10/11/2007

Création d'un Conseil administratif Populaire à Vernier

Le 3 juin 2007, une large majorité d’électeurs m’a choisi pour le Conseil administratif de Vernier. Cinq mois plus tard, on m’empêche de siéger.

.

 CA_Populaire_Vernier

.

Pour dénoncer cet abus de pouvoir, de la part du Canton de Genève, j’ai décidé de siéger malgré tout. En Angleterre, l’opposition crée un Gouvernement parallèle - qui s’appelle Shadow Cabinet, avec des ministres et des séances officielles.

.

 

 

.

Mon parti, le Mouvement Citoyens Genevois, a décidé de choisir cette même formule et de MCGcréer un CONSEIL ADMINISTRATIF POPULAIRE. Chaque deuxième lundi du mois, ce Conseil administratif populaire siégera à Vernier, en présence des habitants de la commune.

J’ai promis aux électeurs un vrai changement et je tiendrai ma parole.

Pour le MCG, la démocratie est un combat. L’objectif de tous les vrais démocrates est de faire triompher la volonté du peuple, pour défendre les principes aujourd’hui malmenés de liberté, de justice et de prospérité.

 

Genève d’abord

Le programme de mon parti, le MCG, est simple: c’est Vernier d’abord au niveau communal. Et au niveau cantonal: Genève d’abord. Car c’est en réglant d’abord nos problèmes criants que nous pourrons ensuite aider autrui. La devise est toujours valable: charité bien ordonnée commence par soi-même.

Vernier d’abord

Vernier d’abord, cela signifie que nous nous battrons pour la qualité de vie des habitants. nous demandons des logements, des aménagements de qualité pour les Verniolanes et Verniolans. Nous demandons un effort tout particulier pour l’emploi et pour soutenir les jeunes, qui sont l’espoir de demain, sans oublier les personnes âgées

Insécurité: tolérance zéro

Genève d’abord, cela veut dire que nous avons une tolérance zéro pour les criminels qui abusent de notre hospitalité et causent du tort aux étrangers honnêtes, la grande majorité.Violence

Il est urgent d’agir, contre l’insécurité venant d’ailleurs. De graves menaces planent sur Genève et sur Vernier: l’insécurité demande un effort constant et une tolérance zéro.

Genève d’abord, cela signifie que le Citoyen doit avoir la priorité en toutes circonstances. Les arrangements hypocrites entre la gauche et la droite, les petites combines politiciennes doivent céder la place à l’intérêt général et au bien commun.

 

Priorité aux résidents genevois

Seul le MCG réclame la priorité aux résidents genevois. Priorité ne signifie pas fermeture, au contraire: nous sommes ouverts à tous ceux qui sont prêts à nous rejoindre sur nos valeurs. L’ouverture sur le monde ne peut avoir lieu que si nous sommes sûrs de notre identité. Et le MCG est le seul parti politique qui se revendique de cette identité genevoise.

La démocratie, c’est le peuple

Le MCG est populaire - et non populiste, mot qui ne veut rien dire et tout dire - parce qu’il est démocratique et se réfère au peuple, le Souverain en démocratie. Nous sommes populaires et fiers de l’être.

Résister aux tyranniesTyrannies

Toutes les grandes avancées de notre Civilisation ont été obtenues par le peuple. Cette même exigence démocratique se retrouve dans la création de la Suisse en 1291, dans la lente maturation de la Confédération helvétique, et aussi dans l’affirmation de la République genevoise face à l’hégémonie de la Savoie, symbolisée par l’Escalade de 1602. Aujourd’hui, nous ne devons pas nous laisser détruire par une machine froide, bureaucratique et inhumaine, qui s’appelle l’Europe, qui veut démolir notre démocratie et nos solidarités. La Suisse ne doit pas se diluer dans l’Union européenne, et le MCG s’opposera à cette politique suicidaire. La solution idéale, mais hélas utopique, serait que l’Europe suive notre modèle et la tradition démocratique genevoise, en somme qu’elle nous rejoigne. Avant tout, il faut défendre nos valeurs. 

 

 

Menaces contre les résidents genevois

Thierry Cerutti

Les menaces se multiplient ces derniers temps contre les résidents genevois: l’exclusion des jeunes, le dumping contre les petites entreprises et contre les salariés, l’insécurité qui se développe. Je pourrais vous faire une liste des problèmes que vous connaissez aussi bien que moi: circulation, emplois, difficultés de gestion, saleté, etc. 

 

 

Pour un vrai changement

Mais il y a un espoir. Si, tous ensemble, nous le voulons, nous l’obtiendrons. Oui, nous l’obtiendrons ce vrai changement à Vernier. Ce vrai changement à Genève.

 

 

 

Thierry Cerutti

Député Conseiller Administratif élu à Vernier

23:20 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (47) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |