22/04/2016

Abolir l'impôt sur les chiens - Le PS et ses alliés PLR-PDC-VERTS ont refusé !

Abolir l'impôt sur les chiens - Projet de loi du MCG -

http://ge.ch/grandconseil/data/texte/PL11504A.pdf

 

Vous n'êtes pas sans savoir, qu'une personne désirant devenir propriétaire d'un chien, doit suivre tout en cursus théorique et pratique, de surcroit onéreux, afin de recevoir l'autorisation de posséder « le plus fidèle ami de l’homme », et cela sans compter le coût de l'animal et les divers soins prodigués par un vétérinaire agréé, ainsi que des frais quotidiens pour assumer le bien-être de l'animal aimé. 

De nos jours il devient difficile pour une grande partie de la population, et plus particulièrement pour les personnes âgées et les personnes les plus précarisées, d'assumer toutes ces diverses dépenses, alors que le fait de posséder un compagnon à quatre pattes est souvent pour elles le dernier rempart contre la solitude et le moyen de conserver à la fois une activité physique et des liens sociaux.

Il est dès lors permis de se demander pourquoi notre société devrait pénaliser financièrement une partie de la population, qui a fait le choix de vivre en compagnie d'un chien, qui constitue tout à la fois un apport affectif indéniable et une activité de loisirs, comme d'autres choisissent des activités sportives ou culturelles.


La présence d’un chien de compagnie génère-t-elle davantage de frais pour la collectivité que l’aménagement de lieux de détente, de sport ou de loisirs, au point que les propriétaires de chiens devraient être pénalisés pour leur choix ?

Les adeptes d'activités sportives ou culturelles devraient-ils être soumis à un impôt spécifique?

 

Les propriétaires de chats, oiseaux, poissons ou autres animaux de compagnie devraient-ils également être soumis à une taxe ?

 

Le réponse va de soi, et est clairement négative. Alors pourquoi le détenteur d'un chien devrait-il s'acquitter d’un impôt, alors que bien souvent, la présence de cet animal favorise le maintien d’une activité physique et sociale qui évite à la société la prise en charge d’affections touchant les personnes âgées sédentaires et isolées?

 

Les impôts sur le revenu et la fortune, dont chacun doit s’acquitter en fonction de sa situation personnelle, doivent précisément servir à couvrir les frais générés par les activités déployées par un grand nombre d’habitants. Les quelques parcs à chiens créés par les communes remplissent dès lors ce rôle, au même titre que l’aménagement d’un sentier pédestre, d’une piste pour VTT ou d’un Skatepark par exemple.

Une majorité de notre Parlement composée du PS-VERTS-PDC et PLR se sont opposés pour la 2ème fois en mettant en avant une fois de plus des arguments retors et de mauvaises fois, notamment celui du coût de la voirie, de la taxe contributive (pour rappel le PLR a été opposé à la taxe sur les motos) ou celui du choix personnel.......

Les députés du MCG n'abandonneront pas l'idée de supprimer l'impôt sur les chiens et nous reviendrons avec un autre projet de loi.

 

 

Thierry CERUTTI

Député Au Grand Conseil de Genève

ancien Maire de la ville de Vernier

19:50 | Lien permanent | Commentaires (3) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |

13/11/2015

Le coucou de la politique habite Vernier !

PINOCCHIO PS.jpg

Faites ce que je dis mais (surtout) pas ce je fais ! Un adage 100% "made socialiste" d'une ville pas commune !

Récemment, l'un des membres de ce parti n'a pas hésité à attaquer personnellement un membre du MCG sur sa situation financière alors qu'il dispose lui-même d'un revenu exorbitant, dépassant les CHF 300'000.-- , versé par la collectivité publique, ce qu'il oublie de dire. C'est comme souvent l'Hôpital qui se fiche de la Charité.

Je reste toujours pantois, lorsque je lis les blogs de mes adversaires politiques, socialistes; quand je vois avec quelle facilité ces derniers peuvent glisser dans la tromperie, bercer dans la manipulation et se moquer de la population genevoise.

Ils viennent nous donner des leçons de démocratie, alors qu'ils ne la respectent naturellement pas. Mieux, ils la contournent pour leur intérêt propre tout en se moquant de vous.

Les mêmes qui viennent nous faire croire, par pur opportunisme, qu'ils soutiennent la fonction publique, dégagent une odeur nauséabonde, voire très peu ragoûtante car en coulisse ils disent tout et son contraire. Bref, les contre-vérités et l'hypocrisie ont encore de beaux jours devant elles, tant et aussi longtemps que certains continueront encore à croire en ces "bonimenteur".

En résumé, Mesdames, Messieurs, ne vous trompez pas en écoutant le chant des sirènes socialistes qui s'inspirent du voyage d'Ulysse. Mais, bien évidemment, c'est pour mieux vous berner qu'elles chantent aussi faux !

 

Ecoute, Dialogue, Respect, Solidarité et Action !

ce sont ces valeurs qui nous rassemblent.

Je les porte à la Mairie de Vernier

 

 Thierry CERUTTI

 Député Au Grand Conseil de Genève

 Maire de la ville de Vernier 2008-2011

 

18:14 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |

20/08/2015

La TDG trompe la population genevoise !

bonjour à vous toutes et tous

Une fois de plus, la TDG lance une grenade à l'encontre du MCG sans vérifier l'authenticité de son information ni l'exactitude des propos  retranscris par la journaliste.

Qu'importe les mensonges colportés, ce journal ne désire pas informer de manière factuelle et pragmatique mais simplement dénigrer et salir la réputation de la 2ème force politique du canton en abusant de sa position de média. C'est une honte !

Le MCG a immédiatement fait un démenti que bien naturellement la TDG se refusera de publier, dont vous trouverez le contenu ci-dessous :

 

COMMUNIQUE DE PRESSE
MOUVEMENT CITOYENS GENEVOIS

Contre-vérités de la Tribune de Genève

Comme d’habitude, le quotidien genevois publie des informations partiellement ou complètement fausses, en poursuivant une campagne de nuisances à l’encontre d’un parti politique cantonal, le MCG.

Nous savions que l’adversaire du MCG n’était pas uniquement composé d’autres partis politiques mais que la « Tribune de Genève » joue un rôle partisan et mène une campagne cherchant à dénigrer systématiquement notre Mouvement.

Aveuglé par son hostilité et son fanatisme, ce journal publie des informations en partie ou entièrement fausses. Preuve en est la mise en cause de deux personnalités du MCG.

La Tribune de Genève titre ce jour : « Des leaders du MCG ont un locataire frontalier ». C’est factuellement faux comme le prouve le registre du commerce. En réalité, il s’agit de deux sociétés suisses qui se partagent des locaux, les deux étant inscrites au registre du commerce. Ce titre du quotidien est d’autant plus absurde qu’un locataire à Genève ne peut être frontalier, ce qui est compréhensible par chacun et relève de l’évidente contre-vérité.

Tombant dans un délire inquiétant, le journal prétend que le directeur de la société serait « sous l’aile protectrice » du MCG. En réalité, nous ne connaissons cette personne ni d’Eve ni d’Adam. Et nous vous épargnons la suite des contre-vérités et autres erreurs.

Il est triste que d’autres médias reproduisent, sans vérification, ces informations en grande partie inexactes voire entièrement fausses. L’éthique du journalisme est de contrôler les faits et non de colporter des rumeurs, tout en séparant clairement l’information du commentaire. Ceci est, hélas, révolu, ce qui explique une partie de la chute du lectorat et des ventes de la Tribune de Genève.

Concernant la ligne politique du MCG, elle est claire et cohérente. Nous sommes résolument favorables à la préférence cantonale pour les résidents genevois face aux travailleurs frontaliers qui occupent l’emploi des Genevois. Nous défendons également une économie forte et dynamique, grâce à l’apport entrepreneurial de talents suisses et étrangers, pour rendre possible un social efficace.

C’est pourquoi nous défendons l’implantation à Genève d’entreprises étrangères, peu importe leur origine, du moment qu’elles créent de l’emploi dans notre canton, cela va de la petite société à la multinationale, ce qui est le cas de la PME mise en cause.

Roger GOLAY, Président du MCG

18:36 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |

05/05/2015

La démocratie à Genève se meurt !

Habitantes, Habitants des villes de Lancy et Onex, allez-vous continuer à être les cocus des partis du passé qui se moquent et se rient de Vous, comme l'a été par ailleurs la population de Vernier ?


Hier et depuis toujours, ils étaient adversaires voir ennemis, aujourd'hui ils font alliance en mettant en avant l'argument le plus retors "collégialité" voir pire "programme commun"

OUI, Mesdames, Messieurs ces gens du PS-VERTS-PLR et PDC, ces mêmes qui se combattent depuis la nuit des temps, ces gens du passé qui s'accrochent au pouvoir afin de continuer à mieux vous tromper, vous mentent aujourd'hui et ceci depuis ces 50 dernières années venant vous faire croire qu'ils sont différents et ne partagent pas les mêmes valeurs ni la même culture politique ET pourtant, aujourd'hui ils veulent vous faire croire le contraire......en s'alliant pour barrer la route au changement, au renouveau, à nous candidats MCG.

VOTEZ TOUTES ET TOUS pour le changement, pour les candidats MCG qu'ils soient à CAROUGE - MEYRIN - LANCY - ONEX ou PLAN-LES-OUATES, pour Sandro Pistis, Jean-François Girardet, Roger Golay, Eric Stauffer et Francisco Valentin des élus qui ne mentent pas, des élus qui ne vous trompent pas, des élus qui se battent pour vous, pour améliorer votre quotidien, des élus qui cherchent à trouver des solutions à vos problèmes afin de les résoudre bref, pour les élus du MCG !!!!

VOTONS TOUTES ET TOUS POUR LE MCG !

08:36 | Lien permanent | Commentaires (1) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |

20/04/2015

A Vernier, Le 19 avril 2015, un jour noir pour la démocratie !

La victoire par le mensonge se paie tôt ou tard. Notre voisine nous le montre tous les matins lorsque son président, normal, accomplit le moindre acte officiel qui n’est autre chose que le renoncement de ses engagements électoraux.

 

Le trio gagnant n’est, comme tout ticket de jeu de hasard, qu’une illusion pour le peuple, car c’est toujours l’organisateur de loterie qui gagne !

 

Observez bien les prochains votes au Grand Conseil et vous pourrez constater l’état de cette sainte alliance de façade lorsque le vétéran PLR votera contre ses alliés qui ne sont pourtant pas des oies blanches.

 

En toute logique certains commentateurs sont ravis de pouvoir faire de ce résultat une lecture partiale. Elle leur donne, l’apparence de génies de l’analyse politique alors qu’il s’agit d’un trompe l’œil du système électoral.

 

La réalité est toute différente puisque seul et sans alliance le MCG fait tout de même plus de 30% à Vernier, ce qui ne ressemble pas à une défaite mais constitue bel et bien à une progression.

 

Notre échec n’est que la conséquence des arrangements entre amis qui permettent de protéger le mur de la forteresse du scrutin majoritaire. C’est purement mathématique. Il suffit que, comme à Vernier, les forces opposées sur le fond s’allient pour bloquer l’entrée de ce qu’ils considèrent comme un intrus et le tour est joué. Il n’en demeure pas moins qu’à trois ils ne totalisent que 2/3 de notre force électorale.

 

Comme tout revers électoral il nous démontre une fois de plus qu’en politique rien n’est simple lorsqu’on dénonce des jeux peu compatibles avec ce qu’est une démocratie qui se veut transparente.

 

Ce trompe-l’œil leur a permis de faire passer un canasson pour un étalon tirant vers la victoire une citrouille miraculeusement transformée en carrosse, soudain remplie de réussites mirobolantes alors qu’il ne s’agit en fait que de bouillie pour chats à peine réchauffée.

 

Les verniolans ont donc été dupés et le vainqueur n’est certainement pas la démocratie Les 5 prochaines années seront donc faites de désillusions qui ne satisferont que la minorité, devenue majoritaire par la grâce d’un abstentionnisme culminant à près de 70%. L’immobilisme sera le compagnon de route et dans 5 ans Rien ‘aura changé à Vernier.

 

Ainsi est faite la démocratie et il faut savoir accepter son verdict, même si c’est le résultat d’un mensonge.

 

Les candidats du MCG peuvent être fiers d’avoir fait une campagne impeccable, engagée, visible et honnête. Un grand merci à nos militants, bénévoles, et surtout à mes deux co-listiers. Cette campagne nous a permis de nous rapprocher de nos électeurs, d’être à l'écoute des autres, loin des dogmes et des magouilles qui font le lit électoral des partis dit traditionnels qui sont passés maître en la matière.

 

 

 

18:46 | Lien permanent | Commentaires (8) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |

18/03/2015

LES VERTS DE VERNIER ET LEUR MAGISTRAT DORMENT A L'OMBRE DES CITERNES

Dans sa luxueuse brochure électorale, le candidat écologique s'émeut des transferts de chlore sur la ligne ferroviaire qui traverse notre Commune alors que, depuis des années et de façon coupable, il fait l'autruche sur ces transports dangereux. Certes, ils sont plus nombreux mais existent depuis longtemps. Quid des autres produits pétroliers sur lesquels, pêche électorale oblige, il est muet comme une carpe.

Fidèle à la tradition de son parti, il fait de la récupération. Elle est nécessaire pour alimenter son fond de campagne qui est d’un creux sidéral.

En réalité cette affaire démontre l'aveuglement de lui et ses camarades de troïka qui préfèrent s'attaquer à cette question, manifestement réglée par la législation fédérale sur le transport des matières dangereuses, plutôt que d'empoigner la problématique des citernes sur le territoire de Vernier qui est de nature cantonale et communale s’agissant à la fois de politique d'aménagement du territoire et de logement.

Imaginez cette surface sécurisée suite à l’enlèvement des citernes. On supprimerait un fort danger permanent auquel nos communiers sont exposés malgré eux. Sur le plan de l’environnement visuel on enlèverait une verrue industrielle. Ce serait l’occasion de créer des milliers de logements, d’attirer des entreprises pourvoyeuses d’emplois et de recettes financières. Toujours sur le plan environnemental, ce redéveloppement permettra, du côté Rhône de la route de Vernier, de revaloriser le Bois des Frères en lui restituant des hectares de forêt que nous lui avons volés il y a des dizaines d’années.  Alors que ces questions devraient être centrales pour les Verts et le PS, ils s’en fichent totalement préférant s’allier à la politique irresponsable du PLR, protecteur des intérêts pétroliers au détriment des Verniolanes et Verniolans.


A ce jour, une certitude se dessine, Stéphane VALENTE, Ana ROCH et moi-même nous nous engageons devant vous, à faire du départ des pétroliers une de nos priorités, un de nos combats afin que les habitantes et habitants de Vernier puissent avoir du logement bon marché, des emplois pour leurs enfants et vivre en sécurité dans une ville ou il fait bon vivre !


Que dire de la stratégie que mène le trio PS-VERT-PLR à Vernier, qui vise à détruire la zone villas ?

Elle montre que cette alliance n’est qu’une façade lézardée. Comment faire cohabiter honnêtement deux visions aussi opposées que le collectivisme défendu par l’alliance pastèque, verte dehors mais rouge dedans, et la propriété privée qui est la colonne vertébrale du PLR ? Seul le mensonge permet cet exercice et la question est donc de savoir si les Verniolanes et les Verniolans veulent continuer à être dirigés par des boni-menteurs patentés.

La meilleure preuve matérielle de cette farce constante est que le PLR qui participe à ce triumvirat est également député PLR et que, dans cette fonction, il combat avec virulence le PS et les VERTS qui sont, soit-disant ses alliés politiques à Vernier.

Ce trio ne nous propose qu’un marché de dupes. Il est évident que de tels procédés induisent en erreur les Verniolanes et les Verniolans en prétendant défendre leurs intérêts alors qu'ils divergent sur l'essentiel.

Ce qui est certain, en revanche, c'est qu'en votant pour notre liste, la n° 5, les électrices et électeurs de la ville de Vernier ne seront ni dupés ni trompés car le MCG dit toujours ce qu'il fait et fait ce qu'il dit.

"Toujours se méfier des paroles, toujours garder en mémoire les actes"

 

De la parole aux actes, il n’y a qu’un pas : l’action.

 Bâtissons ensemble notre avenir. Unis, construisons notre futur.

 Toutes et tous pour le MCG - Votez Listes n° 5 !

 Des femmes et des hommes  d'actions qui agissent !

 



 

Ecoute, Dialogue, Respect, Solidarité et Action !

   ce sont ces valeurs qui nous rassemblent.

 

  Je les porte à la Mairie de Vernier

 

   VERNIER.jpg

 

 Thierry CERUTTI

  Député Au Grand Conseil de Genève

 Maire de la ville de Vernier 2009-2010

 

CANDIDAT AU CONSEIL ADMINISTRATIF DE LA VILLE DE VERNIER

 

 LE 19 AVRIL 2015, VOTONS TOUTES ET TOUS POUR CELLES ET CEUX QUI VEULENT BÂTIR NOTRE AVENIR, CONSTRUIRE NOTRE FUTUR.

 

 A VERNIER, LISTE N° 5

 

 

06:00 | Lien permanent | Commentaires (7) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |

11/03/2015

A Vernier, nous nous engageons pour VOUS !

Qu’est-ce qui nous a motivés à nous présenter ?

 

Lors des dernières élections municipales et nationales, plus d’un électeur sur deux n’est pas allé voter. A Vernier 6 électeurs sur 10 ne vont pas voter !!!

Cela démontre que l’engagement de chacun est nécessaire afin de rendre vivant notre système démocratique, comme électeur bien évidemment mais également, quand les circonstances s’y prêtent, comme candidat à un poste électif. Quelle que soit son opinion, il faut participer et surtout inciter ses proches à participer.

Nous nous sommes engagés pour développer et rendre vivante cette citoyenneté.

Dans notre système politique, la commune est le premier échelon. Elle dispose d’une autonomie garantie par  la Constitution et permet de gérer les quartiers en tenant compte des problèmes des gens. En Suisse, les communes disposent de beaucoup de pouvoir pour régler certains problèmes concrets et de proximité, notamment pour les routes, les constructions, les espaces verts ou les divers équipements socio-culturels et sportifs. C’est loin d’être négligeable.

Parce que nous aimons notre canton, notre commune, nous avons décidé de nous engager en politique.

Notre parti politique, le MCG, n'est plus un nouveau venu tant au niveau cantonal que communal. De fait, il ne cesse de progresser à chaque élection. Demain, le combat électoral se présente comme un défi, ce qui nous enthousiasme particulièrement. 

Pour nous, c’est un défi revigorant qui nous donne encore plus envie d'être à votre service pour vous servir.

Avec Vous et grâce à vous, nous avons découvert la politique cantonale et municipale avec ses traditions et ses règles, mais aussi l’occasion de faire des rencontres et de dialoguer, de découvrir de nouvelles réalités avec des personnes de tous bords et tous horizons, pour tous cela les élus MCG de la ville de Vernier vous disent MERCI !

Le samedi matin, devant les supermarchés ou sur la place du Marché, loin des grandes idéologies politiques, nous nous retrouvons dans la réalité des communes. Nous avons la chance d’avoir une proximité possible entre les élus et les électeurs, ce qui doit être favorisé à un moment où l’abstentionnisme se développe dangereusement.

Nous estimons qu’il est important de redynamiser nos communes, pour mettre fin à l’abstentionnisme et redonner confiance en notre système démocratique, qui perd de sa substance par désintérêt. Les défis qui attendent nos communes sont importants et peuvent changer notre vie, ce qu’on oublie trop souvent.

Tel est le sens de notre engagement pour les communes genevoises et pour la république et canton de Genève.

Nous vous invitons à voter et à faire voter pour le ou les candidats de votre choix, mais surtout à aller voter.


 

Ecoute, Dialogue, Respect, Solidarité et Action !

   ce sont ces valeurs qui nous rassemblent.

 

 Je les porte à la Mairie de Vernier

 

   VERNIER.jpg

 Thierry CERUTTI

 

 Député Au Grand Conseil de Genève

 Maire de la ville de Vernier 2009-2010

 

CANDIDAT AU CONSEIL ADMINISTRATIF DE LA VILLE DE VERNIER

 

LE 19 AVRIL 2015, VOTONS TOUTES ET TOUS POUR CELLES ET CEUX QUI VEULENT BÂTIR NOTRE AVENIR, CONSTRUIRE NOTRE FUTUR.

 

A VERNIER, LISTE N° 5


 

15:25 | Lien permanent | Commentaires (1) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |

01/01/2015

BONNE ANNEE 2015

En ce jour du 1er janvier 2015, je profite pour nous souhaiter à toutes et tous de :

 

- Dire "oui" au bonheur -  Dire "non" à la mauvaise humeur

- Dire "peut-être" à l'avenir - Dire "je ne t'oublie pas" aux souvenirs

- Dire "adieu" au stress - Dire "pourquoi pas" à la paresse

- Dire "j'ai compris" aux erreurs - Dire "plus jamais" aux jugements de valeurs

- Dire "pardon" à la peine - Dire "bye bye" à la haine

- Dire "heureusement" que tu es là à l'humour - Dire "au chagrin" une autre fois

- Dire "pour toujours" à l'amour - Dire "au revoir" à l'hypocrisie

- Dire "reste là" à l'envie et au partage - Dire "pas pour nous" au déni et l'égoïsme

- et surtout dire "je t'aime" à la vie

MAIS

- Dire "je voterai" MCG le 19 avril 2015 afin que Genève change en bien, pour que Genève bouge en mieux avec ceux qui osent, ceux qui disent ce qu'ils font et font ce qu'ils disent

 

BONNE ANNE 2015 à vous toutes et tous


Ecoute, Dialogue, Respect, Solidarité et Action ! 

  ce sont ces valeurs qui nous rassemblent.

 

    Je les porte à la Mairie de Vernier


 

VERNIER.jpg


 

  THIERRY CERUTTI 

  Député Au Grand Conseil de Genève 

  Maire de la ville de Vernier 2009-2010

 

 

 

01:35 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |

24/11/2014

N'est pas ce qu'il dit, qu'il est et fait !

 

Je le dis souvent, les menteurs sont plus vite attrapés que les boiteux, une fois n'est pas coutume le Maire socialiste de la ville de Vernier n'échappe pas à la règle.

 

Lors du conseil municipal de la ville de Vernier, ville pas commune, du mois d'octobre 2014, en lieu et place d'avouer son erreur, du fait de sa méconnaissance du dossier (le sport n'étant pas sa tasse de thé), il a préféré honteusement accuser le journaliste d'avoir déformé ses propos.....

 

Ce qui a immédiatement généré la rédaction, par notre chef de groupe Ana Roch, fervente défenderesse de la juste cause, d'une question écrite dont vous trouverez le résumé ci-dessous :

 

Texte Délibérément Gauche?

 

Tel est le titre d’une interpellation en relation avec la lettre que le Conseil administratif devait faire parvenir à la Tribune de Genève pour demander un rectificatif de l’article (éd. du 10.06.2014) sur le pseudo centre sportif dans la zone de Crotte-aux-Loup/Mouille-Galand. (www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/Vernier-souhaite-un-centre-sportif-a-100-millions/story/28552583<http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/Vernier-souhaite-un-centre-sportif-a-100-millions/story/28552583>).

 

Souvenez-vous, lors du Conseil municipal de juin, M. Ronget, pinocchio en second, avait assuré  tous les Conseillers municipaux qu'ils recevraient une copie de cette lettre. Or, à ce jour, nous n’avons toujours rien reçu…

 

Selon les explications fournies par M. Apothéloz lors du dernier conseil, c’est le journaliste qui n’a pas retranscrit de manière fidèle les propos qu'il a tenus. Selon le refrain le plus connu des socialistes "c'est pas moi c'est lui"

 

Malheureusement pour notre pinocchio en chef, ce même journaliste nous a confirmé qu’il n’a fait que retranscrire les informations fournies par M. Apothéloz. Mieux il lui a, de plus, permis une relecture. N'ayant rien retranché de l'article, le Sieur Apothéloz a validé et avalisé la publication de l'article du journaliste.

 

En conclusion, le journaliste n’a commis aucun impair. Il n'y aura aucun démenti de la Tribune de Genève. Le Conseil administratif de la Ville de Vernier continue à se ridiculiser aux yeux de tous !

 

Il aurait été plus responsable de faire un mea culpa, plutôt que de tenter de bloquer la démarche sollicitée par un Conseiller municipal. Mais pour cela il faut de l'humilité et de l'honnêteté deux éléments qui sont absents dans le comportement politique de notre Pinocchio-chef!

 

Pensez-vous que la leçon apprise ci-dessus lui aura servi…..eh bien non !. Décidément il n'apprendra jamais qu'il faut toujours tourner sa langue 7x dans sa bouche avant de parler.... pour autant que l'on quelque chose d'intelligent et intelligible à dire. Ce qui est rarement son cas.

 

Tout responsable politique normalement constitué a appris que nous grandissons de nos erreurs et fait  en sorte de s'améliorer afin de ne pas les répéter.

 

Il semble manifeste que Sieur Apothéloz échappe à cette règle, comme tous les prétentieux et les vaniteux qui en remet une couche lors de la finalisation du budget 2015, en s'appropriant l'idée de créer un poste de conseiller aux entreprises, ce qui fait de lui non pas un mentor apprécié mais un menteur douteux.

 

Une fois n'est pas coutume, la vérité est autre et à chercher aillleurs…

 

Travailler concrètement avec les entreprises de la ville de Vernier, voilà une demande que j'ai mainte fois formulée en 2008 puis 2009 et 2010 auprès de mes deux anciens collègues socialiste et vert. Bien sûr que l'idée venant d'un MCG proche des préoccupations des verniolans ils ont refusé de m'écouter.

 

J'étais alors en charge de la promotion économique et ma volonté était clairement de développer des relations avec les entreprises qui ont leur siège sur leur territoire verniolan. Pour ce faire, il me fallait ouvrir à la postulation, un poste d’un conseiller aux entreprises, dont la mission était justement de renforcer la promotion des atouts de Vernier et les liens entre les besoins du tissu économique. Mener une politique incitative d'embauche sur le territoire de Vernier.

 

Même si nous dénonçons cette façon de s'approprier les idées des autres, les élus MCG et moi-même sommes très heureux de lire dans le budget 2015, que ce  poste va finalement être créé. Nous persistons toutefois à revendiquer la paternité de cette idée!

 

A Vernier le MCG agit, et ne se contente ni de promesses ni de s'accaparer les idées des autres.

 

Contrairement à ces esprits retords, nous, élus du MCG sommes dans le concret, au plus proche du quotidien des verniolans et verniolanes. Par des solutions innovantes, avec audace et détermination ce que nos adversaires par ailleurs nous envient.

 

Je dénonce et le MCG section Vernier avec moi, l’inaction du conseil administratif actuel en place (Socialiste-Verts-PLR) ces 4 dernières années dans le domaine de l'emploi, de la sécurité, du sports et de la création de place de travail.

 

 

Les élus MCG agissent pour vous et sont les moteurs du changement !

 

Le 19 avril 2015, ne vous trompez pas, votez et faites voter les listes MCG.

 

Une fois de plus, les élus MCG de Vernier font ce qu'ils disent et disent ce qu'ils font !

 

 

Ecoute, Dialogue, Respect, Solidarité et Action !

  ce sont ces valeurs qui nous rassemblent.

    Je les porte à la Mairie de Vernier

  VERNIER.jpg

 

  Thierry CERUTTI

  Député Au Grand Conseil de Genève

  Maire de la ville de Vernier 2009-2010

 

07:17 | Lien permanent | Commentaires (3) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |

19/11/2014

Budget ville de Vernier, la gauche l'a accepté, le MCG, l'UDC et les indépendants, NON !

Déclaration d’intentions du groupe MCG Vernier, justifiant le refus du budget d'une ville pas commune 2015.

La réalité démontre que nos finances ne sont pas saines et dépendent fortement des autres communes et des résultats des personnes morales à Genève, puisque le fonds de péréquation des personnes morales est alimenté par le prélèvement de 20% des revenus fiscaux des personnes morales. Quand on sait que la situation économique n’est pas rose d’un côté et que la réforme de l’imposition des entreprises à venir, qui découle de pressions extérieures à la Suisse, prévoit la baisse de 24% à 13% du taux d’impôt sur le bénéfice de celles-ci, il semble logique, à la minorité, d’anticiper ces éléments et de prévoir des budgets de circonstance.

Malgré l’équilibre comptable du projet de budget 2015, la situation financière de la commune reste délicate et particulièrement dépendante des différents mécanismes péréquatifs, donc des ressources qui nous sont versées par les autres communes genevoises.

Il faut également ne pas oublier de tenir compte du nombre de personnes physiques ne pouvant pas s'acquitter de leurs impôts. Cette proportion est importante au sein de notre commune. En mettant de côté ce volet, sans pouvoir leur permettre de reprendre une vie professionnelle, nous ne ferons qu'accroitre la spirale infernale de l'explosion des charges communautaires.

Et pourtant, malgré ces événements futurs, la majorité du Conseil administratif a préféré utiliser les importants revenus de la nouvelle péréquation pour dépenser à tout va au lieu d’anticiper.

Entre 2008 et 2014, les charges de la commune sont passées de CHF 83'740'252.- à CHF 105'181'009.-, soit une augmentation d'un peu plus de 20% en 7 ans, tout comme le nombre d’employés, passant de 450 à 540, alors même que la population de Vernier n’a augmenté que de 3'600 habitant soit 11%.

Les esprits chagrins auront à cœur de souligner qu’il s’agit de prestations supplémentaires en faveur de notre population qui a elle-aussi augmenté. Mais cette augmentation ne peut pas justifier une telle explosion des coûts :

Années Charges Revenus Excédents Investissements Autofinancement Recours à l'emprunt
2014 105'181'009.- 105'244'220.- 63211.- 24'857'000.- 17'111'248.- 7'745'752.-
2013 102'252'169.- 102'348'531.- 96'362.- 18'019'100.- 11'744'036.- 6'275'064.-
2012 98'907'385.- 98'082'011.- 174'616.- 18'882'856.- 11'614'263.- 7'268'593.-
2011 93'588'256.- 93'644'557.- 86'301.- 20'874'000.- 10'993'424.- 9'880'576.-
2010 88'065'915.- 88'066'524.- 609.- 20'920'000.- 9'599'198.- 11'320'802.-
2009 87'890'083.- 87'995'080.- 64'997.- 15'937'900.- 9'788'050.- 6'149'850.-
2008 83'740'252.- 83'813'115.- 72'863.- 16'016'250.- 8'938'803.- 7'077'447.-

Investissements


Depuis bien des années, nous nous concentrons sur le budget de fonctionnement et aux investissements. Nous devrions tenir compte à l'obligation de recourir aux emprunts qui en découlent pour en assumer les charges. Nous pouvons remarquer que depuis 2008, l'autofinancement a augmenté. Cependant, le recours à l'emprunt n'a pas diminué, malgré certaines embellies.

Si nous continuons ainsi, il ne sera pas possible de pouvoir garantir des prestations pérennes à nos habitants. D'autant plus lorsque le recours à l'emprunt se fait sans prendre garde au montant de la dette communale.

En conséquence, si notre autofinancement reste tel qu’il est actuellement, de telles charges et investissements creuseraient massivement la dette communale obérant d’autant une situation financière déjà peu reluisante.

Il convient donc, pour ne pas voir notre dette s’envoler, ce qui passe nécessairement par des économies dans le fonctionnement.


Gestion de la dette

Bien que le conseil administratif annonce une baisse de la dette de 14 millions, il omet de préciser que cette réussite est due à deux éléments majeurs :

- Les rentrées fiscales exceptionnelles que la ville de Vernier a engendrées depuis 2008
- Les outils de gestion efficaces et les mesures drastiques mises en place par le magistrat des finances MCG, entre 2008 et 2011
A ce jour, le conseil administratif de gauche n’a rien apporté ni développé, surfant sur le bilan et la réussite de son prédécesseur, tout en ne prenant pas les mesures nécessaires pour l’avenir.

Nous le dénonçons !


Priorité du Conseil administratif de gauche

Alors que les habitantes et habitants de la ville de Vernier souffrent du chômage, du coût de la vie trop élevé, de la pénurie du logement, des punaises de lits, et de l’immobilité généralisée par la fermeture de route, le conseil administratif privilégie une politique de petit copain par le financement d’infrastructures pour vélo, non utilisées, d’abris pour vélos non utilisés, d’aide aux pays voisins, de politique de l’immobilité arrosant de subventions diverses la clientèle de certains partis, sans rendre la circulation plus fluide, sans oublier la mise en place des correspondants de nuit inutiles car non légitimes en lieu et place de proposer une vraie politique de sécurité. (pour rappel GE-VEILLE est un projet 100% MCG), l’engagement de frontaliers par des institutions subventionnées alors que trop de résidents de Vernier sont au chômage. Les intérêts légitimes des citoyennes et citoyens de notre commune sont oubliés par les idéologues de l’alliance contre-nature PS-PLR-Verts.

Malgré les apparences trompeuses, la commune de Vernier se porte mal et ses habitants souffrent. Ils aspirent à un vrai changement.


Propositions concernant le projet de budget 2015

Considérant les éléments ci-dessus, le groupe MCG a fait un certain nombre de propositions d’amendements destinés à diminuer les charges et donc à améliorer notre autofinancement, qui ont été bien naturellement refusé par la gauche, PLR en tête.


Conclusion


Le projet de budget 2015 présenté par le Conseil Administratif est certes équilibré d’un point de vue purement comptable, mais ce n’est pas un bon budget parce qu’il ne tient pas compte de l’avenir qui ne s’annonce pas positif pour la commune. Conformément à l’adage « gouverner, c’est prévoir », il est fondamental de mettre dès à présent en place les mécanismes nécessaires à contenir le budget dans des limites raisonnables, afin d’offrir à notre population des prestations à vraie valeur ajoutée, sans bureaucratie inutile. Ceci passe par des efforts budgétaires à faire dès maintenant et c’est ce que propose la minorité au Conseil Municipal.

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | Digg! Digg |  Facebook | | | |