous à Genève dans une dictature socialiste ?



Il vaut la peine de revenir sur l’affaire des armoiries. Pendant les élections municipales de 2007 le MCG a utilisé les armoiries des communes genevoises sur ses journaux et documents électoraux. Dans un premier temps, cette pratique est jugée légale.


Un conseiller d’Etat socialiste répond au Conseil administratif d’Onex, le 23 mars 2007, que l’usage de ces armoiries ne paraît pas abusif ni trompeur.

 

Le MCG a obtenu cette lettre le 20 décembre 2007, à la veille de se rendre au Tribunal Administratif, parce qu'il a du invoquer la LIPAD. Le pouvoir socialiste veut cacher la vérité !


En effet, cette lettre a été demandée plusieurs fois à ce Conseiller d'Etat socialiste pendant plus de 8 mois sans que ce dernier,  malgré les multiples promesses qu'il nous a faites de nous la remettre,  y consente.


La raison était très simple :


Quelques mois plus tard, le 23 novembre 2007, tout seul comme un seul homme ce conseiller d’Etat socialiste ordonne au secrétaire adjoint de son département de rédiger une prise de détermination sous l'entête du département des Institution - Secrétariat général, pour tenter de démolir le MCG  à l'attention du Tribunal Administratif dans l'affaire de Vernier, ceci au nom du Conseil d'Etat de la République et Canton de Genève.


Bien naturellement tout ceci sans l'aval et le consentement du Conseil d'Etat in corpore, lequel ne partageait absolument pas ce point de vue, lequel était uniquement le fruit de la pensée personnelle de cet élu socialiste.


Dans cette prise de détermination, il est écrit entre autres :


que le MCG « a fait usage durant la campagne, sans droit, des armoiries de la commune de Vernier »
C’est exactement le contraire de la lettre envoyée en mars 2007 au Conseil administratif d’Onex. Entre-temps, il fallait supprimer un nouvel élu MCG à Vernier.

 


Malgré cette lettre cachée par des hommes politiques socialistes, une décision contraire est prise par le Tribunal Administratif présidé par un certain François PAYCHERE.


En juin 2007, le tribunal administratif, présidé par le juge socialiste, demande au MCG de retirer les armoiries, au moment où ce parti a de bonnes chances d’imposer un candidat à Vernier et à Onex. La loi est dure pour les ennemis du socialisme : On plonge dans l’arbitraire et le manque totale d’impartialité et d’indépendance du juge François PAYCHERE


Le plus étrange, c’est la lecture des considérants du vendredi 15 février 2008,  rédigés par François PAYCHERE lequel date curieusement ces écrits au 5 février 2008, allez savoir pourquoi… il dit :


Les questions de l’influence éventuelle de l’usage des armoiries communales au cours de la campagne ….. peuvent rester indécises, car leur résolution est sans influence sur le résultat auquel est conduit le tribunal de céans par l’examen des faits auquel il a procédé.


DONC ACTE


Devons-nous ce revirement de position de la part de François PAYCHERE a la lecture de la lettre rédigée par son ami socialiste ? Vraiment, c’est difficile d’être Indépendant, Impartiale, Honnête et Equitable lorsque nous devons TOUT à notre parti politique, même a lui redonner 10% de nos revenus pour pouvoir conserver notre place de travail au sein du pouvoir judiciaire


Elle est pas belle la politique socialiste ?

 

 
Notre démocratie est en danger lorsque nous faisons face aux malveillances, contrevérités et manipulations d’individus possédant la clé du pouvoir, d’autant plus lorsque ces derniers sont socialistes.
Quand on est capable de faire ça,  pour une histoire d’armoirie, notre démocratie est menacée, nos droits sont attaqués, nos libertés sont bafouées.
Et comme nous l’avons annoncé, l’ennemi du MCG a maintenant un visage : le socialisme.

23:08 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (24) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |