10/11/2007

Création d'un Conseil administratif Populaire à Vernier

Le 3 juin 2007, une large majorité d’électeurs m’a choisi pour le Conseil administratif de Vernier. Cinq mois plus tard, on m’empêche de siéger.

.

 CA_Populaire_Vernier

.

Pour dénoncer cet abus de pouvoir, de la part du Canton de Genève, j’ai décidé de siéger malgré tout. En Angleterre, l’opposition crée un Gouvernement parallèle - qui s’appelle Shadow Cabinet, avec des ministres et des séances officielles.

.

 

 

.

Mon parti, le Mouvement Citoyens Genevois, a décidé de choisir cette même formule et de MCGcréer un CONSEIL ADMINISTRATIF POPULAIRE. Chaque deuxième lundi du mois, ce Conseil administratif populaire siégera à Vernier, en présence des habitants de la commune.

J’ai promis aux électeurs un vrai changement et je tiendrai ma parole.

Pour le MCG, la démocratie est un combat. L’objectif de tous les vrais démocrates est de faire triompher la volonté du peuple, pour défendre les principes aujourd’hui malmenés de liberté, de justice et de prospérité.

 

Genève d’abord

Le programme de mon parti, le MCG, est simple: c’est Vernier d’abord au niveau communal. Et au niveau cantonal: Genève d’abord. Car c’est en réglant d’abord nos problèmes criants que nous pourrons ensuite aider autrui. La devise est toujours valable: charité bien ordonnée commence par soi-même.

Vernier d’abord

Vernier d’abord, cela signifie que nous nous battrons pour la qualité de vie des habitants. nous demandons des logements, des aménagements de qualité pour les Verniolanes et Verniolans. Nous demandons un effort tout particulier pour l’emploi et pour soutenir les jeunes, qui sont l’espoir de demain, sans oublier les personnes âgées

Insécurité: tolérance zéro

Genève d’abord, cela veut dire que nous avons une tolérance zéro pour les criminels qui abusent de notre hospitalité et causent du tort aux étrangers honnêtes, la grande majorité.Violence

Il est urgent d’agir, contre l’insécurité venant d’ailleurs. De graves menaces planent sur Genève et sur Vernier: l’insécurité demande un effort constant et une tolérance zéro.

Genève d’abord, cela signifie que le Citoyen doit avoir la priorité en toutes circonstances. Les arrangements hypocrites entre la gauche et la droite, les petites combines politiciennes doivent céder la place à l’intérêt général et au bien commun.

 

Priorité aux résidents genevois

Seul le MCG réclame la priorité aux résidents genevois. Priorité ne signifie pas fermeture, au contraire: nous sommes ouverts à tous ceux qui sont prêts à nous rejoindre sur nos valeurs. L’ouverture sur le monde ne peut avoir lieu que si nous sommes sûrs de notre identité. Et le MCG est le seul parti politique qui se revendique de cette identité genevoise.

La démocratie, c’est le peuple

Le MCG est populaire - et non populiste, mot qui ne veut rien dire et tout dire - parce qu’il est démocratique et se réfère au peuple, le Souverain en démocratie. Nous sommes populaires et fiers de l’être.

Résister aux tyranniesTyrannies

Toutes les grandes avancées de notre Civilisation ont été obtenues par le peuple. Cette même exigence démocratique se retrouve dans la création de la Suisse en 1291, dans la lente maturation de la Confédération helvétique, et aussi dans l’affirmation de la République genevoise face à l’hégémonie de la Savoie, symbolisée par l’Escalade de 1602. Aujourd’hui, nous ne devons pas nous laisser détruire par une machine froide, bureaucratique et inhumaine, qui s’appelle l’Europe, qui veut démolir notre démocratie et nos solidarités. La Suisse ne doit pas se diluer dans l’Union européenne, et le MCG s’opposera à cette politique suicidaire. La solution idéale, mais hélas utopique, serait que l’Europe suive notre modèle et la tradition démocratique genevoise, en somme qu’elle nous rejoigne. Avant tout, il faut défendre nos valeurs. 

 

 

Menaces contre les résidents genevois

Thierry Cerutti

Les menaces se multiplient ces derniers temps contre les résidents genevois: l’exclusion des jeunes, le dumping contre les petites entreprises et contre les salariés, l’insécurité qui se développe. Je pourrais vous faire une liste des problèmes que vous connaissez aussi bien que moi: circulation, emplois, difficultés de gestion, saleté, etc. 

 

 

Pour un vrai changement

Mais il y a un espoir. Si, tous ensemble, nous le voulons, nous l’obtiendrons. Oui, nous l’obtiendrons ce vrai changement à Vernier. Ce vrai changement à Genève.

 

 

 

Thierry Cerutti

Député Conseiller Administratif élu à Vernier

23:20 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (47) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |

Commentaires

Bonjour Monsieur Cerutti,

Je constate avec consternation que la démocratie est bafouée avec l'affaire de Vernier. J'en suis triste pour Genève. Je ne suis pas genevois mais confédéré.

Je vous félicite pour votre "Shadow gouvernment" et espère sincérement que prochainement vous accédiez au poste qui vous revient.

Bien à Vous
J-R Durdingen

Écrit par : Jean-Robert Durdingen | 11/11/2007

ENSEMBLE POUR UN VRAI CHANGEMENT : Création d’un Conseil Administratif Populaire !

Vous avez élu démocratiquement Thierry CERUTTI Conseiller Administratif de Vernier avec une majorité incontestable. L’élu choisi par les Verniolan(e)s, ne peut pas siéger à la Mairie. Il vous propose de participer à un CONSEIL ADMINISTRATIF POPULAIRE qui se tiendra chaque deuxième lundi du mois dans un établissement publique différent de la commune de Vernier.

A cette occasion, le Conseiller Administratif élu Thierry CERUTTI passera en revue la vie de la commune. Mais surtout, il se tiendra à votre écoute pour agir dans l’intérêt des habitantes et habitants de la Commune de Vernier, dans une atmosphère conviviale.

Venez nombreux assister à ces séances exceptionnelles du nouveau Conseil Administratif Populaire, chaque deuxième lundi du mois.

Pour plus d’informations, vous pouvez contacter le 078 601 04 70 ou faire parvenir un email à : mcg-vernier@bluewin.ch

Écrit par : Le Président | 11/11/2007

Je ne partage peut-être pas vraiment votre couleur politique, mais je trouve indamissible la façon de faire des "partis traditionnels". Etre mauvais perdant en politique comme ailleurs est un très vilain défaut. Donc M. CERUTTI vous devez sièger, comme l'on choisi une majorité de nos concitoyens.
Honte à ceux qui bafouent la démocroatie.

A. MICHELI

Écrit par : MICHELI | 12/11/2007

Vous n'oublieriez pas juste un peu les motifs de votre suspension... A vous lire, on dirait qu'il n'y a qu'un caprice derrière votre mise à l'écart. Laissez la justice trancher, vous siègerez ensuite si vous n'avez rien à vous reprocher.

Écrit par : IAM | 12/11/2007

Force est de constater que Genève s'enfonce dans la doctrine et le dogme d'une république bannanière de premier ordre. La classe politico-judiciaire actuelle prend peur de l'ampleur du MCG et je me demande, en spéculant naturellement, si le Procureur Radical Zappelli aurait agi de la même avec un autre parti? De plus, M. CERUTTI est aussi un gendarme et tout le monde sait à quel point le parquet addoooooreeee condamner les flics à Genève. Bon courage et aux prochaines élections vous aurez tout mon soutien moral (et surtout financier) car je commence à en avoir marre du climat causé par les pourris actuellement en place à Genève

Écrit par : electeur | 12/11/2007

J'aimerais savoir comme le grand nombre de genevois qui ont dû s'expatrier en France voisine pour cause d'inertie des autorités (notamment en matière de construction) ce que vous prévoyez pour les très très nombreux genevois de France voisine ? Ou bien est-ce que vous faites comme un grand nombre de fans "MCG" vous nous jetez la pierre comme des malpropres ?

Écrit par : Genevois frontalier | 12/11/2007

Bonjour,
Un projet de loi est un cours de réalisation et sera déposé prochainement au grand conseil. Le projet, concerne un déclassement d'une grande parcelle en zone agricole se trouvant en campagne genevoise.
Le propriétaire de la parcelle ainsi que l'éventuel promoteur sont d'ores et déjà d'accord de se soumettre aux conditions imposées par ce projet, soit de contrôler le prix de vente du terrain afin que nous puissions à nouveau avoir sur le marché de l'immobilier des maisons à un prix abordable et raisonable.
bonne journée

Écrit par : thierry | 12/11/2007

Merci pour votre prompte réponse. J'apprécie beaucoup. Vous comprendrez que l'on ne peut plus continuer de la sorte. En effet, vous savez très bien qu'à Genève il y a de trop nombreuses villas inoccupées et qui pourraient être d'un prix plus abordables si l'on obligeait les propriétaires à les habiter. Si vous vous promenez du côté de Collonge-Bellerive, Cologny, Vandoeuvres etc.. la plupart des ces maisons sont fermées.... Il n'est pas normal que Genève soit le canton de Suisse qui ait le plus petit nombre de propriétaires... Cela n'est pas compréhensible avec le canton qui a les meilleurs salaires.... Je pense que je n'ai pas besoin de vous rappeler qu'un grand nombre de vos collègues a dû s'expatrier.... mais comment allons-nous réintégrer les 27000 genvois qui sont partis... avant de me décider d'acheter en France, j'ai longtemps, longtemps cherché sur le canton ! mais mettre plus d'un million pour une bicoque minable c'est vraiement prendre les gens pour des c.... et les promoteurs immobliers s'en mettent plein les poches... De toute façon pour la classe moyenne c'est devenu insoutenable... Il faut que les prix baissent !
De plus, de très nombreuses entreprises se sont installées ces dernières années sur le canton. mais a-t-on prévu les infrastructures pour ces nouveaux arrivants !? écoles, routes, transports etc... NON ! c'est la raison pour laquelle maintenant tout le monde se renvoie la balle ! A noter que Berne a également de très gros problèmes de circulation et cette fois ce ne sont pas les frontaliers ! Mais, c'est tellement plus simple de mettre la faute sur quelqu'un !
Bien à vous,

Écrit par : Genevois frontalier | 12/11/2007

La gauche verniolanne a démontré la faiblesse de ses arguments et son incapacité de convaincre les électeurs. Elle se vange par une attaque antidémocratique avec des accusations qui me semblent un peu légères.

Écrit par : Ivan Skyvol | 12/11/2007

A Genevois frontalier le "vendu"
Arrête ton char ben hur, tu as déjà pollué le Blog de Stauffer! Tu vas pas remettre ça avec Cerutti!

Va derverser ton fiel ailleur!
A croire que tu ne travaille pas! Genevois Frontalier Chômeur! Revient sur Genève et le MCG t'aidera à retrouver un job!

Bravo au MCG, bravo pour votre travail.

Écrit par : Genevois (Le Vrai) | 12/11/2007

Amusant... A lire les commentaires on les dirait pensé pour aller ensemble... enfin...certains en tout cas.

Je pourrais faire un commentaire sur le fond de vos propos.. mais ce serait un peu absurde vu que vous basez votre campagne sur la forme.
Je ne peux que vous féliciter sur ce point d'ailleurs, même si c'est un peu grossier, c'est finalement assez bien fait, même si au final je vous désapprouve.. sur le fond. Ce qui me remet d'office hors sujet.

Écrit par : Seb | 12/11/2007

au soi disant (Genevois)

Voyez-vous je ne mets pas dans le même panier Thierry Cerutti ave Stauffer ! car au lieu de gesticuler et se faire évincer d'Onex, du National et Cie au moins Cerutti raisonne avec sa tête ! et ce n'est pas avec des gens comme vous que Genève va avancer ! Au fait il ne vous est pas venu à l'idée que je pouvais être à mon compte ! Car en effet, je possède un commerce à Genève comme beaucoup de frontaliers ! il est à noter que si je peux engager des suisses je le fais mais encore faut-il qu'ils présentent bien ! (pas comme le représentant des profs du CO avec le briquet autour du cou, et les cheveux crads !).

Écrit par : Genevois frontalier | 13/11/2007

BIEN -SUR, DERANGER LES OUTRES FORMATION POLITIQUE,DIRE LA VERITE DERANGE BEACOUP,ALORS ON FAIT TOUT POUR VU DEMOLIRE.MR MOUTINOT ILS PENSE PLUS OU PROBLEME DES ROM ET
DES FRONTALIER QUE DE GENEVOIS,MR CERRUTI NE BAISSE-PAS LES BRAS,BRAVO ET VIVE LE MCG.

Écrit par : spartak | 13/11/2007

Mais que diable! Vous ai-je piqué dans le vif le genevois frontal vendu?

Juste pour votre Info, que l'on parle de Stauffer ou de Cerutti ou de X ou Y, n'est relevant ils font tous partie d'une équipe qui est le MCG.... Capisce! Capito!

Écrit par : Le Genevois (Le Vrai) | 13/11/2007

Soi disant Genevois,
Lo più stronzo sei tu ! n'avez-vous pas encore compris qu'ils ne peuvent s'encadrer ! que Stauffer est très jaloux de Cerutti ! En tous les cas les 27000 genevois qui habitent en France vous remercient du soutien que vous leur apportez... continuez comme cela et les suisses de France continueront à voter UDC et non MCG ! en tout cas ce sont des gens comme vous qui démolissez la baraque du MCG alors qu'ils essaient de ménager la chèvre et le choux !
P.S. se vuol parlare italiano sono pronto non c'ê nessun problema ! Ho il grande onore di parlare 4 lingue !

Écrit par : Genevois frontalier | 13/11/2007

En ce qui me concerne, je constate que Genève n'est plus un Etat de droit mais de passe-droits!

Dans une démocratie, que la gauche dévaste alors qu'elle prétend la défendre, le perdant admet sa défaite.

En refusant d'admettre sa défaite dans l'élection de Vernier, cette gauche-là, pus intéressée aux petits fours et au caviar, nous montre son vrai visage. Celui des mauvais perdants qui méprisent le Peuple.

En 1917 la gauche a réalisé son grand projet, "la dictature du prolétariat communiste".

Pour y parvenir, ses adeptes n'ont pa hésité une seconde à massacrer des dizaines de millions d'innoncents tout au long de cette piètre aventure.
Pour commencer, Staline et sa cohorte de bourreaux puis, le sinistre POL-POT et ses charniers humains sans oublier le débile MAO et sa révolution culturelle qui a engendré un génocide sans commune mesure dans l'horreur.

A Vernier, comme ils sont plus contrôlés, ils sont plus modestes!

Ils se contentent de faire de la politique alimentaire pour leurs élus. Ils ont converti la dictature prolétarienne en dicktature pro-laitière!!!

Tiens bon Thierry, les cocos de Vernier ne sont que des noix à la coquille vide!

Oscar

Écrit par : Oscar Lathine | 14/11/2007

Bonsoir à tous,

Au nom de la section verniolane du MCG, nous tenons à remercier les nombreuses personnes qui nous ont envoyé des messages et e-mails de soutien concernant M. CERUTTI.

De plus en plus d'électeurs (pas forcément membres de notre parti) commencent à réaliser qu'il n'y a pas besoin d'appliquer une formule de calcul des probabilités de feu le marquis de Laplace pour comprendre ce qui s'est passé lors de l'élection de M. CERUTTI et des suites données par certaines personnes.
Nous tenons également à remercier les habitants de Vernier et plus spécifiquement ceux qui, détenteur d'un livret C votaient pour la première fois. De part leur choix du candidat pour lequel ils ont voté, certains d'entre eux ont dû traverser des moments difficiles en devant se justifier certaines fois. Si vous en avez été victime, sachez que vous pouvez nous contacter, comme d'autres l'ont fait.

De plus, les personnes ouvertes à la discussion seront les bienvenues lors de notre 2ème "Shadow gouvernment" prévu chaque deuxième lundi du mois en cours. Concernant le mois de décembre, le lieu et l'heure vous seront communiqués sur notre site cantonal. Nous vous avions promis du changement : cet événement se déplacera dans les différents quartiers de notre commune afin de venir à votre rencontre et non le contraire. Le but n'étant pas forcément que vous soyez un habitant dudit quartier, mais que nous puissions échanger nos opinions et de répondre à vos préoccupations. De ce fait, vous serez les bienvenus lors de cette séance.

Nous allons continuer à poursuivre la défense de vos intérêts.

Écrit par : mcg-vernier | 14/11/2007

Bravo,
Nous ne voulons pas de Pol Pot ni de Staline miteux à Vernier!

Cette pseudo majorité roses/verts est insupporable d'arrogance et de suffisance.

Merci Monsieur Cerutti de votre travail de proximité c'est tout ce que c'ette gauche caviardo-marxiste est incapable de faire.

Normal ils ne recherchent que leur "gloire " personnelle.

Ils oublient que la gloire ne s'achète pas elle s'obtient de haute lutte en menant une vraie action de politique générale et non pas une politique des petits copains!.

Grâce à vos idées innovantes vous nous montrez que ce qui a été dit pendant la campagne n'etait pas des mots mais aussi des actes.

Le barrage qui est fait à votre entrée en fonction est tout simplement une honte pour tout le système politique suisse.

Battez-vous et venez vite au conseil administratif de Vernier, ça manque!

Écrit par : Paul Hoschon | 15/11/2007

M. Cerutti vous êtes top!

Continuez, ça vaut la peine!

Je n'ai pas voté pour vous car je n'y croyais pas!

Vous nous montrez avec vos idées et vos propositions que vous êtes vraiment un gars bien et surtout au-dessus de tout soupçon!

Merci de nous redonner espoir, on croyais que personne ne s'intéressait aux verniolans de ma nière sincère.

Maintenant que vous êtes là et aussi avec le groupe MCG au municipal, on sait que c'est pas vrai. Il y a bien des Citoyens qui se préoccupent d'autres citoyens.

Le PS et les Verts c'est des mots et encore des maux!!!!

Bravo

Écrit par : Déter Myné | 15/11/2007

Monsieur Cerutti,

L'attitude de tous vos adversaires montre que l'on n'est jamais assez méfiant et que les pouvoirs doivent être fractionnés.

A Genève les pires dérives sont constatées avec les mêmes partis politiques qui tiennent tout.

Genève est vraiment la capitale de la médiocratie!

La gauche genevoise actuelle nous montre aussi qu'elle n'est composée que de médiocre s roitelets pour ne pas dire coquelets.

Battez-vous cela en vaut la peine rendez aux socialistes les épines de leurs roses fanées et aux verts leurs laitues pourries et nauséabondes!

Nous voulons que Genève respecte sa tradition de Peuple gouvernant et nous refusons de devenir un peuple mouton, même multicolore!



Écrit par : Caap Hilaire | 15/11/2007

Cher Monsieur,
Si vous voulez que les milliers de suisses de France voisine soient plus proche du MCG que deel'UDC, il va falloir mettre "LE SUISSE" qu'il habite en France ou en Suisse, au milieux du village ! et rendre une Genève propre aux suisses ! c'est-à-dire, une Genève agréable à vivre et des classes où la 1ère langue est le français !

Écrit par : Suisse frontalier | 16/11/2007

Après avoir vu l'émission ABE de hier soir sur la crise du logement à Genève, je ne comprends pas, comment des pro MCG peuvent s'en prendre à des genevois qui ont dû s'expatrier en France pour donner un toit à leur famille ! J'espère que vous allez donner l'exemple et faire taire votre base qui s'en prend aux pendulaires ! MERCI.

Écrit par : rital (Carouge) | 21/11/2007

Cher ami, un conseil si vous voulez aller de l'avant LACHEZ STAUFFR !!!!

Écrit par : pro MCG | 21/11/2007

Rital (de Carouge)

Salut, venez nous rejoindre, car comme vous le savez en 1602 (Escalade) Carouge était une commune Savoyarde et avait participé comme beaucoup d'autres communes du canton de Genève, à l'attaque de la ville de Genève ! Je ne comprends pas que tout le canton de Genève fête l'Escalade alors que la plupart étaient savoyards et donc ennemis de la république de Genève !

Écrit par : savoyard | 26/11/2007

Genève est devenu un ghetto pour riches. La classe moyenne ne peut plus vivre dans cette ville pourrie, mais juste survivre péniblement. On tente subtilement de chasser la classe moyenne hors des zones du centre pour un exil forcé dans la périphérie et la banlieue genevoise.

Par ailleurs, on constate une détérioration de la sécurité et de la salubrité partout, y compris au centre et sur les lieux touristiques. Le citoyen genevois ne peut plus aller se balader vers les quai marchands des Eaux-Vives ou le jardin anglais, la nuit tombée. Le citoyen ne peut plus flaner vers le rhone ou le batiment des forces motrices un vendredi soir. Merci Moutinot ou merci Zappelli? Peu importe. Ce qui est vrai est que l incurie et la stupidité de nos autorités politiques et judiciaires a rendu GEnève à la racaille de tous bords et horizons et les gens qui n ont pas des grosses propriétés ou des grosses fortunes pour se payer une sécurité privée dans leurs villas, ils n'ont qu'à subir. Et au pire, pourquoi rester honnête? Autant commencer à vendre de la drogue? On risque quoi? des jours amendes? prison avec sursis? ...c'est quoi l'exemple que l on donne aux jeunes? Le socialisme tolère toute la racaille et la droite traditionnelle est entrain de coudre une société libérale ou seul les riches auront accès à la protection et à l'éducation.

Entre tout cela, la classe moyenne et les fonctionnaires, eux ils n ont qu'à faire des efforts. Car si on parle de la fonction publique, on donnera des salaires de 15'000 frs par mois voire plus aux hauts cadres, proche de la bourgeoisie de droite et de la gauche caviar. Parcontre pour les salaires moyennes de l'Etat, ils doivent "serrer la ceinture" pour "l'effort exigé dans la rééquilibre des finances"....foutaises. On s'^étonne après que la classe moyenne de la fonction publique n'ait que du mépris et de la haine envers les élus.

Luttez contre tout cela le MCG...et vous serez en tête des élections demain.

Écrit par : marie | 26/11/2007

Vous êtes sans doute la dernière à vous êtes rendu compte que la classe moyenne est sacrifée sur l'autel du bien général, en Suisse comme dans toute l'UE. Les bas revenus sont le fond de commerce d'une gauche surarmée et le fisc drague les grandes fortunes pour les faire revenir dans le canton. Résultat, dans une dizaine d'années il n'y aura plus que des riches et des pauvres en Suisse. Il va falloir construire des murs pour les isoler les uns des autres.

Écrit par : Rabbit | 26/11/2007

Et vous pensez que c'est en tirant à bout portant sur les suisses de la classe moyenne qui ont dû s'expatrier en France voisine, c'est-à-dire en arborant des plaques françaises que le MCG va se hisser plus haut ? Comme déjà dit sur le site de Stauffer, il faut que le MCG donne un signal clair et revienne à des idées plus régionales.
Mais le fait de commencer à dire que les frontaliers viennent polluer Genève (frontaliers très souvent suisses !) ces n'est pas un idée géniale ! Je vous rappelle que très très souvent ces suisses n'avaient d'autre choix que d'aller habier en France. Et n'oubliez pas que les habitants de Genève ont souvent des enfants qui ont dû s'installer en France. Et ces derniers votent également !

Écrit par : suisse (frontalier) | 27/11/2007

Marie, plus que quiconque je vous comprends. J'habitais les Eaux-vives il y a encore peu de temps. Je me suis décidé à aller habiter en France après avoir mûrement réféchi. Mais, je n'avais pas les moyens de mettre mes enfants en Ecole privée, et je ne voulais pas qu'ils aillent à l'Ecole de Eaux-vives où les enfants sont confrontés aux dealers.... j'habite maintenant un village tranquille de haute-savoie et dans une maison. Mes enfants sont enchantés et ils ont des camarades qui parlent correctement le français. Mais comment voulez-vous que l'on soutienne le MCG si ce parti s'attaque aux frontaliers ?!
ps. plusieurs habitant du quartier des eaux-vives se sont fait aggresser ! les mamys n'osent plus sortir leur chien le soir. trop c'est trop, je préfère me faire traiter de sale frontalier que de me faire aggresser !

Écrit par : ;Genevois (nouveau frontalier) | 27/11/2007

franchement suisse frontalier, on dirait que tu te fais un complexe d habiter en France.? Et toi suisse frontalier, si tu nous disais clairement ce que tu penses des frontaliers qui viennent à Genève piquer les emplois des genevois..tu trouves cela juste ou pas? ...c'est une question très simple et si possible une réponse simple sans insulte camouflée comme tu en as l'habitude!!

pour le reste ch-frontalier c'est ton droit d habiter en france et tu te fais un cirque dans ta tête tout seul. La lutte c'est contre les frouzes qui viennent saturer le marcher de l emploi et les routes et non contre les suisses qui vivent hors canton car il est vrai que nous avons une bande d'escrocs au parlement ici qui veulent faire de Genève un ghetto pour riches....ça ce n'est pas nouveau.

Il y a ceux qui se battent pour rester ici....et les autres qui fuient. Je ne juge personne. Mais moi et surement plusieurs autres, j ai un caractère de battante et je ne fuis pas au premier problème. Libre aux autres de partir se cacher en France où il doit y avoir le pour et le contre comme tout. Voilà. Alors pitié arrête de faire ton calimero...merci!

Écrit par : missDJ | 28/11/2007

et pour CH frontalier, si t'a peur de te faire crever les pneus à cause de tes plaques, mets un autocollant sur ton auto, style "suisse vivant en france à cause de crétins dans la politique genevoise..."...enfin tu vois..histoire de bien voir que t'es un Suisse du 74 et non un frouze du 74 ce qui n est pas parei.

je rigole naturellement...!!!! :-)

Écrit par : missDJ | 28/11/2007

une toute dernière remarque pour notre ami CH frontalier qui comme de nombreux autres genevois, ne trouve pas une villa bon marché.

comment voulez vous regater avec ces multinationales qui arrivent à Genève, qui paient des jeunes cadres de 30 ans des salaires qui commencent dès 15'000 frs?

Ce sont justement tes amis de l'UE qui sont venus ici à cause de notre fiscalité des entreprises et voilà. Seulement personne ne profite de ces entreprises à part une minorité de glouttons des commerces et de l immobilier de luxe. Si l état se retrouve quelque peu, ce n'est en tout cas pas pour distribuer les bénéfices fiscaux des multinationales, à la population et encore moins aux employés de la fonction publique.

Ces bénéfices semblent servir qu une élite d'escrocs à l Etat, qui grace à leurs petits copains en politique, se font verser des salaires de 20'000 à 30'000 balles par mois (voir le scandales des SIG, TPG etc). C'est pourri et ça inspire que du mépris et de la haine envers nos élus et les institutions.

En tout cas moi si je hais l UDC, je voterais pour eux le jour où il s agira de refuser net toute nouvelle liberté d établissement des ressortissants de l UE ou des bilatérales. On a bien vu, la classe moyenne à tout à perdre avec les bilatérales et les avantages récoltés par l économie, sont redistribués entre l élite de l économie et de l'Etat. Les bas revenus de la fonction publique eux sont priés de "faire des efforts"....

Écrit par : missDJ | 28/11/2007

Chère MissDJ,

On voit que vous ne devez pas avoir d'enfants pour parler de la sorte ! Car si vous aviez des enfants, vous feriez tout pour qu'ils aient leur propre chambre et une bonne école ! Je viens de libérer mon appartement à qui le veut. Un 3 pièces 65 m2 avec deux enfants ! génial non ! je vais être un nouveau frontalier, et oui un de plus ! mais mes enfants auront chaqun leur chambre et iront en école privée. Cela veut dire se battre pour rester ? SACRIFIER SES ENFANTS ! de toute façon dans mon immeuble ce ne sont que des étrangers.... où est la différence ! je ne veus pas que mes enfants apprennent l'albanais !

Écrit par : Onésien | 29/11/2007

Onésien.

Je ne vois pas le rapport entre des escrocs à l'Etat qui gagnent des salaires disproportionnés en comparaison aux fonctionnaires moyen,

Je ne vois pas le rapport entre des frontaliers qui viennent en Suisse voler les meilleurs places d'emploi...

et ton discours de pleurnichard qui ne trouve pas un appart de 300 m2 pour 2000 CHF par mois?

Il suffit de voir le nombre de HLM's qui sont construits, flambants neufs dans des sites de choix sur Genève, dont la majorité de la classe moyenne ayant un salaire entre deux, ne peut y accéder. Cela pousse cette catégorie de citoyens à se rebiffer dans l injustice qui consiste toujours à favoriser ceux qui gagnent 3000 frs par mois et qui ne paient aucun impôt contre ceux qui gagnent 7000 frs et qui sont pressés comme des citrons sans toutefois bénéficier des aides genevoises et des logements de choix, généralement donnés aux parasites de la société genevoise.

Quant à faire des enfants, dans la vie il faut réfléchir avant de fonder un poullaier. On commence a en avoir marre de ces gens qui ont des enfants et qui se croient tout permis et que tout leur est dû.

En Chine on taxe les familles qui ont plus qu'un enfant. Tout le monde crie sur le rechauffement de la planète. Mais il existe un mal bien plus nuisible et cela s'appelle la surpopulation. Genève est déjà asphysiée par une surpopulation inadaptée à sa superficie et il serait temps de contrôler les pulsions des poules pondeuses qui pondent des grandes familles, qui coutent cher parfois en allocations familiales.

Merci et bon week end.

Écrit par : Anja S. | 14/12/2007

Anja S.

Précisément ce ne sont pas les suisses qui ont plus de 2 enfants.. ce sont les étrangers établis à Genève ! alors, videz les étrangers pour laisser la place aux vrais suisses !!!!! Les HLM sont pour les étrangers par pour les suisses de la classe moyenne qui sont obligés de s'expatrier en France ou dans le canton de VD pour trouver un logement !

Écrit par : Onésien | 16/12/2007

le peuple a parlé ! Fini les chômeurs professionels ! enfin, il va falloir se mettre au boulot ! c'est un peu simple et na!if de mettre la faute sur les frontaliers qui eux viennent de loin pour travailler ! Car si les genevois voulaient vraiment travailler... on recherche des décollteurs en Fance voisine à 3.000.-- euros par mois(formation comprise) = 5.100.-- francs suisses. C'est bien la preuve que les genevois sont des fainéants !!!!!

Écrit par : Genevois | 17/12/2007

Anja
Premièrement avec un nom pareil vous ne devez certainement pas être suisse de souche !

De plus, est-ce que par hasard, vous ne prenez pas les 27000 suisses habitant en France pour des imbéciles ? Si vous ne voulez pas de suisses frontaliers il va falloir vider les étrangers habitant Genève afin qu'ils débarassent le plancher pour nous rendre nos appartements !

Écrit par : Suisse frontalier | 25/12/2007

Je lis aujourd'hui dans la TDG que le MCG propose aux jeunes sans travail, le nettoyage des graffitis, moyennant salaire, plutôt que de s'adresser aux entreprises de nettoyage privées. Laissez-moi vous dire que je trouve cette initiative excellente... d'autant plus que dans ces entreprises de nettoyages, beaucoup de gens sont "au noir" ! De plus, il vaut mieux voir ces jeunes au travail plutôt que de les voir glander dans les rues. Bravo !

Écrit par : genevois frontalier | 07/01/2008

en tout cas que cela vous plaise ou pas....l'autre soir je rentrais chez moi aux Eaux-Vives et j'ai vu en tout cas 5 voitures à plaques 74 ou 01 qui avaient les vitres brisées et les pneus crevés.

amis frontaliers, on vous déconseille de venir à Genève en ville avec vos véhicules, car je constate avec plus en plus de consternation que les gens ne vous aiment vraiment pas.

je ne suis pas pour ou contre le frontalier, mais l'habitant de Genève en a plus qu'assez de se faire faire la morale par des 74 ou des 01 dans son entreprise.

Je suis comptable dans une grande entreprise genevoise. Mon service a été repris récemment par un frontalier, lequel a fait engager 3 autres de ses copains français et frontaliers dans le service de comptabilité. Deux d'entre eux touchent 7'500 frs net par mois et le dernier ayant moins de qualifications gagne moins.

Je n'ai rien contre personne mais ce nouveau chef de service a purement et simplement écarté des dossiers de candidats suisses à compétences et expérience égale et dont quelques uns avaient des prétentions de salaire moins élevés que le salaire donné aux deux frontaliers.

Je répète, je n'ai rien contre personne, mais tôt ou tard et ce cas que je décris est loin d'être isolé, les gens vont s'en prendre physiquement aux français frontaliers ou à tout ce qui roule dans une voiture à plaques 74 ou 01 quitte à ce que ce soit un suisse qui a acheté sa propriété en France. C'est dommage, mais indirectement ce sont nos élus qui encouragent ces comportement de haine et de violence en refusant de réguler plus sérieusement et de donner priorité à l'emploi aux habitants de Genève.

Écrit par : electeur | 16/01/2008

Et je voulais aussi rajouter que ces situations pousseront les gens à adhérer à l'UDC car l'Europe c'est définitivement un grand NON.

Le MCG doit prendre position contre la mise en application de la libre circulation des personnes. Nous avons bien vu que l'Europe et les bilatérales ont permis à une minorité de s'enrichir de plus en plus, en laissant plusieurs autres au rang des working poor.

Je n'ai pas à me plaindre de mon salaire. Mais il y a trop de personnes dans le privé ou à l'Etat qui gagnent presque rien, alors que leurs chefs de services touchent des salaires supérieurs à dix mille francs par mois. C'est inacceptable et c'est une vision triste de la globalisation et de la manière europeene de gérer le monde du travail. Fossée sociale et inégalité salariale, voilà ce que c'est l'Europe et ses bilatérales.

Écrit par : electeur | 16/01/2008

Electeur,
Là vous vous mettez le doigt dans l'oeil car l'UDC est contre l'entrée de la Suisse dans l'Europe mais est pour la libre-circulation ! Voyez le dernier discours d'Evelyne ! n'oubliez-pas que de très nombreux adhérents UDC sont chefs d'entreprise, à commencer par Blocher ! mais si vous voulez que la Suisse ait à nouveau la croissance Zéro et le chômage à 7% comme avant les bilatérales... libre à vous !

Écrit par : genevois frontalier | 16/01/2008

pour electeur, je ne vois qu'une solution pour vous, devenir frontaleir comme la plupart des genevois ! car, une chose est vraie, c'est que les anti-frontaliers sont pour la plupart des étrangers de Genève ! J'ai 2 amis italiens qui habitent en France et ils attendent la fin de 2009 quand les bilatérales seront complètement ratifiées pour pouvoir passer leurs papiers en France ! et je crois que les très très très nombreux italiens, espagnols etc... attendent cette date pour se mettre légalement en France et là le nombre de frontaliers va exploser et à Genève ne resteront plus que les Extra-communautaires ! c'est-à-dire Africains, sud-américains, soviéts, etc. etc.

Écrit par : Carougeois | 16/01/2008

Les Eaux-vives, comme par hasard c'est là où il y a le plus de noirs et de dealers ! Demandez aux flics ! et les bâteaux qui sont saccagés par là-bas c'est aussi parcequ'ils sont frontaliers ? ou c'est plutôt que le quartier est devenu gangréné et pourri ?

Écrit par : genevois | 16/01/2008

Je vous signale que l'UDC est contre la vermine qui deal, qui font 6 gosses, et qui veulent nous imposer leur culture ! pas contre les étrangers super qualifiés, regardez Evelyne Widmer-Schlumpf elle vient d'engager son plus proche colllaborateur e virer l'ancien. L'ancien était Suisse le nouveau est français ! A noter que les Suisse UDC de Genève habitent pour la plupart en France et sont frontaliers !

Écrit par : UDC | 16/01/2008

Actuellement les frontaliers sont devenus une épidémie à Genève. Un frontalier ne se contente plus de remplir les rayons à la Migros. Un frontalier français de nos jours vole des emplois de choix. Il serait temps de faire des lois pour inciter ces gens à aller chercher ailleurs et gonfler les statistiques du chômage dans un autre pays.

En attendant hélas le caillassage et les actes de vandalisme contre les voitures des 74 et 01 risquent hélas de se proliférer et de provoquer une montée de la haine sociale si des mesures urgents ne sont pas établies de toute urgence.

Nous voyons la manère dont justement la libre circulation, si cher aux expatriés Suisses en France, à contribué à une montée de la criminalité trans-frontalière en Suisse et à Genève. La libre circulation des personnes est une catastrophe économique et sécuritaire pour le canton de Genève.

Si l'économie genevoise prospère soi-disant avec le libre engagement d'un frontalier, sachez que vous de la classe moyenne vous avez tout à perdre. Seul une minorité de chefs d'entreprise pourront peut-être profiter, mais il y a de fortes chances qu'ils fassent bénéficier seul la France et les frontaliers de cette croissance.

J'ai connaissance de cet entrepreneur français qui a ouvert une société bio-mécanique à Genève. Son entreprise compte maintenant 45 employés car les affaires vont bien. Sur les 45 employés 30 sont frontaliers!!!!!!!!!!!!!!!! Les candidats habitant Genève ou les Suisses demeurant même en France ont purement et simplement été écartés, malgré leurs compétences égales ou supérieures aux demandes des français candidats. Cette entreprise est devenue une vraie clique mafieuse de français frontaliers et ce cas est loin d'être isolé à Genève.

Suisses de Genève ou de France, réveillez vous. Ces français vont nous bouffer et nous coloniser. Un français c'est un chauvin qui qui brûle une haine intérieure contre la Suisse et les Suisses qu'ils vivent en Suisse ou en France. C'est là ou vous êtes naïfs......quant aux espagnols ou italiens demeurant à Genève et qui crachent sur la Suisse aujourd'hui, ont voit leur reconnaissance, alors que l'Helvétie at accueli jadis leurs parents qui vivaient au bord de la misère en Italie ou en Espagne.....bravo.....bel esprit d'intégration et de gratitude....mais bon débarras si vous voulez partir.....!!!

Quant aux Africains ou Arabes demeurant à Genève qui sont montrés du doigt par ces Suisses frontaliers à la botte de l'UDC, si vous préférez vous frotter à la racaille des banlieues françaises ou des cités dortoirs du Perier à Annemasse, libre à vous....

Écrit par : Serge | 22/01/2008

Monsieur Sarge,

Ne peut-on appeler ce que vous dites ci-dessus d'incitation à la haine raciale ou au moins à la xénophobie ?




Écrit par : Bla-Blo-Gueur | 22/01/2008

Monsieur Serge;
Sachez que dans nos rangs nous n'avons que faire de racistes comme vous ! lâchez-nous avec vos problèmes de frontaliers... car vous oubliez nos nombreux concitoyens qui sont devenus frontaliers...

Écrit par : pro MCG | 22/01/2008

Au MCG savez-vous que vous racontez des âneries dans votre propagande ? vous parlez de l'Escalade et des genevois qui ont repoussé les savoyards en 1602. Vous êtes vraiment des incultes, car en 1602 la plus grande partie du canton actuel était savoyard et donc les genevois ne représentaient que la vieille ville actuelle !

Écrit par : carougeois -savoyard en 1602 | 22/01/2008

Les commentaires sont fermés.